21 juillet 2024
spot_img
AccueilMonde"Financement libyen" : Sarkozy doublement mis en examen

« Financement libyen » : Sarkozy doublement mis en examen

Sarkozy

L’ancien chef de l’État français entre 2007 et 2012, Nicolas Sarkozy, a été doublement inculpé vendredi dans le cadre d’une enquête sur des manoeuvres frauduleuses visant à le disculper de soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle 2007, a appris l’AFP de source judiciaire.

D’après une source judiciaire, l’ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour recel de subornation de témoin, concernant la rétractation de l’intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine de ses accusations contre lui fin 2020, et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction d’escroquerie au jugement en bande organisée. Une décision qui ouvre la voie à un possible nouveau procès pour cette figure de proue de la droite française.

Une trentaine d’heures d’interrogatoire

Elle a été prise au terme d’une trentaine d’heures d’interrogatoire au total sur trois jours et demi, mené par deux magistrats financiers chargés de cette information judiciaire ouverte en mai 2021 sur cette opération, appelée « Sauver Sarkozy » par l’un des mis en cause. Par cette mise en examen, les juges signifient qu’ils estiment disposer de suffisamment d’indices graves ou concordants quant à sa participation aux manœuvres élaborées par au moins neuf autres protagonistes impliqués à des degrés et moments divers, possiblement en leur donnant son aval.

Sarkozy décidé à « défendre son honneur »

La première étape de l’opération aurait consisté à obtenir la rétractation des accusations contre Nicolas Sarkozy du sulfureux intermédiaire Ziad Takieddine, fin 2020 en échange d’une possible rémunération. Puis, au premier semestre 2021, certains des mis en cause auraient tenté d’obtenir une preuve que le retentissant document libyen publié dans l’entre-deux-tours de la présidentielle 2012 par le site français d’investigation Mediapart et évoquant un financement à hauteur de 50 millions d’euros était un faux. Selon ses avocats, l’ancien président français est désormais « fermement décidé » à « défendre son honneur ».

- Advertisement -

Avec AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Pas vraiment un fan de Kadafi mais au moins durant son reigne, les Lybiens etaient aussi bien nantis que la plupart des pays Europeens. Leur PIB etaient de plus de $30 mille par personne.
    Helas le mafieux Sarkozy a decider autrement en fomentant avec succes la destruction de la Lybie ! Tout cela pour noyer dans le neant les $50 millions que sa campagne de reelection a recu de Kadafi.
    L’histoire l’as rattrape, l’Europe estr assaulte par les migrants Africains a travers la Lybie,… Une salle affaire dont les consequences pour l’Europe sont inimaginables.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents