20 février 2024
spot_img
AccueilChroniqueISTN : Rendez-vous avec la mort (8)

ISTN : Rendez-vous avec la mort (8)

– Je sais bien que je ne mâche pas mes mots mais ne sommes-nous pas en démocratie ? Il n’y a rien de déplacé ou d’insultant dans mes chroniques. Ibrahim s’emballe davantage. Il en a gros sur le cœur :

– Je sais aussi qu’ils ont dans le collimateur ce qu’ils appellent les « Kabylistes », c’est-à-dire tous les partis ou les individus qui proposent une autonomie de cette région ainsi que tous ceux qui se sont engagés dans des projets culturels amazighs. Que je sache, les séparatistes, sans exception, sont des pacifistes dans l’âme. Ils n’ont jamais appelé à quelconque violence.

ISTN : Rendez-vous avec la mort (7)

Par rapport à cela, tu connais bien mes positions. En tant qu’universaliste, si j’avais une baguette magique j’effacerais toutes les frontières terrestres et maritimes de la Planète. Alors que peut-on me reprocher ? Mon père s’est battu pour l’indépendance de tout le pays, pas uniquement pour la Kabylie. Il en avait payé le prix fort, ballotté de prison en prison pour son engagement pendant la révolution.

- Advertisement -

Quant à la culture, pourquoi nous empêche-t-on de préserver ce qui nous a été transmis depuis des millénaires ? Les composantes de tamaziɣt sont des trésors linguistiques à préserver et à faire fructifier sans modération.

Ibrahim continue :

– De ce que j’en perçois, chaque président qui passe nous fait regretter le précédent et nous fait espérer le suivant. Les gens de ma génération se souviennent certainement des aléas qui se dressaient devant nous pour voyager à l’extérieur du pays, celui d’avoir le cran et l’audace d’affronter l’administration de Boumediene pour décrocher, en plus du passeport, le ticket exigé pour chaque projet d’évasion, à savoir l’autorisation de sortie du territoire.

Il a fallu attendre Chadli Bendjedid pour abroger ce cauchemar administratif.

Depuis Abdelmadjid Tebboune, traverser les frontières est désormais défendu pour tous ceux qui sont sous le coup d’une Interdiction de sortie du territoire national, la fameuse ISTN, cette mesure arbitraire qui touche de plus en plus de citoyens, et qui vient de me frapper de plein fouet.

Pourtant, en ce qui concerne la liberté de circulation et l’interdiction de sortie du territoire national, la Constitution algérienne est claire : « Le droit d’entrée et de sortie du territoire national est garanti. Toute restriction à ces droits ne peut être ordonnée que pour une durée déterminée par une décision motivée de l’autorité judiciaire », stipule l’article 49 de la Constitution de décembre 2020.

De toute façon, nos dirigeants ont tous la cervelle d’une poule, alors qu’il nous faudrait des hommes à l’intelligence de souris.

– Qu’est-ce que tu racontes là Dda Ibrahim ? demande Hamid à son ami, visiblement balloté entre Bacchus et Dionysos.

– Je vais t’expliquer : il me revient en mémoire une expérience des années 1960-70 qui avait pour objectif de jauger les réflexes et les QI de certains animaux, apprivoisés ou sauvages de leur état. L’expérience consistait à placer un peu de nourriture et l’animal à évaluer de part et d’autre d’une grille de quelques mètres de longueur. Je ne me souviens pas de tous les animaux qu’on a fait défiler, mais parmi eux, la souris et la poule sont impossible à oublier, tant leurs réactions ne prêtent à aucune confusion des genres, en termes de réflexe et d’intelligence… (à suivre).

Kacem Madani

6 Commentaires

  1. la kabylie est une région de l’Algérie ni moins grande ni plus grande que une autre , mais il existe des régions très riches comme les régions du sud . l’Algérie n’a aucune ambition coloniale envers quelques pays de la région , elle n’a pas non plus pour ambition de nuire à la france qui est on le sait dans le complot hyper permanent et la fabrication de nuisance. l’Algérie ambitionne la paix , le peuple , la richesse et dieu

  2. que dieu nous carde des lointains les proches on peu s’en occuper?? La richesse de l’Algérie Mr Luca ne ruisselle pas sur son peuple et surtout sur sa jeunesse qui préfère fui à l’étranger. la méditerranée est pleine de cadavres, les trottoirs des grandes villes Européennes, et le Canada regorgent de jeunes Algériens exploités, qui volent qui dorment dehors qui font lac queue au resto du cœur.. Mr luca avez-vous vécu en Algérie?

  3. Luca vendredi 12 janvier 2024 At 13h26
    la kabylie est une région de l’Algérie ni moins grande ni plus grande que une autre ,
    QUELLE EST LA DIMENSION DE LA GRANDEUR AU CAS OU LA REPONSE EST LA SUPERFICIE ; C’EST FAUX.
    mais il existe des régions très riches comme les régions du sud .
    DE QUELLE RICHESSE SAGIT IL AU CAS OU LA REPONSE EST RESSOURCES NATURELLES ; LA KABYLIE N’A PAS VU LA COULEUR ET LES KABYLES N’EN VEULENT PAS
    l’Algérie n’a aucune ambition coloniale envers quelques pays de la région ,
    QUELLE EST LE RAPPORT AVEC l’ISTN ; PAR CONTRE QUAND ON INTERDIT UNE SORTIE DU TERRITOIRE ET L’EMBLEME AMAZIGH JE CONSIDERE QUE C’EST DE LA COLONISATION
    elle n’a pas non plus pour ambition de nuire à la france
    PEUT ELLE NUIRE ? TOUS LES DIRIGEANTS ONT DES INTERETS AINSI QUE LEUR PROJENITURE EN FRANCE ET AILLEURS
    qui est on le sait dans le complot hyper permanent et la fabrication de nuisance. C’EST DES IDEES D’UN AUTRE TEMPS
    l’Algérie ambitionne la paix QU’ELLE FASSE LA PAIX AVEC SES CITOYENS
    , le peuple , la richesse et dieu NI DIEU NI MAITRE

  4. oui , à mediouna dans le harobiya que j’aime car je suis un harobi dans l’âme, à Mostaganem, à tiaret , mais pas en kabylie , mais je présume que la kabylie est aussi une belle région

    • La commune de Médiouna est l’une des communes les plus anciennes de la wilaya de Relizane. L’origine de son nom remonte à la tribu Médiouna, qui appartient à la fédération des tribus berbères zenètes branche de Beni Faten , il s’agit donc d’un rassemblement amazigh. à l’époque de la conquête musulmane du Maghreb, ils habitaient les zones adjacentes à Tlemcen, à partir de Djebel Beni Rached jusqu’aux montagnes situées en face de Ouajda . La migration de cette tribu s’est faite depuis leur première patrie (Djebel Mediouna près de Tlemcen ) vers les environs de Mazouna, pour s’installer au nord-est de Beni Zeroual en raison de ses différences politiques avec le reste des tribus.
      SANS AUTRES COMMENTAIRE

  5. je suis Algérien Arabe et Berbère, barbare …. mais jamais jamais européens français ou occidental, même si je suis né à paris et que je m’appelle Adam sahoui . jamais, d’ailleurs ils ne veulent pas de nous en gaulle et nous refourguent leurs papelard juste pour pouvoir voter et être pris pour un con par un dimanche matin tous les cinq ans ,… et puis pour pouvoir bénéficier d’un pétrole algérien et d’un gaz bon marché, et puis aussi pour gagner une coupe du monde en 98 , celle de 2018 c’était juste un cadeau de Poutine. jamais on ne sera français ni même laïque ahahahah, j’ai pas envie d’être gay de me tatouer ou bien de faire du naturisme en famille, et encore moins de demander à ma fille d’avorter ahahahah. le seul pays qui me rendrai fier car je sais que ce pays ne transige pas avec la création le talent humain ,et l’aventure, ce sont encore les états unis d’Amérique

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici