29 juin 2022
spot_img
AccueilMise en avantWashington et ses 40 alliés pour soutenir l'Ukraine contre la Russie

Washington et ses 40 alliés pour soutenir l’Ukraine contre la Russie

chars de type « Guepard »
L’Allemagne va livre des chars de type «Guépard» à l’Ukraine

À côté de pays européens membres ou non de l’Otan, des nations comme l’Australie, Israël et le Qatar, la Tunisie, le Maroc (une quarantaine de pays) étaient présentes mardi 26 avril sur la base américaine de Ramstein en Allemagne pour coordonner leurs efforts pour soutenir l’équipement militaire de l’Ukraine et permettre à Kiev de tenir face à l’agression russe.

. Les prochaines semaines seront critiques pour l’Ukraine et il y a donc urgence. Les Etats-Unis sont prêts à « remuer ciel et terre » pour faire gagner l’Ukraine contre la Russie, a affirmé mardi le chef du Pentagone lors d’une réunion avec ses homologues alliés en Allemagne, tandis que le secrétaire général de l’ONU plaidait à Moscou pour des couloirs humanitaires permettant d’évacuer les civils des zones bombardées.

« L’Ukraine croit clairement qu’elle peut gagner et c’est aussi le cas de tout le monde ici », a déclaré le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin à l’ouverture de cette rencontre avec une quanrantaine de pays sur la base aérienne américaine de Ramstein, organisée afin d’accélérer les livraisons d’équipements militaires que l’Ukraine réclame pour repousser l’invasion russe déclenchée le 24 février.

« Nous allons continuer à remuer ciel et terre pour pouvoir les satisfaire », a ajouté le ministre, qui s’était rendu dimanche avec le secrétaire d’Etat Antony Blinken à Kiev. Les Etats-Unis et leurs alliés se réuniront désormais mensuellement pour examiner comment renforcer les capacités militaires ukrainiennes, a-t-il ajouté après la rencontre.

Les Ukrainiens ont surpris le monde en mars en repoussant une offensive russe sur Kiev, mais font face à des bombardements incessants et à une lente progression de l’armée russe dans le Donbass, que des séparatistes prorusses contrôlent déjà en partie depuis 2014, et dans le sud. L’armée russe affiche son objectif de prendre le contrôle total de ces deux régions.

- Advertisement -

Après avoir initialement rechigné à fournir des armes offensives à l’Ukraine, les Etats-Unis, comme la Grande-Bretagne, la France et la République tchèque ont sauté le pas. Même l’Allemagne, particulièrement réticente, a annoncé mardi qu’elle allait autoriser la livraison de chars de type « Guepard », spécialisés dans la défense antiaérienne.

Selon Mike Jacobson, un spécialiste civil de l’artillerie, les Occidentaux veulent permettre aux Ukrainiens de répliquer aux bombardements russes de longue portée, qui visent à faire reculer le gros des forces ukrainiennes pour ensuite envoyer chars et soldats occuper le terrain.

Plus largement, « nous voulons voir la Russie tellement affaiblie qu’elle ne pourra plus faire le genre de choses qu’elle a faites en envahissant l’Ukraine », avait affirmé lundi M. Austin.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

De l’anglais pour en finir avec l’élite et de ce qui reste !

Toute les décisions prises par les autorités algériennes concernant le système éducatif ont un sens politique. Aucune n’est pour l’intérêt de la nation et...

Les plus populaires

Commentaires récents