26 novembre 2022
spot_img
AccueilA la uneAbdelhamid Bouziza placé sous mandat de dépôt

Abdelhamid Bouziza placé sous mandat de dépôt

Abdelhamid Bouziza

L’ex-détenu, Abdelhamid Bouziza a été arrêté le 19 octobre 2022 chez lui, à Tlemcen, et après l’alerte donnée sur sa disparition pendant plusieurs jours, on apprend qu’il avait été présenté le 24 octobre 2022 devant le juge d’instruction près du tribunal de Boufarik, wilaya de Blida, qui a décidé son placement sous mandat de dépôt à la prison de Chifa, écrit le CNLD.

Le même jour, l’étudiant, Amir Sofiane, et Karim Mekhentiche ont été présentés devant le même juge d’instruction. Et leur placement sous mandat de dépôt a été dans la foulée prononcé. Amir Sofiane avait été arrêté le 13 octobre 2022 et Karim Mekhentiche, six jours après.

C’est le même juge qui a mis le 24 octobre 2022 la maman de Saïd Chetouane sous contrôle judiciaire.

Quatre autres citoyens sont mis également sous contrôle judiciaire dans le même dossier.

- Advertisement -

Les huit personnes sont dans le même dossier et c’est le parquet près le tribunal de Boufarik qui a engagé les poursuites et qui a réquisitionné la police de Tlemcen pour l’arrestation et l’acheminement d’Abdelhamid Bouziza, ajoute le CNLD.

Amir Sofiane et Karim Mekhentiche en prison

Le juge d’instruction près le tribunal de Boufarik a décidé de placer Karim Mekhentiche et Amir Sofiane sous mandat de dépôt.

Ils ont été présentés aujourd’hui, 24 octobre 2022, le matin, devant le procureur près du tribunal de Boufarik, wilaya de Blida.

Leur garde à vue a été prolongée et maintenue pendant plusieurs jours au niveau du commissariat de sûreté de wilaya de Blida.

Amir Sofiane a été arrêté le 13 octobre 2022 et procédé à la perquisition de son domicile familial à Boufarik. Quant à Mekhentiche, son arrestation a eu lieu le 19 octobre 2022.

La mère de Saïd Chetouane sous contrôle judiciaire 

Le juge d’instruction près du tribunal de Boufarik, wilaya de Blida, a décidé de placer la maman de Saïd Chetouane sous contrôle judiciaire.

Affaire d’Abdelhamid Bouziza

On le sait maintenant : l’ex-détenu d’opinion, Abdelhamid Bouziza, est en détention à la prison de Chifa, dans la wilaya de Blida. Et c’est le juge d’instruction près du tribunal de Boufarik, dans la wilaya de Blida, qui a ordonné le 24 octobre 2022 son placement en détention provisoire.

Il a été présenté sans sa défense et son transfert de Tlemcen à Boufarik était maintenu en secret, malgré la manifestation publique de sa famille qui s’est présentée à la sûreté de wilaya de Tlemcen.

Le lieu de sa détention est tenu également secret, si ce n’est l’action des avocats du collectif de défense des détenus du Hirak en déposant plainte pour disparition.

Depuis le 19 octobre 2022, la date de son enlèvement par les services de sécurité, il n’a donné aucun signe de vie…Son apparition n’enlève en rien au fait qu’il a été kidnappé et maintenu en détention, sans aucun contact avec l’extérieur, dans un lieu tenu secret : violation de ses droits les plus élémentaires et violation de la Constitution.

Ses avocats ont déjà interjeté devant la chambre d’accusation un appel contre l’ordonnance du juge d’instruction près du tribunal de Boufarik.

Lors de son interpellation des avocats du collectif de défense des détenus d’opinion se sont présenté au niveau des tribunaux de Tlemcen et d’Alger afin de se constituer dans son dossier, ils ne lui ont trouvé aucune trace. Abdelhamid Bouziza a été arrêté le mercredi 19 octobre 2022, l’après midi, par des éléments de la BRI, épaulés par la brigade de la gendarmerie de la cité Safsaf, Tlemcen. Il a été par la suite procédé par la perquisition de son domicile familial. Les forces déployés sur les lieux ont faili enfoncer le portail d’entrée de la maison, si ce n’est le petit frère qui leur a ouvert, rapporte le comité national pour la libération des détenus d’opinion.

« Oublies définitivement ton fils », aurait sommé un des agents la maman terrifiée par cette déclaration qui vaut condamnation.

Le frère s’est présenté au siège de la sûreté de la wilaya de Tlemcen où il a été informé qu’Abdelhamid Bouziza a été transféré à Alger. À rappeler, Abdelhamid est orphelin de père et il est l’aîné de la famille et il s’occupe de sa maman malade.

Abdelhamid Bouziza a retrouvé sa liberté et quitté la prison, le 28 février 2022 (Bénéficie des 10 jours de bonne conduite). Il était accusé d’outrage à un corps constitué.

Synthèse L.M.

 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Sommet de la Francophonie : la Déclaration de Djerba

Nous publions la déclaration qui clôture le sommet de la Francophonie qui a eu lieu à Djerba, en Tunisie, les 19 et 20 novembre.  Préambule ...

Les plus populaires

Commentaires récents