13 juillet 2024
spot_img
Accueil360°Tizi-Ouzou : les activités du printemps amazigh interdites

Tizi-Ouzou : les activités du printemps amazigh interdites

MCB

La traditionnelle commémoration des événements du printemps berbère 1980 n’auront pas lieu cette année. C’est ce qu’a décidé le wali de Tizi-Ouzou. Qu’en sera-t-il de Bejaia et Bouira ?

Le régime surveille la Kabylie de près. Cette année, pas de célébration du printemps amazigh, a décidé le wali. Cette décision nous rappelle celle d’un autre wali en 1980 qui avait interdit la conférence de l’immense Mouloud Mammeri sur la poésie kabyle ancienne. Résultat : la Kabylie initie la première dissidence populaire contre le régime.

L’information de cette interdiction des activités publiques à la veille du 20 avril a été donnée par le RCD dans un communiqué rendu public par son  bureau régional de Tizi-Ouzou. La mesure est inédite depuis 1980, mais prévisible vu la chape d’autoritarisme imposée par le pouvoir à tout le pays.

Le RCD informe que « toutes les activités publiques sont gelées ou annulées sur tout le territoire de  la wilaya, en raison de l’approche de la date du 20 avril qui marque traditionnellement la célébration du printemps amazigh ». Une mesure que dénonce le parti qui déclare « avoir été informé par l’administration  que même les activés culturelles et sportives font l’objet d’annulation ».

- Advertisement -

De fait, indique encore le parti que dirige Atmane Mazouz, « la demande d’autorisation de salle au niveau de la Daïra de Tigzirt, wilaya de Tizi-Ouzou, pour la tenue d’une conférence publique le 19 avril courant est tout simplement interdite ».

Le RCD « dénonce une telle attitude et promet de « revenir  sur ce énième fait du prince dans un communiqué qu’il rendra public à l’occasion du 20 avril. Il annonce qu’il va réintroduire une nouvelle demande pour la tenue de cette conférence dans les meilleurs délais. »

Il reste à savoir si les traditionnelles rencontres-débats et marches qui ont lieu à chaque anniversaire de cette date symbolique auront lieu dans les autres bastions traditionnels de lutte pour l’identité amazighe de la Kabylie, comme Bgayet et Bouira, voire Alger également ?

Cette interdiction sonne de juste le retour de l’ère dictatoriale de Houari Boumediene. Et le recul sur 40 ans de lutte pour l’émancipation démocratique et identitaire.

Samia Naït Iqbal

7 Commentaires

  1. La Kabylie doit par devoir et dignité dire basta à cette néo colonisation arabo islamique d’un état mafieux et criminel qui est pire que la colonisation Française en reprenant ses méthodes criminelles en plus sadique envers la Kabylie, 60 ans que ça dure BASTA. Tous les villages et villes Kabyles doivent manifester en masse pour dire qu’on ne veut plus de votre état et gouvernement qui veulent nous diriger et qui nous dirigent comme un troupeau sur cette terre qu’ils considèrent comme leur propriété. Ces monstres ne volent et ne détruisent pas seulement les richesses naturelles du pays , ce massacre n’épargne pas aussi le peuple dans ses fondements que sont son histoire, son identité et surtout sa liberté, sa dignité, son honneur qui sont bafoués au quotidien. La Kabylie doit saisir cette occasion non pas pour refaire comme en 1980 mais pour mettre fin à cette occupation et domination de manière définitive, avec un seul mot d’ordre  » l’istiqlal « .

  2. Le régime en place voudrait tant la sécession de cette région qu’il ne s’y prendrait pas autrement.
    Une chose est sûre et impérative, la répression doit cesser en Kabylie.

  3. Et l’on se demande pourquoi le MAK gagne de plus en plus de terrain en Kabylie, voire à l’échelle du pays! C’est quoi cette manie de tout interdire? La répression bête et méchante n’a jamais rien réglé, nulle part au monde. Vous finirez bien par l’apprendre un jour à vos dépens. Sauf que ce jour là, ce sera trop tard pour vous. À bon entendeur, salut!

  4. C’est une excellente chose cette interdiction.
    Les indécis ne vont plus l’être.
    L’indépendance de la kabylie se fera avec où sans eux, et sans aucun doute.

  5. Le pouvoir algérien, dans son escalade fasciste, met fin par toutes ces interdictions ( bientôt il sera interdit de dire je suis amazigh ou kabyle) à l’ère de la revendication culturelle et démocratique. 43 ans de lutte démocratique pour en arriver là. Aujourd’hui le régime algérien tourne la page. La Kabylie a déjà tourné la page depuis plusieurs années en s’engageant dans la voie de son indépendance. Les choses sont bien claires et c’est très bien pour tous. La Kabylie se dirige vers le recouvrement de sa souveraineté pleine et entière. Vive la République Fédérale de Kabylie.

  6. AZUL
    On est tous pour l’indépendance de la Kabylie et je convaincu qu’on vivra mieux sans PETROLE. On a suffisamment de ressources matériel et immatérielles. J ai toujours dit que le potentiel de développement de la Kabylie est énorme (Imaginons un moment L’UNIVERSITY OF TIZI avec l’apport de la DIASPORA on aura un niveau équivalent au niveau de PARIS VI)
    Je pense qu’il faudrait avancer pas à pas . La secession ne doit pas être brutale car il y a des énergumènes qui n’attendent que ça pour faire subir le martyr aux kabyles vivants en dehors de la Kabylie.
    Il y a des étapes tel que la régionalisation et le fédéralisme
    Et surtout ne pas mettre en péril la vie et les biens des kabyles qui vivent en dehors de la Kabylie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents