4 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueElections partielles en Kabylie : un vote dans l’indifférence

Elections partielles en Kabylie : un vote dans l’indifférence

Vote

Les électeurs des communes d’Akbou, Feraoun, M’cisna, et Toudja dans la wilaya de Bejaia, et ceux des communes d’Aït Mahmoud et Aït Boumahdi à Tizi-Ouzou n’étaient pas nombreux à se mobiliser pour les élections locales partielles de ce samedi 15 octobre 2022. Les électeurs voient en ce scrutin un médiocre paravent qui cache une terrible réalité.

Les autorités ont organisé une séance de rattrapage des élections municipales pour certaines communes de Kabylie où le vote n’a pas eu lieu en 2021. donc Une affluence que l’on pourrait qualifier de moyenne au vu des taux de participation (officiels) de 33, 72 % pour Tizi-Ouzou et de 30,11 % pour Bejaia et annoncés, peu après 20 h, par le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) sur le plateau de la télévision nationale.

Aucun incident n’a émaillé le déroulement de ce rendez-vous électoral de rattrapage. Les 57.650 électeurs inscrits sur les listes électorales des circonscriptions électorales concernées des deux wilayas de Kabylie étaient appelés à élire leurs représentants au niveau des assemblées populaires communales après avoir boudé les urnes le 27 novembre 2021.

A Tizi-Ouzou, deux partis politiques, le Front des forces socialistes (FFS) et le Rassemblement national démocratique (RND) et 4 listes indépendantes (Tiguejda, Tasqamouts N’Oussirem, Imnayen N’Elkheir et Tagmats), briguent les sièges des APC d’Ait Mahmoud, dans la daira d’Ath Douala et Ait Boumahdi, dans la daïra des Ouacifs.

- Advertisement -

Au total, 27 bureaux de vote ont ouvert dans ces deux communes qui les communes qui comptent 11 centres de vote.

Elections municipales : la fable de plus du régime

La wilaya de Béjaïa compte 133 bureaux de vote répartis à travers 40 centres ouverts dans les quatre communes, où 12 listes étaient en course pour briguer les voix des électeurs qui composent un collège électoral établi à 46.779 électeurs.

S’agissant des candidats, ils se répartissent entre douze listes, dont huit indépendantes et trois de partis politiques, à savoir le Front de libération nationale (FLN) avec deux listes. Le Rassemblement national démocratique (RND) et le Front des forces socialistes (FFS) comptent une liste chacun.

Les vainqueurs seront annoncés officiellement après la validation des suffrages par l’instance habilitée.

L’intérêt des électeurs est ailleurs. D’abord dans les procès iniques qui vont toucher des activistes de la région ce dimanche. Ensuite dans le climat délétère dans lequel macère le pays depuis la fin du mouvement de dissidence populaire, appelé le Hirak.

Samia Naït Iqbal

 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Conseil national du RCD : le refus déguisé de la wilaya d’Alger 

A quelques heures de la tenue de son conseil national, le RCD est toujours dans l'attente de l'autorisation de la wilaya d'Algérie. Un quitus...

Les plus populaires

Commentaires récents