30 mai 2024
spot_img
Accueil360°Le comédien Rafik Belayel interdit de jouer par les autorités

Le comédien Rafik Belayel interdit de jouer par les autorités

Rafik Belayel

« Tout le monde me demande pourquoi je n’ai pas participé au film qui est en train de se réaliser à At R’zine, un film sur la guerre d’Algérie », dénonce Rafik Belayel dans un message sur les réseaux sociaux. Et il poursuit : 

« Je suis interdit de jouer dans les films, on m’a dit que mon nom est interdit, je suis sur la liste rouge !

Je regarde autour de moi, je vois certains de mes amis éviter ma compagnie et même mes amis qui sont restés à mes côtes sont ignorés de leurs amis !

Je suis un homme de théâtre pourquoi suis-je interdit ?

- Advertisement -

Je suis un homme de théâtre et je joue un théâtre engagé, aujourd’hui, je ne joue plus de pièces théâtrales, car je suis accusé.

Je joue en kabyle car je parle kabyle, je maîtrise ma langue, je rêve, je chante, je pense et je m’exprime en Kabyle, je ne connais que ça ! Je n’ai pas fait l’école ni l’université … Dois-je m’excuser de ne pas jouer en arabe ou en français ?

Je mets sur scène les réalités sociales et sociétales Kabyles, car je vie en Kabylie.

J’exprime le malaise, les tabous, les peines, la misère de Kabylie, car je suis Kabyle.

Mes pièces sont toutes des tragédies ou des comédies dramatiques car ma vie est une tragédie et comédie dramatique … parce que la Kabylie est une tragédie !

J’ai dis en 2019 que la Kabylie est brûlée, j’attends mon procès à Oran où je suis accusé ! »

 

5 Commentaires

  1. L’anti kabylisme est devenu un acte banalisé et assumé par les haineux et les racistes résiduels des mouvements baathistes .
    Autrefois ce phénomène est plutôt discret et caché et maintenant, il est exprimé en public sans gêne par les ennemis de la diversité et de l’identité historique de notre pays.
    Les militants et artistes kabyles subissent une répression sans précédent, humiliation et emprisonnement.
    Cette région subit une forme d’apartheid dangereux pour la stabilité et la cohésion du pays.
    J’attends un sursaut de la part des responsables honnêtes et justes pour mettre un terme au plus vite à cette situation insupportable avant toute dérive grave.
    L’Algérie ne peut être que diverse et démocratique.
    C’est le seul et unique avenir pour notre pays.

  2. Certains ne croient peut être pas que le pouvoir de la junte militaire ne voudrait en aucun cas voir le citoyen souffler un peu, se sentir heureux pendant une fraction de seconde ou sentir un peu de joie, même transitoire. Oui c’est l’une des charactéristique fondamentale de la nouvelle algérie. Le citoyen ne doit pas se sentir heureux sinon il pensera a autre chose une fois revenu a lui même, dans ses états normaux, après avoir gouté et expériementé les deux extrêmes: La joie et la tristesse. Il doit PERPETUELLEMENT souffrir physiquement et mentalement, sans respirer pour ne s’occuper que de ses douleurs psychique et physique. Il n’est pas permis de penser a quoi que ces soit sauf a la mort et au paradis de préférence dans une mosquée. C’est dans ces mosquées qu’il est possible de rencontrer des guerrisseurs, spécialistes de roquia pour soigner ses jins. Il est aussi interdit de se regrouper car il est facile de comprendre ce qui se passe autour de soi quand plusieurs idées différentes sont partagées en groupe. Voila donc pour résumer: Le citoyen doit se sentir toujours malade physiquement et psychologiquement sans jamais trouver de soins car s’il est guerri, on ne pas ce qu’il va faire ou penser par la suite. Donc pas d’hopitaux et pas de médicaments. Une fois malade, il ne doit penser qu’a ses douleurs multiples. Comme il n’y a pas de médicaments, il doit se referrer automatiquement aux charlatans et a la médecine des djounouns dans les cliniques de feu Belahmar par exemple. Mais s’il est par miracle « guerri », il pourra penser a autre chose, ce qui est haram ! Donc il faut le rendre matériellement pauvre pour le transformer en animal qui ne végète que pour sa survie au quotidien. Alors chaque matin il doit se battre comme un fauve pour trouver un sachet de lait ou 1kg de semoule pour ne pas mourir de faim. Ce processus infernal ne doit jamais d’arrêter sinon il aura un peu de temps a la mauvaise réflection et comme il est interdit de penser il doit toujours ête conditionné a chercher, pour trouver quelque chose a mettre sous la dent. Et cerise sur le gateau, il faudrait le rendre naif et analphabète et lui enlever toute forme de savoir pour ne plus jamais disposer d’outils de réflection = danger. D’ou la destructiion de l’éducation dès le jeune age. Et le tout est coiffé par la justice du téléphone pour « dresser sevèremment » les cas particuliers car il y a toujours des brebis galleuses qui ne répondent pas positivement au traitement de choc de la junte de la nouvelle algérie. Pour résumer: La nouvelle algérie voudrait que tu sois en permanence: Malade physiquement et psychiquement, idiot et naif avec une têtre vide et superstitieuse, et en permanance demandant a dieu de te pardonner et te réserver une place au paradis le plus tôt possible. Apparemment c’est toi qui a détourné les milliards de dollars du peuple; c’est toi qui l’a divisé et désorienté et c’est toi qui a mis le feu aux forêts d’Algérie en empêchant les secours et les aides d’y arriver a temps pour causer le maximum de dégats humains et matériels; oui, toi méchant citoyen, ton casier judiciaire avec azrael est trop lourd pour oser lever ta tête. La seule issue de secours si tuveux devenir un bon musulman est la repentance et la passivité – PERMANENTES. Ainsi le paradis va t’attendre – inchallah suivi d’un oukssimou billah a la puissance mille decibels.

  3. Mais Mr Belayel, vous êtes Kabyle, comédien, vous jouez un théâtre engagé, vous osez briser les tabous, parler de la misère en Kabylie, de la Kabylie brûlée (par qui???), etc. Ne vous rendez-vous pas compte qu’à vous seul vous représentez le condensat de tous les cauchemars de la classe dirigeante algérienne et surtout de ses grabataires actuels qu’ils soient militaires ou civils. Alors là si en plus vous osez applaudir à chaque exploit des Lions de l’Atlas en CM, votre procès à Oran sera un véritable carnaval fi déchra.

  4. Ceux qui doutent encore du funeste projet « zéro Kabyle » doivent se rendre à l’évidence. Ce projet, qui a commencé en fait il y a bien longtemps, est aujourd’hui assumé ouvertement. Le comportement de l’État algérien dirigé par une junte militaire, envers la Kabylie est de type colonial. La Kabylie a le devoir et la légitimité d’œuvrer à se soustraire de ce colonialisme et revendiquer son indépendance.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents