30 novembre 2022
spot_img
AccueilA la uneBTP : pourquoi les sociétés chinoises raflent les marchés

BTP : pourquoi les sociétés chinoises raflent les marchés

« Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre » Albert Einstein

Le succès des entreprises chinoises en Algérie tient avant tout à une méthode éprouvée. Le prix est inférieur en moyenne d’un tiers de ceux des concurrents occidentaux, une main-d’œuvre importée de Chine capable de travailler en équipe 24h sur 24, une rapidité d’exécution qui défie toute compétition.

Cette maîtrise de la gestion passe nécessairement par un contrôle de gestion performant. La fonction contrôle de gestion a connu ces dernières années une véritable révolution.

Les domaines que recouvre le contrôle de gestion sont multiples et variés. Il s’agit pour l’essentiel d’un processus qui vise à catalyser les forces internes et externes en vue de faire face à un changement à triple dimension : politique (mise à niveau des entreprises par les pouvoirs publics), techniques (assimilation des techniques et outils modernes de gestion) et humains (changement des rapports entre les hommes dans l’organisation et leurs capacités à mettre en œuvre les changements souhaités.

- Advertisement -

Parmi les entreprises, il y a celles qui apprécient l’apport positif du contrôle de gestion et d’autres qui redoutent la mise en relief des faiblesses, des insuffisances, des incohérences, des perversions, des dysfonctionnements et qui font tout pour empêcher cette transperce dans la gestion.

Un gestionnaire quelle que soit sa probité ou sa compétence ne peut contrôler sa propre gestion. Pourquoi ?  Parce que l’entreprise constitue à tous les niveaux un enjeu de pouvoir. Et pourtant, l’entreprise a besoin d’un contre-pôle, de personnes neutres, expertes, intègres, extérieurs au jeu d’intérêts en présence. Dans les affaires de l’entreprise il n’y a pas de place à la moralité. C’est une question d’éthique, de déontologie et de professionnalisme.

C’est pourquoi, il n’est pas étonnant que des entreprises chinoises et turques croquent le gâteau avec un appétit insatiable. Cette percée chinoise dans un secteur comme le BTPH s’explique aisément par la faiblesse des entreprises algériennes qu’elles soient publiques ou privées. Les deux s’abreuvant ç la même source.

Ce sont les surcoûts (surfacturation, sureffectifs, sur stockage, suréquipements, recours abusif à des acteurs internes) qui conduisent à des coûts exorbitants. Ces dysfonctionnements empêchent l’entreprise d’exploiter ses ressources matérielles, et financières de façon efficiente. Cela a pour conséquence un gaspillage des ressources.

Mais ce gaspillage n’est pas gratuit, il rapporte. L’image de l’entreprise à travers le déchiffrage des données comptables et financières peut s’avérer en réalité tout à fait déformée ou tronquée.

En effet, plus une entreprise est grosse, plus elle peut manipuler les chiffres. Pourquoi ? Parce que plus elle est grosse, plus elle est difficilement repérable par conséquent plus difficilement achetable et donc plus il est difficile de remplacer ses dirigeants et de procéder à des changements qualitatifs figeant l’entreprise dans un statu quo suicidaire. Parce que la taille lui permet facilement de dissimuler et de falsifier. Globalement la taille est un facteur d’opacité dans la gestion.

Dr A. Boumezrag

ARTICLES SIMILAIRES

5 Commentaires

  1. Les entreprises chinoises et Turques raflent les marchés dans certains territoires en Afrique et Asie !
    Quand on voit le classement mondial : il y a bien sûr 3 chinoises dont la 1ere pour le chemin de fer. Ensuite, en 4 ème Vinci, Bouygues, hoichfeld…!
    C’est sûr c’est compliqué pour l’Algérie de prendre des entreprises internationales françaises (elles embauchent pourtant 1/3 de maghrébins!) ! elles ont beaucoup de succès à l’étranger et surtout dans les pays du Golfe ! C’est vrai que la qualité de l’infrastructure et des normes environnementales ne sont pas la priorité du pouvoir algérien ! On construit des blocs !

  2. « « Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre » Albert Einstein »
    Déjà il faudrait contextualiser les citations ; je ne pense pas que TONTON Albert pensait à L’algérie en disant cela.
    Apres vous écrivez
    « Un gestionnaire quelle que soit sa probité ou sa compétence ne peut contrôler sa propre gestion. Pourquoi ? Parce que l’entreprise constitue à tous les niveaux un enjeu de pouvoir. Et pourtant, l’entreprise a besoin d’un contre-pôle, de personnes neutres, expertes, intègres, extérieurs au jeu d’intérêts en présence. Dans les affaires de l’entreprise il n’y a pas de place à la moralité. C’est une question d’éthique, de déontologie et de professionnalisme. »
    Vous pouvez citer Kant et les autres illustres philosophes pour « LE LIBRE ARBITRE » mais la ça va prendre un siècle de discussion
    Je pense qu’il y un TRUC qu’on appelle la conscience et quand on travaille dans une entreprise on est libre de ne pas commettre des délits
    WACH DJAB EINSTEIN à L’ALGERIE
    WACH DJAB TOZ à EL HAMDOULLAH

    Dans l’equation Algérienne il n y a meme pas une inconnue !!!
    C’est tres simple
    Les entreprises occidentales ne veulent pas se prendre la tete avec des ignares qui en plus demande la chippa (une loi des USA interdit cela) quand on veut faire des affaires avec une société américaines le premier document est relatif à la probité « au cas ou on se fait attraper »
    Les chinois et les turcs travaillent avec les Algériens car ils acceptent de bosser avec des ignares et acceptent la corruption POINT BARRE

    • « Les entreprises occidentales ne veulent pas se prendre la tête avec des ignares qui en plus demande la chippa (une loi des USA interdit cela) quand on veut faire des affaires avec une société américaines le premier document est relatif à la probité « au cas ou on se fait attraper »
      Comme si les occidentaux et les USA en particulier n’ont pas recours à la corruption.
      Ils sont champions quand ça les arrange, le 1er paradis fiscal est aux USA – le Delaware quand aux autres, on a l’embarras du choix.
      Ce qui les distingue des chinois et turques, c’est qu’ils tapent là où ça rapporte gros (la finance, le contrôle et la manipulation des monnaies, …) sans se fatiguer.
      Quant à nous, pauvres de nous!!! Attendons que les étrangers viennent exploiter nos ressources, construire nos infrastructures et contentons-nous de nous remplir la panse et nous procréer.

      • Bonjour IKKER
        Oui je suis d’accord avec toi les USA quand ça les arrange ils font ce qu’ils veulent ; mais si une société française par exemple est attrapée le doigt dans le pot de miel les USA lui infligent une lourde amende au nom de la non-conformité au contrat signé. ‘C’est ça l’IMPERIALISME expliqué par KY et Monsieur GIAP
        C’est pour cela que j’ai bien préciser au cas ou on se fait attraper
        Les opérations américaines avec les hydrocarbures algériens au temps de CHAKEB KHALIL sont un exemple frappant
        Pour le DE il se trouvent que je connais un peu cet ETAT c’est un etat ou les taxes sont réduites au strict minimum un peu comme l’Irlande, la belgique, ZUG en suisse, les zones franches des pays bas le Luxembourg etc ça n a rien a voir avec les malversations des uns et des autres

        MAIS AU DELA DE LA CORRUPTION (une pratique universelle)
        Ce qui fait mal c’est que les batards sont mauvais les algériens aussi (sans doute comme le dit Ferhat les algériens ne forment pas un peuple)
        Exemple
        Un acheteur algérien demande à un étranger (fournisseurs) d’augmenter son prix de 100% et lui reverser 10%
        Aller discuter avec un constructeur automobile qui a plus de 15% de part de marché c’est un délit de mauvaise gestion
        Si c’est TOYOTA je comprendrais car il y a une spécificité technique (voitures adaptées au sable qui représente plus de la moitié du territoire) et en plus l’Algérie pourra à terme devenir un HUB pour l’Afrique
        Le probleme c’est que les batards écrasent la populace avec la methode depuis
        62
        Les pénuries, la dictature, le diviser pour mieux régner, l’aumaune etc
        et le plus grave la fierté de la populace 1-2-3 viva l’ANEGERIE

  3. Momo,

    Merci à El HASSI tout est dit, corruption, travail bâclé, main-doeuvres chinoises, pendant ce temps là nos jeunes se noient…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Les procès des activistes du Hirak ce dimanche

Le cycle infernal des procès d’activistes du Hirak/Tanekra et/ou des détenus d’opinion se poursuit. Ci-dessous les rendez-vous des tribunaux pour dimanche, 27 novembre 2022 Tribunal...

Les plus populaires

Commentaires récents