20 mai 2024
spot_img
AccueilPolitiqueArrestations et condamnations des enfants du peuple

Arrestations et condamnations des enfants du peuple

Prison

La loi du fer et  de l’arbitraire continue de faire des victimes. Des embastillés. Ce mercredi, Malek Boubekki (commune de Bouzeguène) a été arrêté sur le lieu de son travail à Azeffoun.

Pendant que 40 détenus d’opinion poursuivent pour le 7e jour leur grève de la faim, à l’extérieur des prisons, les juges continuent de condamner et la police d’arrêter.

Le procès en appel de Fethi Ghares est programmé pour le 22 février 2022 à la cour de Ruisseau d’Alger. Le verdict a été rendu public le 9 janvier. Il a été condamné à 2 ans de prison ferme assorti d’une amende de 200 000 Da.
Plus de 330 détenus d’opinion croupissent dans les geôles. Des centaines de citoyens sont victimes de harcèlements judiciaires.
Sofiane Ayache

 

1 COMMENTAIRE

  1. Et la révolution de la famille révolutionnaire continue pardi ! Ou bien me trompe-JE ? Oui, c’est ça, rectification : une régence revivifiée, un Dey charpies dont s’est chargée Dame Nature en colis ad patres, un nouveau Dey, avec son agha à couches, ses janissaires, son khaznadji et ses galéjades de café maure. Le qahwadji sans tablier qui compte démarrer son projet de Transition écologique par la production de l’énergie solaire dans 3 mois. Ha, ha, ha, quand le ridicule ne tue pas. Les singes des gorges de la Chiffa tout autant que ceux rescapés des feux de Kabylie se tortillent de rire.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents