today-is-a-good-day
27 février 2024
spot_img
AccueilCommuniquéL'Algérie entame son mandat de membre non-permanent du Conseil de sécurité de...

L’Algérie entame son mandat de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU

Algérie au conseil de sécurité

L’Algérie a entamé mardi son mandat en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, pour une durée de deux ans.

Le drapeau national a été installé au siège des Nations unies, aux côtés de ceux des autres membres du Conseil, par le représentant permanent de l’Algérie auprès de l’ONU, Amar Bendjama.

A cette occasion, l’ambassadeur Bendjama a prononcé une allocution dans laquelle il a évoqué les priorités du mandat de l’Algérie et ses engagements en faveur de la paix et de la sécurité dans le monde.

Le mandat de l’Algérie sera consacré à la concrétisation de l’engagement ferme, maintes fois affiché, par président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de porter la voix de l’Afrique dans cet organe central de l’ONU, s’enflamme l’APS dans sa dépêche.

Le 6 juin dernier, à l’Assemblée générale des Nations unies, 184 pays sur les 193 votants (95% des voix) se sont prononcés en faveur de l’Algérie pour qu’elle jouisse de la qualité de membre non-permanent au sein du Conseil de sécurité pour la période 2024-2025.

- Advertisement -

L’Algérie entame son mandat aux côtés des autres membres non-permanents qui sont la Sierra Leone, la Corée du Sud,  Guyana et la Slovénie.

Avec APS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici