13 juin 2024
spot_img
AccueilCommuniquéVoilà comment lutte le régime contre l'émigration clandestine

Voilà comment lutte le régime contre l’émigration clandestine

Mur

A défaut de perspective, les autorités algériennes ont décidé de dresser des murs en béton au niveau de certaines plages pour « lutter contre l’émigration clandestine ».

Sur la côte oranaise (Ouest de l’Algérie), les autorités locales construisent des murs pour lutter contre l’immigration clandestine, les associations locales dénoncent une agression contre l’environnement et le visage marin de la ville, rapporte Khaled Drareni dans un tweet.

En manque d’imagination, les autorités préfèrent dresser des murs devant l’horizon bleu et saccager la nature que de trouver des solutions économiques pour les millions d’Algériens en chômage.

L. M

- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Quand l’Algérie devient « enfin » une prison à ciel ouvert !
    On s’en amusait, il l’ont fait !
    Nous y voilà ! Nous le disions sous forme de boutade au sens figuré, le pouvoir la transforme en réalité et lui confère un sens propre ! Encore un effort et nous battrons le record du mur érigé entre le Texas et le Mexique. Pour rappel, ce mur d’une longueur de 727 kms a nécessité quelques années de labeur et avalé des milliards de dollars !
    Au pays de Teboune et Changriha, tourner le dos à la mer ne suffit plus, il faut carrément cacher le grand bleu aux yeux indiscrets qui s’y tourneraient, interdisant de fait l’idée même d’évasion !
    Et pourquoi s’arrêter à quelques tronçons sur la côte oranaise, pardi ? Il faut pousser la logique jusqu’au bout et envisager l’érection d’un mur le long des 1300 kms de côtes ! C’est le seul moyen pour le rendre efficace contre la Harga ! Ainsi nous battrons celui des USA et nous mériterons une page dans le Guinness book des records en tant que premier pays à avoir emprisonné ses 40 millions de citoyens.
    Mais où s’arrêteront ces schtroumpfs en termes d’absurdités ?
    Qui leur fera prendre un minimum de conscience pour se rendre compte de l’immensité de leurs sottises ?
    Quelques petits calculs terre à terre : le projet de Donald Trump aurait coûté 25 milliards de dollars.
    Ce qui correspond à environ 35 million le km ou encore 35000 euros le mètre ! Au vu du gouffre financier qu’a connu l’autoroute Est-Ouest, il faut s’attendre à des chiffres bien supérieurs pour le mur méditerranéen !
    L’Algérie dispose-t-elle d’un budget réservé spécialement pour être jeté par la fenêtre ?
    À moins que ces projets ne soient qu’un moyen lumineux trouvé par les autorités locales pour détourner et se remplir les poches ? Allez savoir !
    Une chose est sûre, ce mur ne fera qu’encourager et amplifier le phénomène de la Harga ! Et ce n’est pas le pécule chômage accordé aux jeunes de 19 à 40 ans qui risque d’y mettre fin !

  2. On récolte ce que l’on sème ,l’insulte , la vulgarité les invectives ,ils n’ont pas droit de cité sur le matin-dz ; oui à la contradiction ,oui au débat propre ;non à la pollution . La résistance à la bétise et à la médiocrité mérite la censure ; c’est une sanction juste . Merci le Matin-dz pour votre initiative qui est louable . On ne peux être d’accord mais dans le respect . Comme disait El-Hadj en-Anka : sabhan allah yal tif , ehna stinaouh ou houa qal khaf ……! Azul et salam

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents