29 septembre 2022
spot_img
AccueilCultureAnissa : une artiste accomplie

Anissa : une artiste accomplie

Impérieuse culture du terroir 

Anissa : une artiste accomplie

Anissa, c’est une multitude de tubes des années 1960-70 : « Erras awal iw ɛziz la d yessawal », « Ah ay-aqlaqal », « Inas ɛfiɣ as », « a laεmar » ou encore « ay-amɣar a-boudali », autant de tubes qui ont jalonné une carrière et un talent jamais démentis. 

Comme de nombreux artistes, les chansons d’Anissa Mezaguer ne se limitent pas à quelques titres, même si la mémoire collective ne retient que ceux diffusés le plus souvent à la radio.

L’originalité du succès d’Anissa vient sans doute de sa voix douce et juvénile avec un timbre harmonieux proche d’un instrument de musique.

À travers un destin atypique où après un divorce elle se retrouve séparée de sa progéniture c’est tout l’édifice de lois qui avantagent le père qui est mis à nu et doit être dénoncé en permanence et combattu, dans cette Algérie nouvelle à laquelle nous aspirons tous. Ce destin, elle le chante avec tristesse et mélancolie dans le titre « Ay axxam iw ».

- Advertisement -

Anissa, ce sont aussi des duos qui valent le détour, notamment avec Rabah Saïdani, en compagnie duquel elle interprète deux titres dont la chanson phare « targit » et aussi avec Slimani avec qui elle chanta « D gmas n lmut », « Awit id atiyara » et « Ayɣer ay aɛziz », sans oublier son duo avec Lounis Aït Menguellet dans « Iles n l-ɛibad » aux tout début de la carrière de notre barde.

Biograhie

Anissa Mezaguer, de son vrai nom Ourida Mezaguer, couramment appelée Anissa est née le 23 décembre 1944 à Alger. Elle est auteure-compositrice et interprète en kabyle et en arabe. 

Anissa est originaire d’Ait Saâda, un village de La commune de Tadmaït (wilaya de Tizi-ouzou). Nationaliste, la famille Mezaguer a failli être exterminée par l’armée coloniale.

C’est vers l’âge de 12 ans qu’elle rejoint une troupe théâtrale de la chaîne 2 où elle participe aussi à des chorales de jeunes filles, avant de composer elle-même ses propres chansons et de se lancer dans une carrière artistique. En plus de la chanson, elle embrasse le théâtre et le cinéma, aux côtés de grands noms scéniques de l’époque.

Devenue, dès la fin des années 1960 une grande figure de la chanson algérienne, elle est l’une des artistes les plus sollicitées pour animer des réceptions traditionnelles. Par ailleurs, elle participe à de nombreux galas télévisés.

Vers le milieu des années 1990, elle se retire de la scène musicale mais poursuit sa carrière cinématographique.

En avril 2010, un vibrant hommage public, très médiatisé, initié par l’association culturelle et artistique Troisième Millénaire, lui est rendu à Alger. Et, en 2014, fait rare pour être souligné, un coffret de cinq CD réunissant l’ensemble de son œuvre est édité par Imsdhourar Music. Ci-après la transcription de son tube Erras awal iw ɛziz la d yessawal. Une chanson qui parle d’amour pas du tout impossible, en termes clairs et directs, avec un premier couplet qi en dit long sur le reste de la chanson :

Réponds-lui donc réponds-lui

Le beau-yeux t’implore

Réponds-lui donc réponds lui

L’amour en lui s’arbore

Erras awal iw ɛziz la d yessawal 

Ah erras awal erras awal 

Bu laɛyun la m d’yessawal 

Ah as erraɣ awal as erraɣ awal 

El-hob mačči d’lmuḥal

Rep.

A leḥrir wi zḍat s t’weṭṭas

Ţxilek ţ’ssaḥiras

A lwezn yefrezn it seṭṭas

M’liyi anida t’luleḍ

 

A leḥrir wi zḍat s t’weṭṭas

S’zinik ţ’sseḥiras

A lwezn yefrezn it seṭṭas

M’liyi anida t’luleḍ

 

T’tabaɛeḍ t’tabaɛaḍ

Anda k’yefka anda k’yefka

S’muɣlik id melkeḍ

Rep.

Ah erras awal erras awal 

Bu laɛyun la m d’yessawal 

Ah as erraɣ awal as erraɣ awal 

El-hob mačči d’lmuḥal

 

Aya ssafug n t’nina

Xeṭbiyid ma di taɣaḍ

Aya elkfs yeḥbssen l’mina

Dgul i ṭaṛḍikeḍ

Rep.

Ṣṣifa ed-lefhama ed-lefhama

Di-lber ṛik id itɣerqaḍ

Rep.

Ah erras awal erras awal 

Bu laɛyun la m d’yessawal 

Ah as erraɣ awal as erraɣ awal 

El-hob mačči d’lmuḥal

 

Mi d’ḍsiḍ tufrir tagut

D’gul tqazeḍd el-hefra

El hubik uliw yeţrut

Yefked essaɛd i suṛṛa

Rep.

Mukled ar suraw t’ţuḍţ

Aḍu n’lḥubiw yerɣa

Rep.

Ah erras awal erras awal 

Bu laɛyun la m d’yessawal 

Ah as erraɣ awal as erraɣ awal 

El-hob mačči d’lmuḥal

Rep.

Auteur
Kacem Madani

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Antonio Guterres sera à Alger le 1er Novembre

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres a confirmé, lundi, sa présence au Sommet arabe d'Alger, prévu les 1 et 2 novembre, saluant...

Les plus populaires

Commentaires récents