21 février 2024
spot_img
AccueilCommuniquéAlgérie - Mali : tout serait rentré dans l'ordre!

Algérie – Mali : tout serait rentré dans l’ordre!

Algérie Mali

Les ambassadeurs d’Algérie et du Mali ont regagné leurs postes respectifs après une brouille diplomatique entre les deux pays.

Les deux ambassadeurs, rappelés en décembre dernier pour consultations après un désaccord diplomatique entre les deux pays, ont regagné leurs postes respectifs, a annoncé vendredi l’Alliance des Etats du Sahel (AES).

« L’ambassadeur algérien El Haoues Riache est rentré à Bamako, marquant la reprise des relations normales entre l’Algérie et le Mali », a déclaré l’AES. En réciprocité, Bamako a également réintégré son représentant Mahamane Amadou Maiga à Alger ce week-end.

Le Mali rappelle son ambassadeur à Alger

La tension a donc baissé d’un cran entre Alger et Bamako. En décembre, le Mali reprochait à l’Algérie d’accueillir des groupes armés hostiles sans consultation préalable. Cette accusation fait suite à l’accueil réservé par les autorités algériennes pour les combattants de l’Azawad en lutte armée depuis de nombreuses années contre l’autorité centrale de Bamako. Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, avait aussi accueilli l’imam Dicko, connu pour avoir joué un rôle important sur la scène politique malienne. Mahmoud Dicko se pique d’être un homme influent qui entend peser sur le cours des événements que mène d’une main de fer la junte militaire au pouvoir à Bamako.

- Advertisement -

De son côté, en réponse à ces accusations, l’Algérie avait convoqué l’ambassadeur malien pour consultations ».

« L’Algérie a enfin compris qu’elle doit respecter la souveraineté et les choix stratégiques du Mali », poursuit bravache l’AES dans son communiqué. L’Algérie pour sa part n’a rendu aucun communiqué sur le retour de son ambassadeur à Bamako.

L.M.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici