14 juin 2024
spot_img
AccueilPolitiqueL'Algérie réclame la dissolution du Conseil supérieur des Amazighs de Libye

L’Algérie réclame la dissolution du Conseil supérieur des Amazighs de Libye

Amazighs libyens

Le gouvernement algérien est accusé d’ingérence en Libye en demandant la dissolution du Conseil supérieur des Amazighs de Libye. Ceux-ci ont exprimé leur mécontentement et ont nié tout lien avec le MAK.

Les autorités algériennes ont, selon des sources libyennes, demandé selon des organisations amazighs libyennes à la ministre libyenne des Affaires étrangères, Mme Naglaa Al-Mangoush, de dissoudre le Conseil Suprême des Amazighs de Libye.

«L’ambassadeur d’Algérie, basé à Tripoli, a téléphoné au ministre libyen des affaires étrangères et lui a rapporté le mécontentement du régime algérien à l’égard de l’entité du peuple libyen, démocratiquement élue, et représentant un spectre de population libyenne authentique », révèle le parti Libou. Ce dernier estime que c’est là une « conduite hors du contexte diplomatique, et manque de respect aux valeurs de fraternité et de bon voisin ». En se référant à l’initiative de l’ambassadeur d’Algérie en Libye, il ajoute que le parti a été « informé » que l’Algérie exige « sur un ton militaire la dissolution de ce conseil.  »

Comment des autorités si jalouses de ses affaires intérieures se laissent-elles aller à s’ingérer dans celles des voisins ?

Quelle mouche a donc piqué l’Algérie de Tebboune pour s’immiscer dans les affaires si complexes de la Libye ?

- Advertisement -

L’Algérie de Tebboune ne se suffit donc plus de soutenir, voire de chuchoter à l’oreille du dictateur Kaïs Saïed, voilà qu’elle tente d’influer même sur les autorités libyennes. C’est que Tebboune se croit tout permis et assez puissant pour imposer ses lubies à ses voisins.

Ce même Tebboune nargué par les Saoudiens sur la scène arabe cherche à se faire une place au soleil dans l’aire géographique proche de l’Algérie. Avec les résultats qu’on sait.

Plus de 24 heures après la publication de cette information, aucun démenti officiel de la diplomatie algérienne n’est venu infirmer cette information. Qui ne dit mot consent donc.

Peu content de sa répression systématique des Amazighs d’Algérien, le régime s’en prend maintenant à ceux habitant les pays voisins. Il est de plus en plus manifeste que la dimension amazighe est la cible tout indiquée de Tebboune et ses protecteurs.

Ceux-ci s’emploient, dans la foulée de la répression généralisée qui vise la société, à étouffer tous les espaces de débats et de créations de la culture amazighe. Quand ça ne suffit pas, des arrestations de militants sont opérées assorties d’accusations de terrorisme ou d’atteinte à l’unité nationale. Ces menées sont lancées par le défunt Gaïd Salah, mentor de l’actuel chef de l’Etat. Son décès n’a pas empêché la poursuite de l’inquisition contre la dimension amazighe.

Sofiane Ayache. 

5 Commentaires

  1. Etant donné le processus de refondation de l’Etat libyen, il est fort à parier que le vent de liberté et de renouveau de la dimension amazighe en Afrique du nord viendrait de cette région, au grand dam de tous ses pourfendeurs arabo-islamistes.
    Il est triste de constater que les droits fondamentaux ne s’acquiert que par la fermeté pour ne pas dire la violence.
    Le régime militaire algérien, fort de l’émergence de la puissance chinoise qui réhabilite en quelque sorte le bloc soviétique, se croit pousser des ailes pour mater la revendication amazighe désormais même à l’extérieur de ses frontières : Il se tire une balle dans le pied.

  2. En sa qualité de, zâama, président en exercice de la Ligue arabe, le régime, de bananes, qui nous gouverne se fait humilier par les Saoudiens , au vu et au su de la planète tout entière. Pour toute réaction à ce crime de lèse-majesté, Tebboune n’a pas trouvé mieux que d’exiger la dissolution du Conseil supérieur des Amazighs de Libye pour, soi-disant, soutien au MAK. Comme dit l’adage de chez nous: mahgourti ya djarti! Tant qu’à faire, soyez rdjel et rompez les relations diplomatiques avec la France qui autorise le MAK à manifester régulièrement en plein Paris. Quand il s’agit de la France, de l’Arabie Saoudite, des USA, des EAU, etc., vous courbez l’échine et vous faites dans vos pantalons, litéralement. N’était-ce une longue pandémie (Covid-19) suivie d’une embellie prolongée des prix des hydrocarbures (merci la Russie pour la guerre en Ukraine), il y a longtemps que vous aurez été balayés par le Hirak/Tanekra du peuple qui vous vomit. Tôt ou tard, votre répression bête et méchante vous reviendra en pleine gueule. L’effet boomerang, ça vous dit? Ce n’est pas en distribuant à tort et à travers l’argent du peuple (dont 1 milliard de dollars en Afrique pour acheter le soutien au Polisario) que vous redorerez votre blason terni par une non-gouvernance qui risque de mener le pays à une faillite multidimensionnelle malgré les coffres pleins. Un exploit inédit que seul un régime de bananes tel que le vôtre est en mesure de réussir. Iyedji ga3 n’harkoum ya ouled lahram!

  3. Donc tout ce qui les remet en cause ou les rend inconforables dans leur posture doit disparaitre de leur vue. Rien ne doit jamais les déranger partout même a l’étranger. En jouant les « gâtés » du monde – sans qu’ils s’en rendent compte – , en se plaignant tout le temps a la France, en pleurnichant avec l’Espagne et le Maroc etc. ils ne savent pas qu’ils vivent sur une autre planète avec des idées et des comportements bizarres révolus. Jamais un tel pouvoir militaire étrange ayant perdu le nord est passé en Algérie. Ils pensent que tout le reste du monde doit se plier a leur dictature, comme s’ils avaient un poids quelconque ou une valeur ajoutée en dehors de donner des cadeaux sous forme de chèques pour un tout petit peu de « ma3rifa » et pour que des chefs d’état leur rende visite a alger aux frais de la princesse – sans jamais se souvenir qu’il y avait un peuple qui a faim et qui fuit le pays en masse. Imaginez ceci: Un chèque pour un coup de telephone SVP ! Si on suit leur logique, pourquoi ne coupent ils pas les relations diplomatiques avec la dizaine de pays arabes, la Turquie et beaucoup de pays musulmans (Malaysie, Indonesie etc.) qui ont normalisé avec Israel ? Et pourtant tous ces pays ont des ambassades d’Israel dans leurs capitales. Apparemment ils sont les seuls a pouvoir libèrer la Palestine et le monde ! Evidemment le meilleur « ennemi » a inventer est toujours le plus proche de nos frontières. Pendant que le Maroc travaille et avance dans tous les domaines, ils ne savent que critiquer, rendre la vie invivable au peuple et inventer de nouvelles astuces pour l’endormir davantage. Sinon qu’en est il du TGV alger-tamanrasset ? Qu’en est il des Canadair « promis » alors que la chaleur bat son plein dans tout le pays ? Qu’en est il des « oukssimou billah » et des promesses faites partout ? Qu’en est il des visites zaama de proximité dans les wilayas ? Que font ils pour le manque d’eau partout ? Ou vont toutes les ressources si ce n’est pour halaliser leur illégitimité a n’importe quel prix ? Que font ils pour baisser l’inflation et ne pas ridiculiser le peuple en lui faisant faire la chaine pour un sachet de lait en 2023 ? Apparemment la solution pour le pouvoir d’achat est une « augmentation » de 1000DA et des interview sur mesure ou tout va très bien madame la marquise – et des « elhemdou lilah » sont de mise ! Ne savent ils pas que c’est parce qu’ils ne produisent rien en dehors de vendre du pétrole et du gaz que le citoyen n’a plus de pouvoir d’achat ? Qui ne sait pas vendre du pétrole ? Mais qui sait vraiment créer de la richesse et une atmosphere de bon-vivre operant dans une démocratie transparente pour que les citoyens ne fuient pas leur pays en masse ? Leur solution « patriotique » ? Construire des mosquées a chaque coin de rue tout en créant en parallèle de nouveaux « ennemis » chaque jour que Dieu fait.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents