21 avril 2024
spot_img
AccueilSportLa VAR dans les stades algériens : avec quels moyens ?

La VAR dans les stades algériens : avec quels moyens ?

La FAF ne donne aucun chiffre du coût du dispositif de la VAR

C’est la dernière nouveauté sortie par le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF). Il a approuvé « le cadre stratégique du programme Forword 2023-2026 », qui comprend notamment « l’acquisition des stations VAR (assistance vidéo à l’arbitrage, NDLR) », a indiqué la FAF jeudi dans un communiqué.

Réuni mercredi au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, sous la présidence de Walid Sadi, le Bureau fédéral a également approuvé, dans le cadre du même programme Forward 2023-2026, « les investissements pour relancer les travaux d’achèvement du Centre technique de Tlemcen. »

Avant le début des travaux du Bureau fédéral, le président de la FAF Walid Sadi a affirmé que son instance est déterminée à « lancer la VAR, dès la saison prochaine, pour aider les arbitres dans leur mission. » Sur du papier, c’est prometteur, mais le bureau fédéral qui n’en a déjà pas fini avec l’affaire Belmadi et les millions qu’il réclame n’avance aucun montant d’un tel investissement. En effet qui va assurer le financement des systèmes d’assistance vidéo de l’arbitrage dans les stades de la Ligue 1 ? Si ce sont les clubs avec quels moyens surtout qu’on sait que certaines équipes tirent le diable par la queue. Elle exige aussi des techniciens pour l’entretien et le suivi des rencontres.

Introduite en 2018 dans de nombreux championnats européens, l’assistance vidéo est aujourd’hui décriée par certains entraîneurs et dirigeants. Les téléspectateurs en revanche soutiennent massivement ce système d’aide à l’arbitrage. La VAR est utilisée pour la première fois en Afrique le  pour la Supercoupe de la CAF et le  pour la finale de la Ligue des champions de la CAF.

Yacine K.

1 COMMENTAIRE

  1.  » … le président de la FAF Walid Sadi a affirmé que son instance est déterminée à « lancer la VAR, dès la saison prochaine, pour aider les arbitres dans leur mission ». Lancer la VAR alors que plus de la moitié des clubs de ligue 1 ne possèdent même pas de stades aux normes … nationales. Lancer la VAR alors que, fait unique au monde, des stades nouvellement construits sont interdits d’utilisation. Lancer la VAR alors que le stade de Tizi-Ouzou prêt, nous dit-on, depuis plusieurs mois attend toujours d’être inauguré. Peut-être dans cinq ans, à l’image de la Grande mosquée d’Alger. Lancer la VAR comme on a lancé le professionnalisme qui a clochardisé le football algérien. Lancer la VAR pour siphonner encore plus le trésor public. Lancer la VAR pour … lancer la VAR!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents