1 décembre 2022
spot_img
Accueil360°La police arrête un escroc à Tiaret

La police arrête un escroc à Tiaret

Il prétendait vendre des téléphones

La police arrête un escroc à Tiaret

Les éléments de la police judiciaire de la 1ère sûreté urbaine de la ville de Tiaret ont arrêté, en fin de la semaine dernière, une personne impliquée dans une affaire d’escroquerie. L’arrestation fait suite à des plaintes déposées par quatre personnes originaires de Dahmouni, Frenda, Ain-Hadid et Bouchekif. Les plaignants auraient été arnaqués via la page « vente et annonce Tiaret ».

Les deux escrocs en question cherchaient leurs victimes parmi les acheteurs en leur faisant croire qu’il étaient des vendeurs de téléphones portables d’occasion, après qu’ils prennent contact avec leurs victimes via Messenger, ils leur donnent rendez-vous dans un bâtiment situé au coeur du centre ville de Tiaret, où le nommé K.A, une fois ses victimes rencontré et encaissé l’argent, il prétend avoir oublié le téléphone portable chez sa soeur et s’enfuit par une seconde sortie du bâtiment.   

Une perquisition menée par la police a permis de trouver un véritable arsenal d’armes blanches dont 11 épées, 10 poignards de toutes catégories ainsi que 43 comprimés psychotropes de marque « Prégabaline » (Sarroukh) et un micro-ordinateur.

- Advertisement -

L’un des prévenus a été présenté devant le parquet et mis sous mandat de dépôt. Il a été condamné à 2 ans de prison ferme et à 20.000 DA d’amende et son acolyte qui demeure toujours en fuite, a été condamné de 5 ans de prison ferme assortie de 50.000 DA d’amende. 

Auteur
Khaled Ouragh

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Béjaïa : acquittement des activistes de Tizi n’Berber

L'acquittement pour les militants de Tizi Nberber, Kamel Tabouri, Laziz Moulahcene, Walid Bedhouche et Abdesselam Ouchene, de toutes les accusations. Le parquet avait requis contre...

Les plus populaires

Commentaires récents