10 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Une cyberattaque cible des milliers d’Européens

Une cyberattaque cible des milliers d’Européens

Cyberattaque

Selon Orange, « près de 9 000 abonnés » sont privés d’Internet à la suite d’un « cyberévénement » visant un satellite survenu le 24 février dernier.

Une probable cyberattaque ayant pour cible un réseau de satellites entrave la connexion Internet de plusieurs milliers d’Européens. Selon Orange, « près de 9 000 abonnés » d’un service Internet par satellite de sa filiale Nordnet, en France, sont privés d’Internet à la suite d’un « cyberévénement » survenu le 24 février au sein de Viasat, un opérateur de satellite américain dont il est le client. Eutelsat, maison mère du service d’Internet par satellite Bigblu, a également confirmé à l’AFP vendredi soir qu’environ un tiers des 40 000 abonnés de Bigblu en Europe (Allemagne, France, Hongrie, Grèce, Italie, Pologne) était affecté par la panne sur Viasat.

Aux États-Unis, Viasat a indiqué mercredi qu’un « cyberévénement » avait provoqué « une panne de réseau partielle » pour des clients « en Ukraine et ailleurs » en Europe dépendant de son satellite KA-SAT. Viasat n’a pas donné plus de détail, se bornant à indiquer que « la police et les partenaires étatiques » avaient été prévenus et « prêtaient assistance » pour les investigations.

Si l’euphémisme « cyberévénement » laissait peu de doute sur le fait qu’il s’agissait d’une cyberattaque, cela a été confirmé jeudi par le général Michel Friedling, qui dirige le commandement français de l’Espace.

- Advertisement -

« Depuis quelques jours, peu après le début des opérations, nous avons eu un réseau satellitaire qui couvre l’Europe, et notamment l’Ukraine, qui a été victime d’une attaque cyber, avec des dizaines de milliers de terminaux qui ont été rendus inopérants immédiatement après cette attaque », a-t-il indiqué lors d’un point presse organisé par le ministère de la Défense, en précisant qu’il parlait « d’un réseau civil, Viasat ».

Des éoliennes ciblées

Ces perturbations touchent également, en Allemagne et en Europe centrale, 5 800 éoliennes d’une puissance totale de 11 gigawatts. « En raison d’une interruption massive de la connexion par satellite en Europe, la surveillance et le contrôle à distance de milliers de convertisseurs d’énergie éolienne ne sont actuellement possibles que dans une mesure limitée », a indiqué le fabricant de ces éoliennes, l’allemand Enercon, cette semaine dans un communiqué. Enercon précise que les problèmes ont commencé le 24 février, premier jour de l’invasion de l’Ukraine. Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Procès et verdicts des activistes du Hirak/Tanekra ce dimanche

La machine infernale de la justice poursuit ses procès contre la société civile. Beaucoup d’activistes du Hirak/Tanekra passent devant les tribunaux ce dimanche, 04...

Les plus populaires

Commentaires récents