30 septembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéUn atelier de fabrication d'armes découvert dans la commune de Chir (Arris)

Un atelier de fabrication d’armes découvert dans la commune de Chir (Arris)

BATNA

Un atelier de fabrication d’armes découvert dans la commune de Chir (Arris)

Les éléments de la brigade de la gendarmerie de la commune de Chir relevant de la daïra d’Arris, sous les commandement du colonel Seddak Abdelkader sont parvenus à mettre hors d’état de nuire une bande spécialisée dans le trafic d’armes à feu de catégorie 5. La bande était en possession d’un important lot de cartouches de divers calibres, d’une grande quantité de poudre noire, des produits chimiques, tels que le Nitro-star, soufre, phosphore et autres produits conçus pour la fabrication des armes et munitions.

L’exploitation de renseignements, faisant état de la présence de six individus spécialisé dans la vente d’armes de chasse, a permis aux enquêteurs  de la gendarmerie de mener une opération de recherche qui a abouti à l’arrestation en premier lieu d’un suspect en compagnie de son frère dans la commune de N’Ouader, relevant de la commune de Chir.

L’autorisation de recherche délivrée par le procureur de la République près le tribunal de Arris a permis aux enquêteurs de se rendre au domicile des  principaux suspects (deux frères) situé à N’Ouader, pas loin de la commune de Chir, où un atelier clandestin de fabrication d’armes à feu a été découvert à l’intérieur du domicile familiale . Il a été procédé à l’arrestation de six personnes inculpées dans la même affaire, apprend-on.

- Advertisement -

La perquisition a permis de saisir un arsenal, un lot d’armes et de munitions, avec une grande quantité de poudre noire, produits chimiques utilisés pour la fabrication des armes et munitions de différents calibres, quatre fusils dont trois fusils de fabrication artisanale, 2612 cartouches de différents calibres, un quintal de poudre noire, (baroud), 16 kg de plomb de divers calibres (Chasme), 181 kg de poudre de charbon, 16.5 kg de soufre et phosphore, produits chimiques pour la production des munitions, 132 kg de Nitra-star, 42 kg de Nitrate de potassium, 06 sacs de produits chimiques, trois appareils spécifiques conçus spécialement pour les cartouches, ainsi que diverses machines conçues pour la transformation, le découpage et le remplissage des cartouches en plus d’un appareil de mesure.

Les mis en cause ont été présentés devant le parquet de la daïra d’Arris, qui les a condamnés pour les délits d’association de malfaiteurs en possession d’armes, de fabrication et de montage d’armes à feu et de cartouches de catégorie 5, de transport illicite d’armes et de cartouches.

 

Auteur
Abdelmadjid Benyahia

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Ce que signifie le projet de loi sur le jeu à distance en Afrique du Sud

L'Afrique du Sud est à l'avant-garde de l'industrie du jeu en ligne, des jeux-vidéos, ainsi que des casinos terrestres en Afrique. Une grande part...

Les plus populaires

Commentaires récents