28 septembre 2022
spot_img
AccueilCultureUn film sur la condition de l'Algérienne nominé aux Césars 2018

Un film sur la condition de l’Algérienne nominé aux Césars 2018

« A mon âge je me cache encore pour fumer »

Un film sur la condition de l’Algérienne nominé aux Césars 2018

Le film  A mon âge je me cache encore pour fumer, sorti en 2017, un film aussi attachant que courageux, est nominé pour le César 2018 dont la cérémonie aura lieu le 2 mars prochain. 

Alger. 1996. Alger en pleine explosion de violences et extension de l’islamisme. Samia et Fatima travaillent dans un hammam. Fatima profite de quelques instants de calme pour fumer en cachette, fatiguée de son mari violent. Alors qu’elle vient de rouvrir son hammam, une jeune fille surgit en pleurs. C’est Myriam. Elle lui explique qu’elle est tombée enceinte et que son frère, « déshonoré », menace de la tuer. Fatima décide alors pour la protéger de la cacher dans ce lieu interdit aux hommes. Comme Samia, Nadia et Louisa, chacune de ces femmes se retrouvent au cœur du hammam loin du regard accusateur des hommes.

Dans le hammam, les vêtements, voiles et foulards tombent et les femmes discutent, avec leurs paroles et leurs corps comme seuls atours. Tout est criblé dans leurs dialogues : le mariage, le divorce, l’islamisme, les émigré de France, la France, les traditions, l’amour, les hommes… La réalisation du début à la fin est très belle, tant pour les vues d’Alger (avec la poignante scène finale) que pour les images prises au hammam : vapeurs, eau et chairs, pudeur et formes féminines, visages à découvert.Les dialogues sont exceptionnels, la comédie cocasse et hilarante côtoie la plus infâme des tragédie ; le film, tantôt un vrai régal d’humour, tantôt glaçant et effrayant -lorsqu’il s’agit d’islamisme.

- Advertisement -

Les actrices superbes, chacune dans un rôle, une personnalité bien travaillés et marquants.
A la fois simple et envoûtant, le film  A mon âge je me cache encore pour fumer, vous plonge dans l’intimité du véritable hammam à l’orientale dans l’Algérie de 1995. Tantôt terrible et pourtant fait de gaieté et de joie, le quotidien de ses femmes magnifiques vous est ici conté comme une pièce de théâtre populaire sans filtre ! Une ode à la liberté et au courage des femmes du monde arabe, tonitruantes, vraies. Mérite largement d’être vu et revu.

L.R

 « A mon âge je me cache encore pour fumer »
De Rayhana Obermeyer (2016)
Casting
Hiam Abbass • Fadila Belkebla • Nadia Kaci • Nassima Benchicou • Sarah Layssac • Maymouna

Voir des extraits

Extrait 2
 

 

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Elisabeth Borne à Alger : les affaires reprennent !

  La Première ministre française, Élisabeth Borne, se rendra en Algérie les 9 et 10 octobre pour concrétiser avec son homologue algérien Aïmene Benabderrahmane, en...

Les plus populaires

Commentaires récents