26 janvier 2023
spot_img
AccueilCommuniqué4 ans de prison requis contre Khaled Drareni, Samir Belarbi et Slimane...

4 ans de prison requis contre Khaled Drareni, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche

EXPRESS

4 ans de prison requis contre Khaled Drareni, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche

Le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed a requis, lundi, une peine de quatre (4) années de prison ferme contre le journaliste Khaled Drareni et les activistes Samir Belarbi et Slimane Hamitouche, poursuivis pour « atteinte à l’unité nationale » et « incitation à un rassemblement non armé ».

Le procureur a requis également une amende de 100.000 DA contre chacun des trois accusés avec une déchéance des droits civiques pour une durée de 4 ans.

Le procès se déroule par visioconférence, le journaliste Drarni étant sous mandat de dépôt à la prison de Koléa (wilaya de Tipasa) tandis que les autres accusés, en l’occurrence Samir Belarbi et Hamitouche, sont sous contrôle judiciaire.

Lors de leur comparution, les accusés ont rejeté toutes les charges retenues contre eux affirmant « avoir participé comme tous les Algériens au Hirak populaire sans jamais inciter à la violence ».

- Advertisement -

Affirmant que sa présence lors des marches était dans le cadre de « son travail de journaliste », Khaled Drarni a expliqué que « tout ce qu’il avait publié sur sa page Facebook s’inscrivait dans le même cadre » et qu’il « n’a fait que reprendre les slogans des manifestants ».

Il a soutenu également que les opinions qu’il affichait concernant le Hirak « ne contenaient aucune insulte, injure ou atteinte à l’unité nationale » ajoutant que ses couvertures « ont porté également sur les marches contre le Hirak et en soutien à l’organisation de l’élection présidentielle ».

Auteur
APS

 




ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Quand le tamazight fut une victime collatérale de la religion  

Pour d'aucuns, les Maghrébins ne sont pas seulement arabophones, comme on l'entend souvent de la bouche d'une grande partie des élites "arabisantes", mais de...

Les plus populaires

Commentaires récents