22 février 2024
spot_img
Accueil360°Larbaa Nath Irathen a suivi massivement la grève générale

Larbaa Nath Irathen a suivi massivement la grève générale

Larbaa Nath Irathen

Pour la 4e semaine, les commerçants et habitants de Larbaa Nath Irathen (20 km à l’est de Tizi-Ouzou) ont suivi massivement l’appel à la grève lancé par le collectif des familles de condamnés dans l’affaire de l’assassinat de Djamel Bensmaïl.

Les habitants de Larbaa Nath Irathen ont pour le 4e jeudi consécutif montré leur soutien aux familles des condamnés dans l’affaire du meurtre du jeune Bensmaïl. Les familles de ces prisonniers, dont 38 jeunes de cette région meurtrie par les dizaines de morts pendant les incendies de l’été 2021 sont condamnés à la peine capitale, réclament rien d’autre qu’un procès juste.

Les chefs d’inculpation aussi lourds d’invraisemblables dans la même affaire : certains étaient poursuivis, selon les cas, pour « actes terroristes et subversifs contre l’État et l’unité nationale » et « homicide volontaire avec préméditation.» Comment diable peut-on réunir toute cette batterie de chefs d’inculpation ? C’est dire que tout a été faire pour charger au maximum les personnes arrêtées.

Même le président de l’Assemblée communale de Larbaa Nath Irathen avait écrit au ministre de la Justice pour réclamer un réexamen de ce procès aussi nécessaire qu’expéditif. En effet, au lieu de rendre justice dans un crise ignoble, il a ajouté de l’injustice.

- Advertisement -

Faut-il espérer encore de la justice de la part de juges qui condamnent à tour de bras des activistes et se font complices d’un système arbitraire dont le seul exploit depuis le printemps 2019 est d’avoir mis en prison des centaines d’Algériens ?

Yacine K.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici