25 mars 2023
spot_img
AccueilChronique2000 ans après Jésus, les catholiques se rebiffent

2000 ans après Jésus, les catholiques se rebiffent

Le pape François

Le pontificat du pape François a de quoi s’inquiéter avec les derniers remous de l’Église d’Allemagne qui réclame son autonomie vis-à-vis du Vatican jugé trop frileux sur certains sujets brûlants !

Ainsi, après la naissance du protestantisme au XVIe siècle, ce mouvement qui s’était opposé au pouvoir du Pape, c’est au tour des catholiques Allemands de se rebiffer 5 siècles plus tard !

En octobre 1517, le moine augustin Martin Luther affiche ses 95 thèses contre les indulgences papales sur la porte du château de Wittenberg (Saxe). Cet acte de rupture est considéré comme le début d’un mouvement de réforme, jetant les bases d’une nouvelle religion chrétienne, le protestantisme.

Que reprochent donc nos catholiques allemands à la papauté pour ainsi remettre en question cet ordre hiérarchique qui remonte aux tout débuts de la religion chrétienne ?

- Advertisement -

Afin de situer les racines de ce mouvement contestataire de Martin Luther rappelons les différences essentielles entre catholicisme et protestantisme :

Chez les protestants, la croix de Jésus est vide, ce qui signifie que Jésus est ressuscité tandis que chez les catholiques, Jésus est représenté sur la croix. Dans l’église catholique, le prêtre préside une messe structurée alors que dans l’église protestante, le pasteur prêche ce qu’il a à cœur de partager.

À l’origine de ce mouvement les scandales à répétition qui touchent les hommes d’églises et qui ne cessent de défrayer les chroniques ces dernières années et que la papauté ne condamne que timidement ces scandales étant essentiellement d’ordre sexuels !

« Inquiètes pour l’avenir de notre Eglise. La crise de confiance est colossale et le besoin de réforme n’a jamais été aussi pressant. Nous voulons être certaines que nos évêques l’ont compris, et nous assurer qu’ils ne céderont pas aux pressions de Rome », explique une enseignante à la retraite venue avec deux amies, à Francfort, à l’occasion de la cinquième et dernière session du chemin synodal, dont les travaux devaient s’achever samedi 11 mars dans l’après- midi. « Il est minuit moins cinq : si rien ne se passe et si les partisans du statu quo imposent leurs vues, il ne faudra pas s’étonner que les églises continuent de se vider », préviennent les trois femmes, chacune portant une grande croix en plastique rose.

Il faut dire que Les catholiques allemands débattent de sujets aussi sensibles que la place des femmes dans l’Église, la morale sexuelle et le célibat des prêtres

Quand on sait que certains de ces sujets sont scellés et non négociable pour la haute hiérarchie de l’Eglise catholique, notre pape François a de quoi s’inquiéter d’autant que les réformateurs trouvent ses positions trop timides !

Au-delà de cette révolution d’Allemagne, le défi pour François peut se résumer ainsi : comment répondre aux demandes d’un seul pays désireux de faire la révolution, sans perdre tous les autres ? car le risque d’un effet boule de neige n’est pas à écarter ! D’autant, qu’après tout, les hommes d’Eglise sont des homme comme tout le monde avec des besoins affectifs dont tout être humain ne peut se passer, concernant le mariage, par exemple …est-ce si difficile que cela de se conformer à tel postulat ?

Rappelons aussi que Dans l’Église anglicane, les pasteurs ont le droit de se marier et ce, depuis le début du protestantisme. C’est pour cela que très certainement on n’entend jamais parler de déviances de la part des pasteurs. À travers ces mariages, l’équilibre de vie est assuré.

C’est peut-être aussi pour cela que subdivisée en luthériennes, calvinistes, anglicanes, etc., l’Église protestante survit bien à certaines fractures !

Rajoutées aux témoins de Jéhovah, allez donc démêler cette khalota entretenue par les enfants de Jésus Christ !

Il est évident qu’étendre le mariage aux prêtres catholiques serait le moyen le plus efficace de les éloigner de certaines déviances ! Et l’on ne comprend pas qu’il faille des journées de débats pour que tout le monde accepte cette loi élémentaire concoctée par Dame Nature et valable pour tout le monde du vivant sur Terre !

Décidément, il n’y a pas que le monde musulman qui se refuse à toute idée de réforme de textes et de règles inadaptées à un monde en perpétuelle mutation !

Peut-être est-il temps que l’imam el mahdi montre enfin le bout de son nez pour tout apaiser ?

Kacem Madani

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Isura tv, première plateforme de streaming en tamazight

Sur le modèle de Netflix, Isura tv est la première plateforme de streaming algérienne de cinéma en tamazight. Lancée par la boîte de production Gateways...

Laissez-nous vos commentaires

Les plus populaires

Commentaires récents