2 décembre 2022
spot_img
AccueilMise en avantUn an de prison requis contre Belaïd Abrika

Un an de prison requis contre Belaïd Abrika

Belaïd Abrika
Belaïd Abrika lors de la manifestation.

Le procureur près du tribunal de Tizi-Ouzou a requis à l’encontre de Belaïd Abrika et Mouzaoui Laziz une année de prison ferme et une amende de 500 000 dinars, rapporte le CNLD.

Blaïd Abrika, enseignant universitaire et ancien coordinateur des Archs risque de la prison ferme. Le procureur du tribunal de Tizi-Ouzou a requis un an de prison ferme, ains iqu’à Laziz Mouzaoui, une amende de 500 000 dinars. Le représentant de la partie civile, en l’occurrence trois policiers, absents de l’audience, a demandé également 300 000 de dédommagement pour chacun des policiers, ajoute la même source.

Le procès de Belaid Abrika a été renvoyé une première fois pour ce lundi 21 novembre 2022. Belaid Abrika et Mouzaoui Laziz devaient comparaître devant la section pénale près du tribunal de Tizi Ouzou.

De quoi sont-ils donc accusés pour mériter la prison ferme ? Ils sont poursuivis pour « outrage à un corps constitué », « attroupement non armé » et  » atteinte à l’ordre public ».  C’était à l’occasion de dépôt de gerbe de fleurs au niveau de la place des martyrs « du printemps noir », le 20 avril 2021, détaille le comité national pour la libération des détenus d’opinion.

Synthèse Sofiane Ayache

ARTICLES SIMILAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’ancien ministre Abdelkader Kadi condamné à 12 ans de prison ferme

Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M'hamed (Alger) a condamné, mardi, l'ancien ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, jugé avec...

Les plus populaires

Commentaires récents