16 juillet 2024
spot_img
AccueilA la uneJustice arbitraire : des jeunes embastillés à Constantine

Justice arbitraire : des jeunes embastillés à Constantine

Les candidats à la présidentielle peuvent continuer leur gesticulation, pour tromper leurs ouailles et faire croire qu’ils vont gagner. Les jeux sont faits. Sinon comment peut-on donner crédit à un chef de l’Etat qui s’assoie sur l’Etat de droit et emprisonne à tout-va ?

L’Etat de droit attendra donc, la présidentielle n’y changera rien tant que des Algériens sont condamnés pour leurs opinions. La preuve ? Comme si plus de 200 prisonniers d’opinion ne suffisaient pas, les juges continuent de sévir contre les voix libres.

Ainsi, le parquet près le tribunal de Constantine a requis, mardi 11 juin, des peines allant de 4 à 5 ans de prison ferme contre les détenus d’opinion, Fateh Farez de l’Aouinet, wilaya de Tébessa, d’Abdelhafid Laghbech de Ngaous (wilaya de Batna), des deux frères, Brahim Hidouche et Mohamed El Achref, d’Arris (wilaya de Batna) de Khaled Bakhouche, master en tamazight, d’Arris et d’Oussama Dendani de Tkout, wilaya de Batna également. Le verdict est attendu pour le 25 juin 2024.

Ces six détenus d’opinion sont poursuivis pour « diffusion de publications à desseins de propagande et de nature à nuire à l’intérêt national ( l’article 96 du code pénal) » et « exposition au regard du public des documents et des images de nature à inciter au discours raciste et de la haine ( l’article 35 de l’ordonnance 05/20 ».

Il est à noter qu’ils sont en détention provisoire à la prison Boussouf, de Constantine, depuis 31 mois. Oussama Dendani ne se tenait debout où marcher qu’avec le soutien d’une tierce personne, il souffre de maladies de fragilisation des os. Mais peu importe pour les juges, seule l’exécution zélée d’un ordre arbitraire les intéresse.

- Advertisement -

Mais il n’y a malheureusement pas qu’à Constantine où l’arbitraire se pratique dans les tribunaux. L’Algérie étouffe sous le nœud coulant du système arbitraire que dirigent Abdelmadjid Tebboune et le général Saïd Chanegriha. La présidentielle anticipée du 7 septembre est cousue de fil blanc.

A moins de trois mois de cette « élection » qui se destine à être comme les précédentes, la répression est toujours de rigueur contre la parole libre. Des chefs de partis ont bien appelé à la libération des détenus, lors du raout organisé par Tebboune, mais ce dernier reste sourd et indifférent à ces appels jusqu’à présent. Alors ?

Sofiane Ayache

2 Commentaires

  1. Quel triste spectacle…où sont les fameux rhawa rhawa….? Comment les algériennes et algériens peuvent-ils être aussi indifférents au sort des détenus d’opinion….bande de lâches que vous êtes devenus…..toutes et tous dehors pour virer une fois pour toute ce système….le covid n est plus alors en avant pour la démocratie. Faites peur à ces juges qui envoient vos enfants en prison ….ils ont aussi des enfants donc par réciproque il faut s’attaquer à leur progéniture….idem pour les forces de l’ordre qui perquisitionne à tout va. Tous ces relais du pouvoir ont femmes et enfants en Algérie….à l’inverse des dignitaires dont les familles sont tranquillement installées à l’étranger et fréquentent les meilleures écoles…surtout pas en arabe et loin des mosquées ! Donc pour ébranler le système il faut commencer par instaurer la peur chez ces représentants et relais du système vous verrez ça iratres très vite !

    • Comment les algériennes et algériens peuvent-ils être aussi indifférents au sort des détenus d’opinion?
      Question tres PERTINANTE !!!
      Ces bidules, ont-ils tenu en compte mes opinions quand ils ont opine’ ????? Biensur que non !!!
      Si tout un chacun tenait compte de l’opinion de tout un chacun d’autre, ca serait tout le monde ou personne en prison. Mais non, certains font la course a la grande gueule pour devenir des « leaders » c.a.d. des chefs ! C’est bien comme ca qu’ils ont forme’s que de betails 2 a 3 fois par semaine, 2 ans durant sans jamais avoir discute’ quoi que se soit !!! Exactement comme ces pseudo candidats ou partis politiques, ou je ne sais quoi.
      Si ces troupeaux etaient des partis ou qu’ils avait une MOINDRE IDEE de ce qu’est la politique, croyez-moi qu’ils seraient encore jouifs, c.a.d. toujours a attendre et a prier pour un Messiah, c.a.d. un Candidat a poussez devant. Vous savez pourquoi ! D’ailleurs l’histoire le dit, ils n’ont pu trouver qu’un orphelin qui a cru qu’il etait fils de dieu, comme sa mere lui a raconte’ !!!
      Bref, un veritable candidat est quelqu’un de courageux qui NIET au resultat quelque soit X !!!! et derriere qui toute la population sera range’e, pour mettre de l’ordre a ce bordel sans porte ou guichet, une fois pour toute. Pour qu’une veritable politique commence enfin 60 ans apres !!!
      la votiya est dans 2 mois et pas la moindre communication du moindre lievre !!!
      Ca veut dire qu’il n’y a plus rien a dire… le disque est raye’ !!!
      Puisqu’il n’y a plus de reclamation, et bien en voici une toute neuve: Vos parts de petrole et gaz en nature. Pas de drapeaux a la prochaine promanade …. juste un une bouteille de gaz et un bidon vides !!! Et sur chacun les mots ma part !!! et presentez-vous devant le siege de sonatrach, biensur.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents