5 octobre 2022
spot_img
AccueilSociétéGrève de la faim : 23 détenus d'opinion sont à leur 5e...

Grève de la faim : 23 détenus d’opinion sont à leur 5e jour à la prison d’El Harrach

ARBITRAIRE

Grève de la faim : 23 détenus d’opinion sont à leur 5e jour à la prison d’El Harrach

23 détenus sont ce dimanche 11 avril au 5e jour de grève de la faim à la prison d’El Harrach. Ils ont entamé leur mouvement de grève de la faim mercredi 7 avril.

Ceux qui sont passés devant le tribunal de Bainem Bab El Oued) : Abdelhak Ben Rahmani dit Merouane, Talhi Saïd dit Zinou, Slimane Hocine, Abdelli Zouhir Abdeldjalil, Ahmed Betrouni, Walid Oudjit, Agoumadz Bachir, Menkhel Mohamed Lamine, Salah Abdelhakim, Malek Abdelhalim.

Tribunal de Sidi M’hamed : Adel Bensaada, Ahmed Ouakli, Omar Lerari, Lotfi Bouguerra, Benameur Belkacem Rachid, Ali Senouci, Fatehi Diyaoui, Ahmed Lakhdari, Lounes Boutankikt, Zakaria Metidji, Taazibt Abdelkayoum, Aimad Guendoul, Mohamed Selmane, selon un communiqué succinct du Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

L’avocat Saïd Salhi parle de 24 détenus qui sont dans un état critique après 5 jours de grève de la faim. Il tire la sonnette d’alarme sur leur état de santé.

- Advertisement -

A l’heure où les tenants du régime et leurs derniers soutiens font campagne pour les législatives, une soixantaine de détenus d’opinion croupissent dans les prisons. Hier samedi, de nombreux manifestants ont été arrêtés à Alger avant qu’ils soient relâchés dans la nuit.

Rabehi Bahous et Mabrouk Chelghaf (d’El Bayadh) ont été présentés devant le procureur du tribunal de Baïnem aujourd’hui dimanche 11 avril 2021, et après présentation la décision a été la comparution immédiate, nous apprend le CNLD.

A Batna, le procès en appel de Mouloud Chatri et Mustapha Hadraoui est renvoyé au 2 mai 2021 alors qu’il était initialement programmé pour le 11 avril après le renvoi du 21 mars 2021 à la cour de Batna.

Le verdict est tombé aujourd’hui,11 avril 2021, à Chlef, dans le procès en appel de M’nouar Ouazene : condamnation à 6 mois de prison ferme assorti d’une amende pour chacun des deux dossiers (Publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national et incitation à attroupement, atteinte et offense à la personne du président de la République, outrage à corps constitué au moment de l’exercice de ses fonctions).

 

Auteur
L. M.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Faites-nous vivre aujourd’hui et jetez-nous dans l’enfer demain !

En Afrique du Nord,  il n’y a pas des cités mais des douars. C’est la mentalité du douar qui domine dans les sociétés. Pour...

Les plus populaires

Commentaires récents