3 octobre 2022
spot_img
AccueilA la uneDes détenus d'opinion en grève de la faim depuis 7 jours

Des détenus d’opinion en grève de la faim depuis 7 jours

Des détenus d’opinion de la région de Kabylie sont en grève de la faim depuis le 12 septembre. Certains d’entre eux sont dans un état critique.

« Je suis Sabah Zouaoui l’épouse de Razik Zouaoui incarcéré dans la prison de kolea, j’informe tout le monde que mon mari est entre la vie et la mort suite à la grève de la faim illimitée entamée le 12 septembre », est un des messages relayés par les familles de détenus d’opinion dont les fils, pères ou sœurs sont en grève de la faim.

Ces détenus usent de la dernière liberté qui leur reste : celle de se priver de nourriture et d’eau pour protester contre leur emprisonnement. Au péril de leur vie, ils crient leur refus de renoncer à leur liberté.

Ils sont plus de 300 prisonniers de conscience. Tous sont détenus sous des accusations imaginaires, inventées de toutes pièces par un système répressif tout droit sorti des régimes staliniens. Le comble pour un régime qui se pique d’être démocratique.

- Advertisement -

L’arbitraire ordinaire sévit dans les tribunaux. Tout le monde ou presque collabore désormais pour maintenir l’inqualifiable injustice. Tétanisé par l’ampleur de la répression, le peuple du Hirak/Tanekra a rentré sa colère. Il attend. Toute la société est paralysée par la machine répressive.

Assurément, le système politico-militaire, né de la pseudo-présidentielle de décembre 2019, marquera au fer l’histoire moderne de l’Algérie. Il n’augure rien de bon pour le pays.

Sofiane Ayache

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

LaLiga Santander : le FC Barcelona et le Real Madrid en tête

Que s’est-il passé en LaLiga la semaine dernière ? Voici les 10 histoires marquantes, d’un match fou à 8 huit buts à Girona à...

Les plus populaires

Commentaires récents