today-is-a-good-day
27 février 2024
spot_img
AccueilPolitiqueFerhat Mehenni : "Le corps de sécurité kabyle ne sera pas armé"

Ferhat Mehenni : « Le corps de sécurité kabyle ne sera pas armé »

Polémique

Ferhat Mehenni : « Le corps de sécurité kabyle ne sera pas armé »

Le mouvement indépendantiste Kabyle (MAK), nie, via l’agence Siwel et son président Ferhat Mehenni, avoir appelé les citoyens Kabyles à prendre les armes.

« La Kabylie a toujours eu un système de sécurité et de vigilance, mais surtout en temps de tensions et menaces étrangères. Ce corps de protection, de contrainte ou de sécurité, ne sera pas armé mais disposera des moyens aussi bien de porter secours aux victimes d’arbitraire, de terrorisme et de harcèlement policier, que de persuader tout le monde de respecter l’autorité du MAK et de l’Anavad », peut-on lire notamment.

« Par ailleurs, tous les observateurs politiques internationaux prédisent le chaos à la mort de Bouteflika. Il serait criminel de notre part de laisser la Kabylie sombrer dans celui-ci », explique  le communiqué.

- Advertisement -

Dans une longue intervention via les réseaux sociaux, Ferhat Mehenni, le président de l’Anavad, a explicité sa vision sur ce « corps de sécurité » sans pour autant convaincre.

Depuis son annonce faite à partir de Londres, le président de l’Anavad a beaucoup été interpellé, voire critiqué, notamment par d’anciens compagnons de lutte au sein du Mouvement culturel berbère. 

 

Auteur
B. Karima

 




LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici