22 mai 2022
spot_img
AccueilIdéeKahina et Tariq Ibn Ziyad : entre héroïsme et traîtrise !?

Kahina et Tariq Ibn Ziyad : entre héroïsme et traîtrise !?

Tarik Ibn Ziyad

Cette chronique n’ambitionne pas d’apporter quelconque éclairage à l’Histoire mais de poser une simple question quant aux ambiguïtés qui émanent des bribes d’épopées que tout le monde connaît, et de mettre en relief l’incohérence liées aux fiertés que d’aucuns exhibent comme autant de gloires de nos ancêtres les Amazighs.

De but en blanc, j’avoue ne pas avoir lu l’œuvre d’Ibn Khaldoun. Les deux tomes (sur trois) de “L’Histoire des Berbères” reposent entre Hela Ouardi et Albert Camus, depuis des lustres. 

Le livre qui laisse dubitatif est Histoire Inattendue des Arabes en Espagne, d’André Henri Argaz (*). Dans cet ouvrage l’auteur énonce “les historiens occidentaux, après avoir inlassablement interrogé textes et monuments anciens, ont élaboré des explications et des thèses. Qu’elles soient érudites ou superficielles, ces explications ont toutes un point commun : elles considèrent que la conquête, l’occupation et la civilisation mauresque de l’Espagne médiévale, comme l’influence sarrasine en Italie et en France, ont été l’œuvre exclusive des Arabes.

Le rôle des Berbères, quand on daigne leur en accorder un, se serait limité à celui d’hommes de troupe, de mercenaires au service des conquérants orientaux. L’ambition du présent ouvrage est, précisément, de contester cette thèse. Ou, du moins, d’introduire des éléments de réflexion conduisant à limiter cet exclusivisme arabe qui nous a toujours paru excessif et injuste”.

- Advertisement -

En d’autres termes, sans Tariq Ibn Ziyad et ses navires, les armées arabes n’auraient jamais pu conquérir la péninsule Ibérique. Corollaire, Tariq aurait donc été totalement acquis à la cause des conquérants mauresques !? 

D’un autre côté, l’histoire nous apprend : 1) que Koceila est un chef berbère de la fin du VIIe siècle Il est principalement connu pour avoir résisté à la conquête musulmane du Maghreb, dans la partie orientale de l’actuelle Algérie et la Tunisie moderne, de 683 à 688 ; 2) que Kahina est une reine guerrière berbère qui combat les Omeyyades, lors de ladite conquête. Après plusieurs succès contre les envahisseurs musulmans, elle meurt au combat en l’an 703.

Au vu de ces rappels, il apparaît clairement que Tarik Ibn Ziyad et son armée se sont ralliés, pour ne pas dire rendus, aux envahisseurs arabes pour leur prêter main forte dans leur quête expansionniste, alors que Kahina a combattu les envahisseurs jusqu’à son dernier souffle.

Mais alors, pourquoi nos deux héros jouissent-ils d’une vénération quasiment identique de la part de tous les Amazighs ? 

C’est une question que je me pose en toute naïveté, en tant que profane du fait historique et des détails sous-jacents à toutes les épopées qui ont jalonné notre histoire. Tout avis d’expert et autres commentateurs avertis serait le bienvenu. 

À noter que les commentaires sont ouverts après modération de la première intervention, si tant est que les règles évidentes de bienséance sont respectées. 

Kacem Madani 

(*) André Henri Argaz, Histoire Inattendue des Arabes en Espagne, Editions Crémille et Famot, Genève, 1983.

ARTICLES SIMILAIRES

27 Commentaires

  1. Bismi allah errahmane errahim,

    Quoi que je me sente un chouia touché par l’exigence de modération qui suis la modération incarnée et qui ait prêté serment de réserve et de retenue a Sidna le Modéro el3adhim chaylellah bourhanouhou.

    Wamma ba3d,

    Je ne vois pas à Madani où tu as été chercher que nos bienfaiteurs Zarabes qui nous ont gratifié généreusement de la religion musulmane grâce à laquelle nous nageons dans le bonheur depuis bientôt quinze siècles et pour l’éternité auraient été mal reçus chez nous ou que quiconque leur ait témoigné une quelconque ingratitude.

  2. Salut, illustres Madani et Hend Ouqaci ! Voici ce que je pense: Nous, les berbères, sommes des êtres humains. Les arabes sont des êtres humains. Ils agissent donc comme agissent les êtres humains. L’écrasante majorité des algériens et des arabo-musulmans vous diront que le colonialisme est abject. Comment un peuple peut-légitimement occuper un autre peuple, lui prendre sa terre et lui imposer sa loi?? Non, c’est absolument abject et inadmissible !! Makache !…Mais tu leur poses la question de l’occupation de l’Andal\ousie par nos ancêtres, et là ils te disent « ardjou…estenna… » non, ce n’était pas la même chose, awwah !… Non, l’occupation d’une terre étrangère par nos ancêtres ne pouvait pas être du colonialisme pour la simple raison qu’ils étaient nos ancêtres. Les espagnols ont dû les inviter, les prier de bien vouloir venir et accepter de les déloger et occuper leur territoire. Ils n’en avaient probablement pas besoin.
    Je n’ai pas lu Ibn Khaldoun non plus, et je ne connais pas à fond l’histoire de Tarik Ibn Ziad et de la Kahina, mais ce que je pense est que notre brave Tarik a vu l’opportunité de s’enrichir et devenir puissant en s’alliant à un envahissuer et en a profité, tandis que Kahina avait déjà une position et un territoire à défendre contre un envahisseur. Chacun des deux a donc fait ce qui semblait être dans leurs intérêts donnés dans une situation donnée.
    A noter que Tarik Ibn Ziad n’était peut-être même pas berbère. Comme Mohamed et Jésus, tout ce qu’on sait d’eux a été écrit des dizaines ou des centaines d’années après leur mort, et donc quasi-totalement dénués de fiabilité.

  3. En effet, les équipes d’ingénieurs ramenes dans l’escarcelle des musulmans ont apporté tant de science, d art, de philosophie, de sculpture et de et de et de. Ils ont ramené le feu de la forge que Prometheus leur a volé autrefois pour le donner aux Grecs de façon pour le moins déloyale. Pour faire bien bien, Lizarabes musulmans ont libéré les citoyens maures de leur citoyenneté romaine encombrante. Il leur ont appris à désapprendre spirituellement. Lizarabs avec l aide d allah qui sait transformer aussi un spécialiste en tentes de poiles de chamelle en architecte urbaniste d un coup de baguette a décidé de faire ce qu il sait faire. L architecte, lui, aussi s est, d un coup de tête, mis à urbaniser l Andalousie. Mais comme allah a oublié de lui apprendre à tailler la pierre, il a décidé de prendre celles des barrages puisque désormais y a plus de champs, des ponts ponts y a plus de chars et des cités d a côté puisque c est décidé que ça sert à rien. Dans leur élan altruiste, les arabes muzulmans ont du coup oublié d urbaniser l Arabie; ceci expliquant cela

  4. je ris et je continue à rire. est-ce sérieux cette analyse?.
    le mot arabes dans le texte fait référence au peuple qui a conquis l’Espagne, en l’occurrence les berbères. Comme aujourd’hui les algériens dans leur majorité disent qu’ils sont des arabes. Et l’occident nous considère en tant que tel. Donc Tarik ou la Kahina les deux méritent le respect. A-t-on oublié que les fils de Kahina ont embrassé l’islam?

    • Comme dit l’adage le vainqueur a toujours raison.
      L’Algérie est devenu un pays arabe et pourtant, comme le fils de Kahina devenu musulman ainsi que nos ancêtres.
      Le monde change en fonction des rapports de force.
      Le plus fort impose son dictat et le faible obéit ainsi fonctionne le monde depuis la nuit des temps.

      • Pas de contrainte dans la religion. Les fils de Kahina embrassèrent l’Islam suite à …. sa recommandation. Imaginant sa bravoure et sa fierté, je doute fort que Kahina se plia à une quelque oppression de la part des Musulmans (pas de contrainte dans la religion, je le rappelle). Kahina1 (si j’ose dire) tînt tête à des conquérents. Kahina2, découvrant que ces « conquéreurs » étaient différents des autres et qu’ils vinrent essentiellement propager l’Islam, changea d’attitue et encouragea ses fils à embrasser l’Islam…. Mais ce que l’Histoire ne dit pas (ou le cache), Kahina embrassa t-elle l’Islam ?

  5. Azul @ Madani et aux autres,
    Puisque le parallélisme est érigé, de nos jours, en doctrine, osons dire que de la même manière que le christianizem latin (je dis bien latin) a réduit, en Europe et pendant des siècles, la civilisation grecque dans sa conception de la cité et du citoyen en miettes, on peut aisément en dire autant de l’islam (post momo) vis-à-vis des civilisations qu’il a raflées.
    Conclusion : la mystique religieuse associée à une langue ressemble en tous points à un réacteur nucléaire et son combustible.
    Moralité : si nous voulons redevenir, un tant soit peu, nous mêmes, faisons comme les occidentaux, désertons les mosquées et investissons th’ijmaiines « les agoras ».

  6. Je ne comprends pas cet entêtement à opposer systématiquement les arabes et les berbères! si effectivement les arabes viennent du Proche-Orient ils se sont assimilés aux peuples conquis en Afrique du nord , en Afrique noire, en Perse, en Extrême-Orient! quelle importance si Tariq ibn Zyad fut arabe ou berbère! ce n’est pas parce que Tariq ibn Zyad s’est converti à l’Islam que c’est un traître voilà une bien curieuse façon de penser! dans ce cas le monde entier est peuplé de traîtres, dans son armée il y avait aussi des noirs et des juifs! On ne peut pas déconstruire l’Histoire ni la refaire! l’ONU n’existait pas encore ! les guerres de conquête étaient quelque chose de naturel, c’était la loi du plus fort qui régnait! ainsi les empires et les royaumes apparaissaient et disparaissaient! le colonialisme comme on l’entend de nos jours est basé sur l’exploitations des êtres humains et l’expropriation des richesses des territoires conquis! les français ne se sont pas mélangés avec les populations d’Afrique du nord ! Les arabes ont apporté beaucoup de choses dans toutes dans tous les domaines (mathématiques, médecines, sciences, architecture,,,ect…) aux civilisations qu’ils ont conquises!

    • Un mythe , un récit basé sur le mensonge et le fantasme dont lequel les arabes baignent pour se rassurer.
      La civilisation islamique est faite par les non arabes notamment les perses les turques et les berbères.
      La péninsule arabique , pays des arabes est un territoire aride dans lequel on trouve aucune trace d’un grand peuple possédant les connaissances des mathématiques et de la médecine.
      Aucun vestige reflétant leur savoir faire hormis la kahba.
      Ils se sont appropriés tout le génie des musulmans non arabes.
      L’islam est devenu pour eux un moyen pour juste exister et spolier les richesses des territoires conquis.
      Ça n’a jamais été une question de spiritualité.
      L’arabe n’est pas dans la spiritualité mais dans conquête et le pouvoir, le but ultime de ses actions.

  7. Si Tariq Abou Ziad etait vraiment un vrai Amazigh, il aurait utilise ses troupes estimees a vingt milles combattants pour liberer son pays du joug des colons musulmans et non, aller faire le pitre en Espagne pour ces meme colons. D’ailleurs ils le lui rendront bien en le rappelant et le transferrant a Damas ou il mourut comme un esclave dans une prison.
    Helas des profiles du type Abou Ziad, ils y en auront tellement dans l’histoire des Imazighen et c’est pour cela que ils sont la risee de tous les peuples modernes.

  8. @Hassan
    Nuance, les musulmans et non les arabes ont apportes des choses dans les domaines scientifiques. Vous etes insasiables: Vous continuez a faire de l’amalgame dans tous les domaines, a l’image de l’Algerie pays arabe, de l’air qu’on respire, air arabe, du poisson que l’on attrape sur les cotes algeriennes, du poisson arabe, toutes les manifestation culturelles sont arabes, notre football et tous les sports sont arabes, notre destinee est arabe et notre
    avenir doit etre arabe ; gare a ceux et celles qui objectent a l’image de ce qui se passe en Algerie en ce moment.

  9. Le responsable, le seul, de ce charabia qu’on nous présente comme de l’histoire, notre histoire, est l’école. A la place de l’Histoire, elle s’adonne à la conversion et autre prosélytisme. Et quand les barbus ont investis le ministère de l’éducation et autres institutions – ça fait un moment déjà-, l’histoire a été entièrement expulsée su système scolaire.

    L’école raconte l’histoire nord-africaine du point de vue arabe; oui, c’est comme ça. A aucun moment elle ne fait le moindre effort de distinguer le mythe prosélyte, qui devrait rester dans les zaouias, les plus rétrogrades d’ailleurs, du fait historique. Et on te sert « des enfants de Kahina incités par celle-ci à se convertir », « des arabes qui nous libéré de l’esclavage romain », et même « des musulmans qui ont apporté la morale » et « des arabes qui apporté la science »; sans nous éclairer en aucune façon comment une bande de pillards va-nus-pieds ou va-nus-tout-court peut amener la science … et des vertes et des pas mures.
    Voila donc; pour cette période de l’histoire : du point de vue nord africain, l’héroïne c’est Kahena; celle qui défend son territoire; dans l’acception moderne, c’est une patriote. Du point de vue arabe et de leurs larbins, le héros c’est le traître, évidemment. Pour les arabes, ils va dans leurs sens; pour les larbins, il lave leur ignoble forfaiture. Tout ça est normal donc et se retrouve tout au long de l’histoire, chez tous les peuples dans des situations à peu près semblables.

  10. Les plus grands larbins c’est ces traitres de la region de Biskra qui chaque annee celebrent le colon Okba !
    Plus bas que cel tu ne peus tomber!

  11. Vous n’avez pas lu Ibn Khaldoun mais il semble que vous n’avez rien lu d’autres concernant ce sujet. L’Algérie est certes amazighe mais elle est aussi romaine, phénicienne, africaine, méditerranéenne, arabe, islamique et avant ça chrétienne. Que Massinissa aie fait le choix de s’allier avec Rome contre Carthage ou que Kusaila soit devenu musulman tout en refusant l’autorité Omeyade, ces décisions bien calculées étaient prises par des leaders compétents qui savaient bien ce qu’ils faisaient. Je vous rappelle aussi que Macrinus a non seulement eu une tres belle carriere militaire chez les romains (comme le fut Tarik au sein de l’empire omeyade) mais il est même devenu empereur. Cest un bon ou un mechant d’après vous?
    Essayer de qualifier l’un comme un traître ou l’autre comme un héros est non seulement simpliste mais surtout un acte infantile.

  12. Mmala tout le monde est gentil, tout le monde est beau et, partant, tout le monde est content.

    Point de fleuves de sang durant plus d’un siècle, point d’esclaves sexuelles conduites à Damas pour le plaisir des pervers de califes. Par ailleurs, il n’est pas du tout exclu que certaines de ces malheureuses puissent être de lointaines parentes de ceux qui, dans cet espace, font aujourd’hui l’apologie de l’ignominie. Point de pillage bien sûr, point de villes détruites, point de pogroms vers l’Italie, l’Ibérie, le disert, les montagnes, point de centaines de milliers de vie sur plusieurs siècles, etc, etc
    .
    A coté de ça, on ose même nous présenter des chefs berbères que l’école nous dépeint comme une espèce à part pas tout à fait humaine. Des chefs qui ont mené des combats jusqu’à la mort mais; mais, tout de même, l’historiographie musulmane avec ses contorsions, ses métamorphoses et ses camélionneries veut nous faire passer pour, après tout, des convertis. Convertis à quoi ? A quel nouveauté ? A quel bienfait ? Qu’est-ce que les truands ont amené que l’on n’avait pas ? Là, on laisse chacun fantasmer dans son délire, délire désormais décrété halal. Ils initient les petits à l’école et dans les médersa qu’une victoire militaire est la preuve de la justesse de l’envahisseur triomphant. Avez vous vu plus débile ? Ont-ils le moindre égard pour l’intelligence des gens ?

    Et, aujourd’hui il y a encore des gens qui pensent que les vieilles ficelles du temps ou les gens avaient l’épée sur la gorge fonctionnent encore aujourd’hui.

    Et c’est ce genre de déchets idéologique qu’on enfonce chaque dans la tête de nos bambins.

    • Tu sais l’ami, chez ces gens là, l’équation est linéaire : au nom d’Allah, le conquérant a toujours raison. Côté français, Tocqueville aura eu le mérite de rapporter la plupart des genocides perpétrés par Bugeaud pour qui la devise fut “à la guerre comme à la guerre”. Là au moins les choses sont claires. On a tendance, ou on fait semblant d’oublier que, côté ouest, les conquêtes arabes furent menées par les généraux les plus barbares, pendant qu’à Médine, Omar et Boubekeur fomentaient habilement et farouchement pour la succession ! Ainsi le voulut Allah l’omniscient !
      Cheers !

      • Avez-vous vu les commentaires de Ali.T sur le fil de Boualem Sansal et l’islam au musée? Ali.T dit que c’est du « dénigrement » de ma part de dire que la conquête de l’Andalousie par les arabo-berbéro-musulmans était une agression colonialiste. D’après lui – et probablement tous les mouslimines – ce n’était pas la même chose.

        • Azul Kichi,
          Oui, on a bien noté ces envolées qui justifient ce qu’ils appellent “les foutouhates”. Plus que de raison, le musulman a toujours raison.
          Comme l’énonce si bien Dda Lounis :
          Chaque envahisseur ramène son Dieu comme soutien
          Pourquoi les contester puisque même Dieu leur appartient ?
          Cheers buddy !

      • Akka a Mass Madani
        C’est pour ça qu’il faut d’abord et avant tout avec l’ilahisme qui n’est, après tout, pas un produit local. Après, les fumisteries genre dieu universel, ça ne marche que quand elles sont accompagnées de terreur et, aujourd’hui, de statut de religion d état; sinon, on l’aurait constaté depuis le temos

  13. Yes, Mister Madani! Je viens chez toi, je défonce la porte de ta maison, je vous chasse toi et ta femme, je tue un ou deux de tes enfants, je change la serrure et je ramène ma propre famille occuper ta maison. Et pourtant ce n’est pas un crime de ma part. Pourquoi? Parce que moi je suis musulman. Voilà pourquoi!

  14. Azul Madani, Kahina de surnom, Dania de son vrais nom selon qqs lectures serait originaire de la tribu Iwriben. Les surnoms Kahina ou Dihya (Dahia) seraient des qualificatifs d’un peu sorciere pour le premier par les auteurs arabisants pour cause son génie surnaturel du a des dons de guerrière insaisissable. Les judaïsants eux essaient de lui donner une religion juive rapprochant un surnom de Kohen, Cohen arnu aman, arnu awren. Les Amazighs modernes voient en elle, la femme résistante à des conquérants, taguellidt, et une intraitable. Hélas sa politique de terre brûlée, points d’eau empoisonnés ou détruits a aussi eu des conséquences sur ses partisans car eux même détruisaient leur ressources en plus de l’aridité nAwras. donc, femme, Reine, résistante, tacticienne auquel s’ajoute le désir du « mythe » oral nécessaire aux nôtres. Ukhaldun qui n’a du son travail que par ses fonctions représente le précurseur de la socio moderne, d’autant que lettré, collecteur, sorte d’épidémiologie anthropo sociologue qui a su manier le descriptif et l’analytique en plus se définissant comme Amazigh doublé de son érudition et maîtrise de l’arabe. Il a brassé large càd au plan panamazigh pour nous donner son intro commencée à Mahdia Tihert et Amezruy Amatay Amazigh dont 😳 je n’ai lu qu’un des trois tomes à alger faute de temps hélas. Ces deux icônes représentent donc des repèresamazighs pour nous autres. Pourquoi eux plus que les autres parceque l’une à fait barrage a une invasion, l’autre nous a « transcrit » nous les oraleux 🙃 imaginons un instant s’il avait écris s tamazight!! J’ajouterais même qu’un troisieme moins documenté peut être représenterait la 3 éme étape Tariq uziad qui lui nous propulsa au delà n Illel Agraakl. C’est comme si il y avait eu trois tomes: 1 Resistance, 2 Presentation et puis 3 Expansion en Europe. Et c’est comme si que ces trois tomes nous ont sorti de l’anonymat de l’oralité endoamazigh. J’ésperes juste que mon écrit doit compréhensible 🙂. Taguni n talwit.

    • Oralite ?
      Savez-vous que le latin est pratique enAfrique du Nord dans les communautés encore chrétiennes jusqu au XII siècles ?
      Kahina a brûlé et empoisonner l’eau ? Comment pouvez-vous vous laisser pas berner par tant de grossièretés !!! Pensez-vous qu une personne saine puisse faire cela aux siens ? Que les arabes et leurs sbires puissent le dire, c est de bon guerre; que quelqu un qui se dit du pays le répète, ça, ça depasse la raison et le simple bon sens.
      Pourquoi prenez vous au mot ce que disent les arabes mais vous vous montrez lucides quand c est Polybe ou Tite-Live qui parle de nous ? A part le faite d être embobinés par la propagande musulmane que vous buvez sans modération, j avoue ne trouver aucune autre explication.

  15. @Amine
    les Arabes en Algerie sont des descendnats de colons, de la colonisation arabo-musulmane. Les Romains, les Francais ,,les Martiens sont tous repartis mais les Arabes sont toujours la, en trein de nous etouffer, nous les Imazighen; Les Imazighen ont perdu le controle de leur pays et sont terrorises par les regimes arabes en place.
    Quand aux alliances militaires et politiques elles exsitent toujours de nos jour pour une raison ou une autre mais quand on vend son pays a l’ennemi c’est de la traitrise : Comme je l’ai dis , le general Tarik aurait du liberer l’Afrique du Nord des colons arabo-musulmans au lieu d’aller faire le pitre en Espagne.

    • Votre argument est aussi lamentable que ceux des arabo-baathistes. Allez faire un test ADN … non je vais vous rendre service: vous êtes né d’une femme et d’un homme, eux mêmes nés d’une femme et d’un homme chacun… un phénomène qui se répète généralement tout les 20-30 ans … et ainsi de suite jusqu’à l’époque de Massinissia (cetait il y a 2200 ans environ)… donc cher Monsieur, vous avez l’ADN de milliers de gens en vous … des réfugiés, des immigrés, des marabouts, des gentils et des méchants, ainsi que des arabes, des phéniciens, peut-être des vandales et des romains aussi … arrêtez de vivre dans des fantasmes de victimisation, vous êtes adulte quand-même…

  16. Je ne connais pas les sources sur lesquelles vous vous appuyez pour parler de l’histoire.
    Tout le monde parles de Ibn Khaldun quand il est question des « conquetes  » « arabes », mais tous oublie que ce personnage, islamiste, etait du 14 eme siecle. Il n’etait pas temoin de ces conquetes. La seul chose que nous appreons d’Ibn Khaldun est la vraie signfication du terme arabe. Un mode de vie de nomades sans foi ni loi. Tout nomade, ou travailleur saisonnier par exemple, etait dit arabe.

    Sinon, il n’etait pas temoin et il n’existe aucun temoin de ces formidables conquetes par deux chats bedouins de la moitie du monde connu au 6 eme siecle.
    Il n’e y’a pas un temoin pour rapporter sur un evenement que si il aurait ete vrai meme les animaux auraient dessiné une episode.
    De plus nous savons maintenant que le desert du Hijaz etait vide. Pas de Mecque pas de Medine…normal, un desert!

    Meme la genetique est venue detruire le mythe de la conquete dite arabe.
    Donc, pas de temoin d’epoque, pas de trace archeologique provenant du desert du Hijaz, pas d’ADN oriental en Afrique du nord et en Espagne….et vous continuez a nous bourrez le mou avec vos fables.
    *

    • Il n’est pas mal, le site de ton lien ! Merci
      Un bémol : le nom du site, ´merguez’; il pouvait faire mieux

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Pourquoi nos universités sont-elles toujours à la traîne ?

L'université algérienne recule. Le constat est alarmant et les causes sont, semble-t-il, profondes. Un autre classement international confirme, une nouvelle fois, la baisse de...

Les plus populaires

Commentaires récents