27 novembre 2022
spot_img
AccueilMise en avantKherson : un haut responsable ukrainien dénonce l'étendue «horrible» de tortures

Kherson : un haut responsable ukrainien dénonce l’étendue «horrible» de tortures

 

Salle de tortures russes à Kherson

Dmytro Loubynets, haut responsable ukrainien chargé des droits de l’homme, a évoqué ce jeudi l’étendue « horrible » des tortures qui auraient été menées à Kherson pendant l’occupation russe, après que la grande ville du sud de l’Ukraine a été reprise la semaine dernière par les forces de Kiev.

Scènes glaçantes. Inhumaines presque. «Après avoir visité toutes les salles de torture dans diverses régions de l’Ukraine ». « L’étendue est simplement horrible », a-t-il ajouté, alors qu’il s’exprimait à la télévision.

« Je n’ai pas encore vu » de tortures « à une telle échelle », a déclaré jeudi 17 novembre Dmytro Loubynets, chargé au Parlement des droits de l’homme, à la télévision nationale, « après avoir visité toutes les salles de torture dans diverses régions de l’Ukraine ».

- Advertisement -

Le haut responsable ukrainien a dénoncé l’ampleur « horrible » de ces actes de torture perpétrés par l’armée russe pendant l’occupation de la ville ukrainienne de Kherson. L’armée russe s’est retirée jeudi 10 novembre de la région, au soulagement de la population locale.

Des « dizaines de personnes » étaient « électrocutées, battues avec des tuyaux métalliques. Leurs os étaient brisés » et « les Russes ont filmé tout cela », a accusé Dmytro Loubynets. « Je suis sûr que, dans chaque localité importante, on va découvrir une salle de torture. Car c’est un système mis en place par la Russie. »

Plusieurs salles de torture

Les autorités ukrainiennes ont annoncé avoir découvert plusieurs salles de torture dans des zones de la région de Kherson reprise récemment aux Russes après des mois d’occupation. Un habitant de Kherson a raconté à l’AFP avoir été détenu pendant des semaines dans cette ville durant son occupation. Il dit avoir été ligoté, frappé et électrocuté par des responsables russes et des prorusses pendant sa détention.

Des experts ukrainiens arrivent en Pologne. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a annoncé jeudi l’arrivée d’une délégation ukrainienne en Pologne. « Nous espérons qu’ils pourront rapidement accéder au site [où deux personnes ont été tuées par un missile], en coopération avec les forces de l’ordre polonaises », a-t-il écrit sur Twitter, après un échange avec son homologue polonais.

Avec agences

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. ces violences sont le travail de toutes les forces de répression partout dans le monde! les citoyens et les associations de défense des droits de l’homme se doivent de les dénoncer! et surtout il ne dit pas y avoir d’indignation sélective!
    l’armée américaine a assassiné près d’un million de civils en irak, les pillages et les viols dépassent ce que l’on peut imaginer! leurs auteurs sont en grande majorité impunis à ce jour! tout comme les crimes d’israel, de la chine, de la birmanie, en afrique en amérique latine ect…

  2. Cet article sent (pour ne pas utiliser d’autre verbe) la propagande !
    On ne passe pas les propos de l’une des parties du conflit en informations journalistiques ! même si cet article est signé « Avec agences » ?.
    Pourquoi ne parle-t-on pas des 10 soldats prisonniers russes exécutés lâchement par les soldats ukrainiens qui ont posté l’horrible vidéo pour se vanter de leur acte, un peu comme à la daech ?!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

« La Kaza blanche », le film documentaire sur la vie de Cheikh El Hasnaoui

Le film documentaire restituant le parcours du chanteur Cheikh El Hasnaoui sortira bientôt sur les écrans de télévision de l'île de la Réunion et...

Les plus populaires

Commentaires récents