2 juillet 2022
spot_img
AccueilIdéeA mon frère de lutte, Hamou Boumedine

A mon frère de lutte, Hamou Boumedine

Hamou Boumedine

Hamou Boumedine, six mois jour pour jour que tu es incarcéré sans jugement en ces temps de renversement de la raison où ce sont ceux qui t’accusent d’ignominies qui en sont en réalité les véritables promoteurs. 

Je t’ai connu dans les années 90, étudiant discret et sérieux, militant au RCD et je t’ai retrouvé plus tard, au front dans ces jours sanglants du printemps noir 2001,  exprimant ta révolte dans un discours politique novateur et très construit.

Revenant au MCB après avoir quitté le RCD et contribuant au courant de pensée autonomiste, tu es devenu ce militant rare, d’une grande intelligence politique et porteur d’une vision dont l’époque avait  besoin, mais non encore suffisamment reconnu à ta juste valeur, car toujours discret, n’aimant pas te mettre en avant.

Et j’ai appris à te connaître avec ce courage tranquille dont tu fais toujours preuve, cette détermination et cette constance sans faille.

J’ai rarement connu quelqu’un d’aussi patriote que toi, aimant profondément sa terre, grand connaisseur de son histoire et de ses cultures. Même dans les pires moments, je sais que tu as toujours refusé de quitter le pays. Guidé par la raison, ouvert a l’universel et féru de lectures sérieuses, tu respirais également la bonne éducation kabyle, pétri des codes moraux de « taqvaylit », particulièrement respectueux envers les femmes et les aînés, tout en veillant à la transmission de la langue kabyle par l’oral et l’écrit à tes enfants.

- Advertisement -

C’est ainsi qu’une relation politico-amicale s’est construite entre nous, heureux de nous retrouver dans une communion de pensée, recherchant la parole de nos aînés et partageant nos découvertes d’auteurs, intellectuels, politiques de différentes contrées du monde qui nous confortaient dans nos idées en apportant des réponses à nos questionnements tout en nous apprenant à mieux traduire nos aspirations, sachant que nos formations de scientifiques, toi ingénieur et moi médecin, ne s’y prêtaient guère . 

Tout au long de notre compagnonnage politique, nous avons vécu des moments forts de symbiose comme dans l’écriture du «  Manifeste pour la reconnaissance constitutionnelle d’un statut particulier pour la Kabyle » où l’un commençait une phrase et l’autre la finissait et d’autres moments de confrontation passionnée autour de concepts ou du choix des mots.

Ta pensée s’est construite en s’affirmant, comme en témoignent tes nombreux écrits dans les journaux principalement «Liberté » et «El Watan ». De l’article « Pour un nouveau contrat d’unité nationale » publié en 2002 à « Ce que le combat démocratique doit au printemps berbère » en avril 2021, tu as abordé tous les thèmes fondamentaux traitant de l’identité, la Nation, la culture, les langues, le pluralisme, la refondation de l’Etat, etc.

Très à l’écoute de la société, tu as été aussi un repère sur les réseaux sociaux en portant une parole juste, pondérée et réfléchie dans cet univers travaillé par les extrêmes.

En 2017, nous avons fondé le « Rassemblement Pour la Kabylie » avec des militants de divers horizons cherchant une voie nouvelle, dont Da Lahlou, notre doyen, qui t’a rejoint sous les verrous il y a  trois mois pour des accusations toutes aussi fallacieuses.

Cet aboutissement de parcours s’est fait après ton passage au  » Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie » que tu as quitté au vu de son évolution politique car tu ne pouvais concevoir un avenir en dehors de l’Algérie tout en ne voulant rien céder sur la reconnaissance d’un statut politique pour la Kabylie.

Et je me souviens du moment où notre choix s’était porté naturellement sur toi comme coordinateur ; j’ai croisé ton regard et j’y ai lu de la gravité devant cette lourde responsabilité, conscient du chemin difficile et risqué qui t’attendais.

Tu as animé ce mouvement avec une constance remarquable malgré les aléas, lui donnant une identité d’avant-garde qui défend un changement de paradigme, une rupture avec la pensée politique traditionnelle faisant espérer une vision nouvelle de l’avenir pour la Kabylie et l’Algérie.

A la veille de ton arrestation, tu étais en cours de préparation de la Conférence Régionale de Kabylie en vue de «  rassembler l’ensemble des forces de la région qui croient en la nécessité de trouver une articulation féconde entre le combat national et les préoccupations spécifiques de la Kabylie »

Sachant le rôle moteur de la Kabylie dans cette conjoncture, cette initiative visant à donner un contenu politique au mouvement populaire était-elle la vraie raison de ton arrestation, laquelle avait créé une onde de choc dans la société suscitant incompréhensions et interrogations ?

C’est toi qui m’as appelé pour m’apprendre la nouvelle de ta convocation avec un ton calme, rassurant, me demandant de ne pas m’inquiéter, plutôt soulagé d’avoir eu le temps d’accompagner ton fils dans l’épreuve du baccalauréat. Bref, égal à toi même avec toujours ce courage tranquille et la sérénité de quelqu’un qui a fait son devoir d’homme, prêt à assumer devant l’Histoire ses convictions.

D’après tes avocats, à la première audience, tu as tenu devant tes juges un discours de haute facture, réfutant toutes les accusations émises à ton encontre, mais en disant que, s’agissant du RPK, tu assumais entièrement tes propos du premier au dernier mot. C’est ce genre de valeur sûre que des pays bâtisseurs d’avenir savent se donner comme élite au lieu de les laisser croupir dans les prisons.

Et me voilà aujourd’hui, comme tous les jours depuis six mois, à avoir du mal à regarder ta photo, le cœur serré, avec des préoccupations de grande sœur comme tu aimais à m’appeler parfois : Comment est-il traité ? Mange t-il à sa faim ?  A- t-il trop froid, trop chaud ? A-t-il assez de lectures ?

Car pour le reste je sais que tu vaincras car c’est toi qui détiens les clefs de la raison et de la liberté vraie.

Avec toute mon affection et mon grand respect pour ton engagement dans notre combat que tous les militants ont fait le serment de poursuivre.

A ta libération et à celles de tous les détenus politiques et d’opinion.
Malika Baraka
ARTICLES SIMILAIRES

15 Commentaires

  1. Les kabyles ont toujours vécu en bonne intelligence avec le reste des Algériens jusqu’au jour ou germa dans l’esprit de certains aventuriers l’idée d’un statut spécifique pour la kabylie allant d’une gouvernance kabyle sans concession basée sur le seul élément kabyle et rejetant tout ce qui n’est pas kabyle jusqu’à l’indépendance effective de la kabylie et de sa séparation du reste de la patrie.
    Mais qui a poussé l’élite kabyle a se fourvoyer dans un chemin qui mène aux abattoirs? comment et pourquoi?
    il n y a aucun justificatif ou argument en faveur des séparatistes ou de leurs hypocrites alliés qui veulent tromper les autres Algériens et dire qu ils ne cherchent pas la séparation. La kabylie et les kabyles ont tout eu. ils dominent vicieusement le reste du pays et dans tous les domaines. Ce n’est pas par « kfaza » ou un quelconque génie ( certains kabylistes parlent déjà d’un génie kabyle comme on parle de génie juif) Non tout ce que la kabylie ou les kabyles ont engrangé est due unuquement à la volonté des différents pouvoirs allant de Boumedienne a bouteflika qui ont favorisé cette région au détriment de toutes les autres. et c’est cette politique de la carotte qui se retourne non seulement contre le pouvoir politique ou militaire mais contre tous les Algériens et contre le pays. Chez les « arabes » d’Algérie on dit que lorsque la « panse » se rempli elle dit à la tête de chanter. et c’est ce qui est arrivé! la preuve cette idée de statut spécifique ou autonomie-indépendance n’a jamais été étalée du moins publiquement lorsque la kabylie était presque un territoire sous-devellopé comme toutes les régions d’ailleurs et les kabyles vivant dans la misère comme d’ailleurs la plupart des Algériens. Mais en remplissant leurs panses frauduleusement les kabyles sortent leurs yeux de leurs orbites et demandent l’impossible. Pourtant ils ont tout obtenu y compris la généralisation d’enseigner par la force le kabyle a tous les Algériens!…Mais Dieu merci le Hirak, avec un grand H, est passé par la et a mis fin aux rêves « surdimensionnés » aux aventuriers et a mis en route la dékabylisation de tous pouvoirs en Algérie et que la kabylie n’aura que sa juste part de la rente pétrolière et la fin du favoritisme envers les kabyles qui devront accepter la démocratie dans son sens universel et non dans sa définition kabyle.
    Ceci pour l’ensemble des kabyles qui se sont laissés entraîner par le chant de sirènes franco-berbéristes-kabylistes, les kabyles doivent savoir que cette élite malhonnête et traîtresse n’est aucunement intéressée par l’avenir de la kabylie ou des kabyles. Elle sait que ses revendications relèvent de l’impossible et que son unique mission et son unique but est de déstabiliser le pays et le faire chavirer au seul profit de la france et des franco-sionistes. les kabyles doivent savoir que le reste des Algériens non kabyles n’accepteront jamais l’amputation de la kabylie du pays après tant d’investissements et si les kabyles continuent a se fier à leurs aventuriers qui n’hésiteront pas a jouer la seule carte que la france néo-coloniale espère voir se réaliser et qui est de déclencher le feu en kabylie dans le secret espoir qu’il se propage a tout le pays.
    Il est très difficile au MatinDz de publier ce commentaire mais le seul fait qu’il sera lu par le modérateur c’est déjà un but atteint. N’est-ce pas Nalika ?

    • Le divorce demandé par la Kabylie vous offense
      Fait siffler vos serpents, vous excite à la vengeance.
      Vos bouches se remplissent d’un poison odieux
      Et de longs traits de feu vous sortent par les yeux.
      À vous, dobermans verbaux, nous n’aurons de réponse
      Que notre marche résolue vers l’indépendance !

      •  » Y ban lek  » ya le franco-maroco-berbériste-kabyliste-makiste-rachadiste-sioniste! Si tu crois qu’on vous permettre d’amputer notre pays en vue de le livrer aux français néo-coloniaux , tu te trompes lourdement même si on sait que ton but n’est nullement l’indépendance de la kabylie mais la programmation de la disparition à terme de notre pays! si tu crois vraiment a cette indépendance eh bien ça prouve que tu crois bien au père Noel !
        Tu tentes d’exceller dans les combats d arrière garde. et avant de vomir et d’ânonner assures toi que les 4.5 millions de kabyles sont du même avis que toi. Car votre perte se fera des mains des valeureux kabyles qui ne vous ont rien demandé e qui refusent le racisme et la différence entre les Algériens! Mais entre nous qui a financé ta scolarité et tes études? avec quel argent?

  2. Ça met du baume au cœur. surtout venant d’un chaoui. Je voulais dire la même chose mais je ne trouvais pas comment. Mes frères Kabyles ne se rendent pas compte que c’est le syndrome de Stockholm qui nous a préservés, nous autres Kabyles, des tentations.

    Iben moua je pense que mon frère le Chaoui a raison sur toute la ligne et à plusieurs titres.

    D’abord, concernant cette soit-disant question de spécificité culturelle qui justifierait ce fantasme d’autonomie. Au lieu de témoigner une reconnaissance envers nos frères Zarabes qui nous ont généreusement gratifiés d’une religion et d’une langue universelles les Kabyles voudraient les renier au moment ou l’arabo-islamisation est une réussite totale à travers tout le pays.

    Ensuite , la pire des ingratitudes c’est que maintenant que la Kabylie est devenue la Suisse du pays et même de toute l’Afrique , des Kabyles voudraient renier tous les sacrifices fait par les pouvoirs centraux depuis l’indépendance pour son développement scientifique , technologique et économique aux dépens toutes les régions. Sans parler des droits de pompages spéciaux sur le pétrole et le gaz qui lui eviennent alors que pas une goutte n’est produite en Kabylie.

    Alors que les chaouis beaucoup plus modestes et qui seraient fondés à réclamer et recevoir plus que les kabyles sont moins-disant et ne réclament nullement une autonomie ou une quelconque différenciation.

    Tout compte fait , je crois que quand je vois ces velléités de distanciation kabyles je me dis que ce sont les autres régions qui devraient réclamer leur autonomie par rapport à la Kabylie.

    • Tout le monde sait que les franco-berbéristes aidés par les franco-sionistes et les services spéciaux de bernard émié usent et abusent de la falsification de l’histoire ancienne et récente de notre pays et de ses populations. La vérité qui n’a peut être jamais été dite c’est que le 1er Novembre est chaoui et que le premier coup de feu a eu lieu en » territoire » chaoui. que les chaoui et les Algériens de l’Est ont subi les foudres de la france clonialiste plus que tous les autres. Que le 20 Aout journée du Moudjahed a toujours été célébrée en souvenirs des événements de Skikda et que ce sont les officiers chaoui qui ont préparé et supervisé l’inssurection pour dire aux français que cette rébellion n’est pas le fat uniquement des chaoui mais de tous les Algériens -( rappelé entre autre par un célèbre Capitaine chaoui a la Télévision en 1975 ) comme tentait de le dire la propagande française. Mais les Algériens on cru en Benboulaid plus que tous les autres chefs de la Révolution armée. ce n’est que lorsque les franco-berbéristes-kabylistes ont érigé leur dictature médiatique et bien remplileur ventre en beneficiant d études aussi bien en Algérie qu’à l’etranger et qu’ils avaient occupés des hauts postes dans la haute administration et notamment les médias qu’on cite le congrès de la soumam. Les kabyles ont pris le train de la guerre d’Independnace que durant l’année 1956! Ce n’est pas moi qui le dit mais le plus grand communiste kabyle et chef du pagcs le Chirurgien ali Hadjres résident à paris dans son dernier livre.
      En 2020 beaucoup de maires unis dans une coordination( les berbéristes-kabyliste sont très fort dans la création de comité, commission, coordination, forum,etc…lorsque ils veulent tenter de donner du poids à leurs déclarations)- se disaient indignés que l’Etat accorde a Khenchela plus d’argent qu’aux communes kabyles -( la part des PCD de chacune de ces communes a été fixé par les pouvoirs publics a 1,5 milliard) ils ont oubli que Tiiziouzou beneficiait déjà depuis plus d’une douzaine d’années-( du temps du régne de Bouteflika et Toufik)- du 2ème budget du pays après Alger la Capitale.
      Aujourd’hui , après la tenue du conseil de ministre à Khenchella , l ‘espoir est bien réel de voir la mise a niveau des wilaya abandonnées » au même niveau que Tiziouzou. C’est bien difficile a l’élite kabyle d admettre cette justice et ce partage de la rente pétrolière entre toutes les régions. Mais le train du changement a bien demarré à Khenchela. Si on cite tous les avantages accordés par les différents pouvoirs à tiziouzou il faudrait peut plusieurs volumes de plusieurs centaines de pages. es Algériens et surtout les chaouis ne sont pas haineux ou racistes et ne tiennent aucunement rancune envers quiconque. Mais aujourd’hui qu le pouvoir est détenu par les patriotes il est du droit de tous les Algériens vivant dans des wilayate déshéritées de revendiquer leur part du développement

  3. Qui se cache derriere ces deux nicknames CHAOUI et HEND UQACI ? chacun pretend representer l’opinion de chacune des 2 régions importantes de l’Algérie contre les revendictions emancipatrices de la Kabylie et par conséquent de toute l’Algérie . D’emblée pour contrer tout amalgame , il y a deux points à éclaircir : 1- nous ne voulons pas opposer les Chaouis et les Kabyles qui sont 2 peuples fondateurs (sans negliger les autres régions) de ce pays à construire.
    2- Les acteurs politiques de la Kabylie (majoritairement en prison ou en exil) sont diabolisés par le régime et ses relais . Leur revendication est politique . La proposition consiste à sortir du centralisme jacobien herité de la France depuis 60 ans et projeter l’Algerie vers l’avenir . La Kabylie met en avant un projet federaliste pour sortir du systeme actuel . Mais faisons echec aux forces du mal derrière la campagne de diabolisation de la Kabylie . L’inpunité dont beneficie le projet 0 Kabyle est trés inquiétant . Les feux criminels provoqués en Kabylie sont destinés à isoler et à appauvrir encore plus la région , comme si elle etait etrangère au pays . Nos deux commentateurs CHAOUI et Hend Uqaci qui vantent les succès et la generosité du régime envers la Kabylie, n’en soufflent pas un mot .

    • Ton commentaire n a aucune « puissance » puisque il ne fait que répéter ce que disent les franco-berbéristes-kabylistes. comme d’habitude tu uses et abuses de mensonges en appliquant à la règle immuable des franco-berbéristes-kabylistes-suprématistes. Ce n’est pas un complexe que de toujours accuser le pouvoir sans preuves . Mais répéter, répéter et répéter toujours que le pouvoir est anti-kabyle. Ce anti-kabyle a déjà été utilisée par le rabrab. Mais vu qu il est soutenu par le pouvoir réel détenu à l’époque par ses cousins , on a passé l’éponge. Un homme qui a bénéficié de tous les avantages et faveurs possibles et imaginable de la part du pouvoir pense qu il est assez puissant pour user d’un tel mensonge. Si le pouvoir est vraiment anti-kabyle et pour certains malhonnêtes berbéristes-kabylistes ça dure depuis 1962, si vraiment c’était le cas croyiez vous que le pouvoir aurait permis aux kabylistes de détenir le pouvoir réel et apparent disons au moins depuis 1990 à presque ce jour ? si le pouvoir était anti-kabyle penseriez vous qu’il est assez faible pour ne pas mettre fin a ce kabylisme qui aujourd’hui met en danger l’unité du pays et même son existence ? vu que certains kabylistes se sont alliés aux français néo-coloniaux et aux franco-sionistes ainsi qu’à des pays hostiles. Le pouvoir est assez fort et puissant et peut neutraliser n’importe quelle menaces y compris celle qui serait soutenue par la france. Dire que le pouvoir est derrière les feux criminels qui ont ravagé une partie de la wilaya de tizi Ouzou c’est une vieille chanson.Un disque rayé tellement il sent la malhonnêteté , l’hypocrisie et la manipulation de mauvais propagandistes. A ce jour le pouvoir a déjà dédommagé pour des centaines de milliards les victimes de ces incendies. Vous reprenez comme les franco-berbéristes-kabylistes e citant le projet 0 kabyle. si un énergumène , un chenapan a fait une telle déclaration cela ne veut pas dire que tous les non kabyles sont du même avis ou que le pouvoir est derrière cela. Mais comme on veut bien noircir les intentions du pouvoir et faire dans l’amalgame et la manipulation propre d’aileurs aux seuls franco-berbéristes-kabylistes , la presse berbériste et les « ténors » du berbérisme-kabylisme ont font une généralisation. mais à Propos que dites vous : 1- Des voyous de la JSk qui ont tourné le dos au drapeau national au stade du 05 juillet ? qu’ils ont sifflé Kassaman ? 2- Que dites vous de ceux qui ont effacé toutes les inscriptions en langue arabe des plaques de signalisations routrières en kabylie? 3- Que dites vous de ceux qui ont chassé, sur instigation de Ahmed Tessa recteur, de l’animateur Amou Yazid juste avant que le spectacle pour enfants ne commence en lui disant qu’ils ne veulent pas d un chanteur arabophone même s’il est kabyle? Que dites vous du fils spirituel de Belounis mais néanmoins fils biologique et légitime du colonel Amirouche qui a toujours fait des déclarations racistes et malpropres contre les non kabyles? lorsqu’il a traité l’Emir AEK de traître? Alors qu’en signant le traité de la Tafna l’Emir a évité les massacres à grandes échelles qui auraient mis fin à l’existence de tous les Algériens dans les menées génocidaires pratiquées par les français. Cela moi je l’ai obtenu de ma vieille mère que Dieu ait son âme juste après le déclenchement de la Guerre de Libération, une vielles femme analphabète et vivant presque en dehors de toute civilisation. c’est la mémoire collective du peuple qui a permis de véhiculer cette vérité que les berbéristes-kabylistes ignorent ou font semblant d’ignorer. Il y a des milliers de mensonges et de provocations de la part des franco-berbéristes-kabylistes alliés aux franco-sionistes envers surtout les arabes ou ceux qui se sentent arabes. Sur tous les tableaux les non kabyles pourront détruire tous les mensonges des traîtres franco-berbéristes si vraiment la liberté d’expression était aussi permise pour les non-kabyles. enfin si tu penses que je n’ai pas soufflé mot sur les incendies de l’été passé je te retourne la question as-tu fait mention de ceux qui criaient « les Arabes sont des animaux? as tu condamné ceux qui ont tué le pauvre Miliani ? et qui en plus se vantaient eux aussi dans des vidéos de leurs gestes et actes criminels et sanguinaires? Lorsque les franco-berbéristes-kabylistes abandonneront leurs complexes suprématistes et qu’ils pensent un seul instant qu’ils peuvent se tromper , alors les Algériens dans leur ensemble pourront vivre dans la sérénité. Mais il est sûr que cela ne sera réalisé que dans un Etat de droit ou le favoritisme envers une région ou de ses habitants au dépend d’une autre serait révolu! NB- les tenants du berbérisme-kabylisme tentent toujours de faire amalgame entre kabyles et kabylistes. Si les premiers sont de braves patriotes qui , il est sur que ce seront eux qui neutraliseront la vermine kabyliste, les seconds ne sont que des attardés manipulés par nos ennemis comme le fut Belounis.

  4. Les « algériens » appelons les par ce nom emprunté par Ben Badis dans les années 1930 aux pieds noirs, n envisagent pas de patrie que celle justement tracée par les armées coloniales au 19e et début 20e siècle. Ce n est pas tout à fait de leur faute s il ont oublié toute forme d organisation politique que celle imposée par la colonisation. Il y a cependant une catégorie qui profitent largement de cet édifice colonial ou qui ne peuvent gagner de salaire que comme faisant office de brique de cet édifice. Ils font donc tout pour que ça reste à peu près comme en 1910 et son vent debout contre ceux qui garde un peu d âme des peuples de ce pays. Et l on croise des aboyeurs qui prennent des pseudos genre chaoui pour salir les Chaouis et, intelligence larvaire, croyant opposer les Kabyles aux Chaouis

  5. Tout d’abord moua j’ai signé Hend Uqaci et je me suffit largement à mouamim pour prétendre parler au nom de qui ce soit d’autre . Et Hend Uqaci , c’est ainsi qu’on m’appelle, pour que nul ne l’ignore.

    Wamma ba3d ,

    Je ne vois pas comment échapper à la controverse : le sujet c’est l’autonomie de la Kabylie et vous vous signez : Chaoui. Et vous persistez. Comment répondre autrement ? Et je ne dis pas que c’est parce que vous êtes chaoui que vous pensiez ainsi. Pas plus que je ne me sente visé par vos propos même si je devrais l’être puisque vous, vous généralisez.

    Si vous a aviez signé le Suisse , le Belge, le Chleuh, mon commentaire n »aurait pas été fondamentalement différent. Et si j’étais Chaoui Mozabite, ou d »une autre région je ne vous aurais pas répondu autrement.

    Que les choses soient claires , je ne répondais que sur votre insinuation que la Kabylie ait été privilégiée en quoi que ce soit . Je ne crois pas non plus qu’elle fut discriminée. C’est vous qui insinuer que les Kabyles ont été privilégiés et se comportent maintenant comme des colons. Concernant la question autonomiste c’est un sujet qui me dépasse et sur lequel je ne me suis pas prononcé. Et entre-nous je ne me pose pas le problème sous cet aspect-là.

    Et si vous, chaoui, vous vous sentez offensé en tant que chaoui par mon propos , excusez-moua !

  6. Cet espace de discussions permet a tous les gens non complexés et civilisés d apporter un plus au débat sur les questions primordiales parfois qui se posent au pays. Parfois de façon sournoise et hypocrite et parfois de bonne intention. Il n y a pas lieu de culpabiliser ceux qui ne sont pas de notre avis.

    • Il faut bien préciser que ce n’est en Kabylie que Belounis, un partisan du MNA de Messahli, ait pu former un bataillon de traitres ; mais, il faut aussi le dire, ce militant du MNA a eu l’honneur qu’il ait été assassiné par les français pour des raisons non élucidées.
      Par ailleurs, c’est bien d’évoquer Belounis le traitre soi-disant d’origine kabyle ; mais par équité, il faut bien citer aussi quelques symboles de la traitrise tels que le colonel Cherif Ben saidi, Kobus, Bachagha Boualem, Ali Chekal……
      Quant au déclenchement de la révolution, il faut savoir que Krim Belkacem et ses compagnons ont pris le maquis en 1947, bien avant 1954, tout comme M.Ben Boulaid au Aures.
      En conclusion, par équité aussi, il faut dénoncer le propos haineux de l’imam Bachir Brahimi, membre des eulema, tenu à la fin des années 30 dans son journal al basair, cet instigateur de la haine pure contre la langue maternelle des gens de kabylie, qui a déclaré, après avoir entendu une voix kabyle à la Radio Alger de l’époque: c’est quoi cette langue qui écorche les oreilles?? ( MA HADHIHI ALOUGHA ASSAMIDJA).
      En outre, par équité aussi, il faut denoncer les extremistes du Baath et des islamistes de toutes tendances, connus pour leur détestation de tout ce qui est diffrent et qui n’entre pas dans leurs moules. Mais hélas!!! ce n’est que de la propagande.
      Un proverbe libanais dit: Si le chameau pouvait voir sa bosse, il tomberait de honte

  7. Saluons Dre Malika Baraka pour cet hommage à la hauteur du militant politique Hamou Boumedine , arbitrairement emprisonné par les service du régime d’Alger .
    Vive l’Algérie démocratique et sociale comme l’a projetée le congrès de la Soummam .

  8. Le problème kabyle est un problème identitaire et de liberté et non économique qui concerne tout le pays.
    Ce n’est pas une question du ventre mais une question de dignité et de fidélité à notre histoire et a nos origines amazigh nord africaines.
    La problématique d’autonomie voir d’indépendance est née suite à la négation de notre langue et de notre culture au détriment d’une arabite exclusive voir raciste imposée par les mouvements islamo baathistes algériens.
    Nous sommes les premiers qui se sont battus pour une Algerie libre et démocratique en incluant tous les algériens dans une Algerie algérienne ni affiliée à l’Occident ni à l’orient dont malheureusement une majorité d’algériens ne se reconnaissent pas .
    les arabophones parlent de démocratie juste quand ça les arrange mais point de démocratie quand n’est pas a leurs faveurs.
    Ils demandent même un référendum pour accepter ou pas notre amazighiite c’est à dire ils vont décider ou pas de notre existence dans notre propre pays. Drôles de démocrates.
    Je m’adresse à certains de revoir leurs discours haineux pleins d’invectives d’appeler plutôt au dialogue avec toutes les parties si vraiment ils sont sincères ou juste ils sont dans une logique permanente à but dominatrice que nous n’accepterons jamais.
    Notre histoire est pleine de luttes et de résistance contre toutes formes de dominations.
    A méditer.

    • La tournant totalitaire pris par l Algerie après 1962 exprime notamment par le pouvoir militaire arabisée et musulman n est pas le seul élément qui a donné lieu à la revendication autonomiste et indépendantiste.
      La revendication kabyle est tout simplement l expression de l éveil du peuple kabyle. La participation de la Kabylie, en tout cas du maquisard lambda qui n a jamais entendu parler d Algérie, est à titre de peuple kabyle. Certes, la finasserie langagière ne y est pas en raison du contexte, mais sans la région III en tant que telle, il n’y aurait pas eu de guerre en Kabylie en 1954.
      La Kabylie s est soulevée pour ce qu elle a perdu au XIXe siècle, pour ses institutions, pour ses terres confisquées, pour sa souveraineté, pas pour récupérer l édifice colonial.
      On peut tout attribuer aux élites kabyles avant guerre qui étaient plus mus par les thématiques de décolonisation mondiales que porteurs des espoirs des kabyles en tant que peuple. Et la wilaya III ne rend pas compte totalement de notre identité ne serait-ce que par le nom. La preuve …

  9. Les supplétifs de l’arabo-islamo-baâthisme doivent comprendre une bonne fois pour toute que leur pouvoir oppresseur non seulement de la Kabylie mais de toute l’Algérie pose problème.Et il n’y a pas de problème sans solution.Une chose est sûre,la répression aussi féroce soit-elle n’a jamais résolu aucun problème.La preuve est que la France coloniale avec son armé de plus d’un million d’hommes,son aviation,ses supplétifs etc…n’a pas réussi à vaincre la volonté du peuple algérien après une guerre atroce de prés de 8 ans et 132 ans de colonisation.A méditer et comme disait le grand Général Giap,ancien Professeur d’Histoire et vainqueur de Dien Bien Phu » les colonialistes sont de mauvais élèves car ils ne retiennent pas les leçons de l’Histoire ».

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

46 corps découverts dans un camion-charnier au Texas

Les corps d'au moins 46 personnes ont été découverts lundi dans un camion près de San Antonio, au Texas (sud des Etats-Unis), selon plusieurs...

Les plus populaires

Commentaires récents