29 septembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLa police réprime et arrête des dizaines de médecins résidents à Alger

La police réprime et arrête des dizaines de médecins résidents à Alger

URGENT

La police réprime et arrête des dizaines de médecins résidents à Alger

C’est un nouveau palier dans la répression qui vient d’être franchi à Alger. Le gouvernement n’a pas trouvé meilleure solution à proposer aux jeunes médecins résidents que la violence policière. 

« Plusieurs dizaines de médecins résidents et résidentes ont été arrêtés avec force et violence et embarqués dans des autocars, certains dans un état de santé menaçant . Nous ignorons pour le moment là direction de ces bus », révèle un message publié sur les réseaux sociaux, le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra). 

Le Camra appelle par ailleurs à « l’arrêt de l’activité de soins dans toutes les structures d’Algérie ». 

- Advertisement -

Camra

Auteur
La rédaction

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Transport des étudiants : l’application MyBus lancée en octobre

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, a annoncé lundi, à Alger le lancement, en octobre prochain, de l'application...

Les plus populaires

Commentaires récents