9 décembre 2022
spot_img
Accueil360°Une pilule contraceptive masculine non hormonale efficace à 99% 

Une pilule contraceptive masculine non hormonale efficace à 99% 

Pilule contraceptive

Une nouvelle méthode contraceptive masculine sera bientôt disponible sous forme d’une pilule non hormonale, elle est réversible, efficace à    99 % et surtout sans effets secondaires. C’est les résultats de travaux d’une équipe de chercheurs américains sur des souris mâles. 

Ces résultats encourageants vont donner lieu à des essais chez l’homme avant la fin de l’année 2022. Ces travaux ont été présentés lors de l’ACS Spring 2022 organisé par l’Américain Chemical Society qui s’est déroulé du 20 au 24 mars à San Diego en Californie.
La contraception et le contrôle des naissances est le plus souvent le ressort des femmes, c’est une responsabilité contraignante qui n’est pas sans risque pour la santé des femmes. En effet,  elle est le plus souvent à base de moyens hormonaux contrairement aux moyens de contraception masculins qui sont non hormonaux (préservatif et vasectomie).
Afin de rendre la contraception plus acceptable par les hommes, les chercheurs ont ciblé les protéines qui ont une action sur la formation des spermatozoïdes et la fertilité autres que l’hormone testostérone qui peut engendrer des troubles et qui limite l’utilisation de ce moyen de contraception.
Afin de développer ce contraceptif masculin non hormonal, les chercheurs se sont intéressés à l’acide rétinoïque qui est un dérivé de la vitamine A. Il est connu que son déficit peut provoquer une stérilité chez les hommes. Cette protéine clé de la fertilité a aussi plusieurs actions comme la différenciation, la croissance cellulaire et le développement embryonnaire.
Pour inhiber l’action de cette protéine, les chercheurs ont fabriqué une molécule qui s’attaque de façon spécifique au récepteur α de l’acide rétinoïque qui permet à cette protéine de remplir ses fonctions. Cette molécule, nommé YCT529, est administrée par voie orale à des souris mâles pendant 4 semaines. Cette prise en continu engendre une réduction considérable du nombre de spermatozoïdes avec une baisse de la fertilité de 99%. Avec cette méthode il n’a pas été constaté d’effets secondaires. Les souris mâles retrouvent leurs fertilité 4 à 6 semaines après l’arrêt de la prise du produit.
Pour rappel, chez les hommes, l’utilisation du préservatif constitue le plus ancien moyen et le plus utilisé comme méthode contraceptive. La vasectomie (simple intervention chirurgicale mais qui peut être irréversible) a pris ces dernière années en occident une place importante dans le domaine de la contraception masculine.
En effet, 15 à 20 % des  hommes au Royaume unie et au Pays Bas ont opté pour cette intervention. En France, cette méthode chirurgicale a moins de succès car seulement 1% des hommes ont choisi ce moyen de contraception.
L’arrivée de cette nouvelle pilule sur le marché va certainement bousculer socialement les habitudes des hommes. Ces derniers seront-ils de plus en plus nombreux à prendre en charge la contraception dans leur couple ?
Dr Tarik Yadaden
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

La francophonie peut-elle s’aider en aidant le Québec ?

Avec la visite d’Emmanuel Macron aux États-Unis, la tenue du 18e sommet de la Francophonie et le discours de François Legault pour l'ouverture de...

Les plus populaires

Commentaires récents