20 février 2024
spot_img
AccueilA la uneAlgérie : on a fixé la nuit du doute !?

Algérie : on a fixé la nuit du doute !?

Nuit du doute

On ne sait s’il faut en rire ou en pleurer. Si ce n’était le sérieux de l’affaire, il y a de quoi s’esclaffer à pleins poumons ! Fixer la date de la nuit du doute. De la grande science !

Oui, vous avez bien lu. Chez nous, on n’est certain que d’une chose : de la nuit du doute qui précède le Ramadan. Il ne manquerait plus qu’un décret présidentiel pour la fixer.

  • Dieu que tout cela est ridicule et pathétique ! ridicule n’étant qu’un euphémisme absolu.

Fatigué de ressasser les mêmes envolées pour dénoncer l’abrutissement de la société, contentons-nous de résumer une ancienne chronique :

Cette nuit du doute qui s’invite chaque année pour annoncer le mois du Ramadan délimite à elle seule le gouffre abyssal qui sépare le monde musulman de tout ce qui est en rapport avec les sciences et les avancées scientifiques !

- Advertisement -

Pendant que toute une mascarade d’observations du croissant lunaire est organisée dans chaque pays musulman, le monde qui avance s’agite autour d’une question relative au pluralisme cosmique ; c’est à dire de la possibilité des mêmes règles d’apparition et de développement de la vie à l’échelle galactique.

Les missions spatiales, en cours et en projet, sont si nombreuses qu’il est impossible de toutes les répertorier, encore moins les détailler, dans une seule chronique. Le but ultime de ces missions étant de découvrir si la vie telle que nous la connaissons sur Terre a pu se développer dans d’autres planètes et lunes de notre système solaire et si elle s’y développe encore, avant d’en étendre les mêmes lois à tout l’univers.

Au milieu de ces nombreuses certitudes et scientifiques, le doute subsiste encore !

Pendant ce temps, la nuit du doute, cette incertitude béante nous est présentée sous forme de certitude absolue, à ne remettre en question sous aucun prétexte sous peine de représailles dont des Raef Badawi en subissent encore les séquelles à la source même de cette certitude. Les non-jeûneurs de Tizi-Ouzou en connaissent un bout…

Quant à la position de la lune par rapport à la Terre, on sait la calculer pour des siècles avenir !

Au milieu des évidences scientifiques absolues, le regard pointé et limité à notre Lune, le monde musulman se complait dans le doute permanent.

Et ça continue encore et encore… vie extraterrestre ou pas ! Al wakhda !

Kacem Madani

8 Commentaires

  1. Et pourquoi pas tant que le peuple construit les mosquées au lieu des écoles, ce n’est pas cette nuit de doute qu’on ensigne depuis 14 siècles pour ceux qui sont sûr et n’ont doute pas? (un peuple de mouton finit,par engendre un gouvernement de loups).
    Agatha Christie

  2. C’est affligeant qu’à l’ère de l’IA, nos douctours de la religion ne se préoccupent que de fixer, à l’aveuglette, la nuit du doute et de scruter l’horizon nuageux avec des yeux « cataractés » pour un éventuel croissant annonçant l’Aïd que les koufars ont déjà déterminé depuis des lustres. Avancez vers l’arrière!

  3. La nuit du doute de quoi?
    Ah c’est l’arrivée du mois de la gloutonnerie ?
    Le mois où on ne peut picoler qu’à la tombée de la nuit.
    Le mois où les gens se battent pour un oui ou pour un non?
    Boire ,manger, faire ce que je veux quand je veux, voici mon leitmotiv.
    Comme l’a déjà dit mon ami El Hassi, ni dieu ni maître, et si le paradis existait, je préfère l’enfer pour ne jamais être avec ces ….

  4. Ce qu’est impressionnant chez la triplette de religions, notamment les 2 dernières (après, y en a une qui s’est un peu assagie), c’est leur matérialisme primaire qu’elles renvoient sur les autres philosophies et courants de pensée.
    Imaginez que ces gens qui ne vivent que pour le matériel : les meufs vierges sur terre ou dans leur fantasmes «célestes», les fleuves de vin, de miel, de laits et de pisse de chamelles et d’autres gateries à vous faire rendre ce que vous avez mangé il une semaine, accusent ceux qui travaillent pour les choses les plus spirituelles : l’égalité des gens, la citoyenneté, l’épanouissement de l’humain, …, de matérialistes. Ne parlons même pas des artistes. Le communisme lui même est 10000 fois plus spirituel que ces trayeurs de chamelles prêts à une guerre «sainte» et autres traîtrises pour le moindre lopin de terre à gagner sur le voisin.
    N’est-ce pas que la roublardise serpentine ultra matérialiste est leur religion ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici