12 août 2022
spot_img
AccueilSociétéAir Algérie au bord de la faillite

Air Algérie au bord de la faillite

Son PDG, Bekhouche Alleche, tire la sonnette d’alarme

Air Algérie au bord de la faillite

Le PDG d’Air Algérie, Bekhouche Alleche, vient de jeter un véritable pavé dans la marre en agitant le spectre d’une possible faillite de la compagnie aérienne de l’État. Le PDG parle explicitement de « situation des plus délicates » et  « de lourd endettement ».

« Notre compagnie est aujourd’hui confrontée à une situation des plus délicate, marquée par des résultats opérationnels négatifs, eux-mêmes, générés par des coûts en constante augmentation, une concurrence directe et indirecte, qui pèse sur nos revenus, un sureffectifs dans les fonctions non productives, des sujétions de service public onéreuses et un lourd endettement », écrit le PDG dans une lettre interne, adressée le 19 novembre dernier aux employés de la compagnie aérienne.

M. Alleche explique que « tout cela contribue à l’affaiblissement de notre compétitivité et de la profitabilité globale de la compagnie. Ce qui a pour conséquence directe une sérieuse dégradation de la trésorerie et de notre capacité à investir », pouvait-on lire.

- Advertisement -

Le PDG se voulait néanmoins rassurant quant au maintien des effectifs tout en appelant à faire des économies. « Dans ce contexte, et soucieux de la préservation des emplois et de la pérennité du pavillon national marchand. J’en appelle à la conscience et à la responsabilité de tous pour une mobilisation effective en direction de la maîtrise des coûts au quotidien. Aucune économie, aussi petite soit-elle, se saurait être négligée. La masse salariale, étant une composante majeure de nos charges d’exploitation, son maintien au niveau actuel me paraît une nécessité absolue pour tenter de freiner nos dépenses et la baisse des nos résultats d’exploitation»  a mentionné le PDG d’Air Algérie.

Par ailleurs, le syndicat UGTA de la compagnie explique dans un communiqué publié sur TSA que les dernières informations émanant du PDG d’Air Algérie « ont fait naître des inquiétudes au sein des employés », avant de se demander s’il y avait un quelconque intérêt derrière ces révélations. « Quel est le but escompté par tout ce tumulte, si ce n’est de déstabiliser l’entreprise et servir les intérêts de la concurrence ? Cette levée de boucliers ne cache-t-elle pas des desseins occultes ? », renchérie le syndicat.

Auteur
B. Karima

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Des « avions et navires de guerre» chinois se rapprochent du détroit de Taïwan

  Des "avions et navires de guerre" chinois ont franchi la "ligne médiane" du détroit de Taïwan, qui sépare l'île de la Chine continentale, a...

Les plus populaires

Commentaires récents