15 juillet 2024
spot_img
AccueilPolitiqueLa condamnation arbitraire d'El Kadi Ihsane et le silence des vaincus !

La condamnation arbitraire d’El Kadi Ihsane et le silence des vaincus !

Prison

Dans la nouvelle Algérie de Tebboune, le journaliste et détenu d’opinion El Kadi Ihsane a été condamné en appel dimanche à 7 ans de prison dont 5 ans fermes.

Faut-il s’étonner de ce énième verdict arbitraire d’une justice aux ordres ? Nullement. N’en déplaise aux souteneurs patentés et aux plumes qui ont choisi la compromission intéressée, l’Algérie de Tebboune est l’exact contraire de ce qu’ils écrivent quotidiennement. L’heure est à l’hégémonie absolue. Dessillons les yeux : ceux qui soutiendront le contraire sont des menteurs.

Foulé au pied tous les jours, l’Etat de droit est une fumisterie, un mensonge entretenu par une camarilla de serviteurs. La république et tout ce qu’elle représente ont vécu. Le messianisme tebbounien entretenu pour tromper l’opinion ne suscite en vrai que la risée, et dans le meilleur des cas, l’indifférence de l’opinion. C’est dire !

Tebboune et ses mentors sont dans leur rôle. Il n’y a absolument aucune illusion à se faire à leur sujet. Ils ne sont pas les hommes de la situation qu’ils se disent être. Bien au contraire. Le maintien de l’arbitraire et le statu quo économique sont particulièrement dangereux pour le pays. N’en déplaise aux nombreux thuriféraires du système en place, enclins aux vénalités, l’Algérie vit une crise morale, politique, économique inédite.

- Advertisement -

Au-delà, pour le cas de El Kadi Ihsane et Mustapha Bendjama, ce qui est particulièrement affligeant, ce sont les retournements de vestes, le silence de ce qu’on appelle la corporation de la presse mais qui n’en est pas une depuis belle lurette. Tous ces individus parlent la bouche pleine…

El Kadi Ihsane est l’un des plus plus brillants journalistes de sa génération. Il a mis toutes ses convictions et sa passion dans une presse libre dans les médias qu’il a créés. Il le paye cher. Un jour inévitablement, une autre presse, d’autres journalistes lui rendront l’hommage qu’il mérite.

En attendant, il est rendu de sa cellule à observer le soleil se coucher sur le pays.

Yacine K.

7 Commentaires

  1. Alla khati ! Ce n’est pas le silence des vaincus. Les vaincus ont la verg… heu… la verve bien aiguisée . Ceux qui se taisent sont ceux qui se sont rendus sans combattre. Ou tout simplement ceux qui n’ont pas choisi le camps des perdants . Les clairvoyants!

    Les vaincus c’est vous, mais vous ne voulez pas le reconnaître , vous êtes là comme ce Japonnais qui continuait à faire de la résistance longtemps après la fin de la guerre et que son pays l’ait définitivement perdue. Perdue, c’est ce que vous faites : défendre une cause d’avance perdue.

    Bessah, atansyou ! Je ne vous le reproche pas ! Bien au contraire ! Je vous admire ! J’ai toujours été fasciné par les kamikazes comme vous et Nora la muse.

    • They shoot horses. Don’t they? (On achève bien les chevaux). La solidarité portée au pinacle. En quelque sorte, ce sont tous des Don Quichotte qui luttent contre des moulins à vent de la nouvelle Algérie. Et à l’image de l’épilogue de l’oeuvre de Cervantes, tous ces « vaincus » doivent rentrer chez eux, de préférence tête baissée, pour retrouver la raison et mourir tranquillement, à petit feu, auprès des leurs. « Gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ». Cette citation de Voltaire me paraît on ne peut plus d’actualité aujourd’hui.

    • « toujours été fasciné par les kamikazes comme vous et Nora la muse »: En tant que porte parole de dictateurs, on comprend votre jouissance dans le domination des faibles, sans armes car vous avez privatisé l’armée, la gendarmerie et la police pour vous protèger. Mais sachez une chose, quand le retour de manivel arrivera, vous resterez seuls y a l’hogarine illégitimes. Qui se battra pour vous ou vous sauvera ? Vous êtes et resterez seuls. 90% du peuple sait que vous êtes éxécrables.

    • « Les vaincus c’est vous » – En privatisant toutes les forces appartenant normalement au peuple vous ne jouez qu’aux hogarines. Vous ne pourrez jamais vaincre sans tricher et sans utilisation de la force contre un peuple sans defense. On verra si vous allez vaincre contre un vrai enemi du pays si une guerre arrive. Vous serez les premiers a prendre la fuite en plurnichant car votre vrai travail est la hogra et la corruption.

  2. Pour un Hirak2 ! apres la priere du vendredi , descendre dans la rue et marcher Pour rappeler aux ” decideurs ” que le match n est pas encore perdu. Marches silencieuses et les Seuls habilite’s a’ parler sont les 58 leaders, un Pour chaque Willys.
    Emprisonnes , 58 autres prennent la releve.
    Pour un HIRAK2 victorieux !!!
    Said Sanhal

  3. « Le silence des vaincus » est tout simplement une indication qu’il est impossible de discuter avec des brutes et des sadiques qui ont pris le pouvoir par la force depuis 62. Le peuple connait qui sont les siens et il le sait très bien. Le silence est circonstentiel mais le peuple est un volcan en ébulition qui vaicra la hogra et l’arbitraire un jour ou l’autre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Le Sud global face à l’illusion de la croissance verte

Les signes avant-coureurs d'une catastrophe écologique imminente se multiplient à une cadence effrayante. Les tempêtes dévastatrices, les incendies incontrôlables, les sécheresses prolongées, la fonte...

Les derniers articles

Commentaires récents