13 juillet 2024
spot_img
AccueilA la uneLe diable n’a pas de cravate !

Le diable n’a pas de cravate !

On dit que le diable a mille visages autant qu’il a de noms. Il se présente souvent en incarnation de la beauté, celle du charme pour envoûter et celle de la perfidie afin de duper et prendre contrôle sur les âmes. On dit bien la « beauté du diable ».

Pour ce qui est de l’envoûtement, la littérature, les mythes et les légendes lui en ont donné de multiples noms. Parmi ceux-là, Goethe qui en fait une promesse de beauté et de jeunesse par Méphistophélès.

Pour la perfidie, il est serpent dans le Genèse, il est Lucifer chez Byron, la bête à sept têtes dans l’Apocalypse, l’Inferno pour Dante, les monstres dans les Enfers de l’Énéide ou Satan pour John Milton. Ces références par les noms sont souvent reprises dans de nombreux textes.

Et nous en venons au sujet de cette chronique, l’une des représentations modernes du diable, celle du Rassemblement National, anciennement Front National. Totalement lestée par l’histoire et l’acharnement de son père à continuer un discours d’extrême droite décomplexé, sa fille avait compris que dans ces conditions le parti n’aurait jamais la possibilité d’atteindre le pouvoir.

D’ailleurs, son père n’avait aucune envie d’y accéder. Il savait qu’il n’y accéderait jamais et cela l’arrangeait car son statut d’opposant vociférant lui garantissait la survie, de sa personne médiatique comme du parti, le Front National, dont il a contribué à l’ascension  (il n’en n’était pas le créateur contrairement à une croyance tenace).

- Advertisement -

Elle percevait bien que le temps n’était plus à la nostalgie du régime de Vichy et à un nationalisme musclé et caricatural qui faisaient fuir les électeurs. L’image du partisan du Front National était incarnée par des personne bourrues, souvent en treillis militaire lors des parades du mouvement et, surtout, par des personnes d’âge avancé, survivants nostalgiques de tous les combats de l’immonde.

Marine Le Pen avait compris tout cela, il fallait donner au parti de son père dont elle a hérité la présidence une autre vitrine. Il faut dire qu’elle a des atouts que son père n’avait pas pour représenter un diable moins repoussant. C’est une jeune femme, assez jolie et d’apparence joviale. Elle avait compris que du côté des mœurs et de l’éducation, les dogmes chrétiens traditionalistes devaient se conformer aux transformations des sociétés.

D’ailleurs, sa vie personnelle ne pouvait se dissimuler derrière une petite fille sortant de la communion. Femme divorcée, fille de divorcée et beaucoup d’autres attributs de la société moderne, le diable ne pouvait porter le visage du sacristain dans l’office.

Au contraire de son père, elle est instruite, ancienne avocate de profession et maîtrisant un langage parfait. Toutes les qualités que son père n’avait pas. Ainsi, consciente de l’image repoussante de son père et de ses compagnons de route, elle voulait « dédiaboliser » le parti. Au passage, lorsqu’elle prononce ce mot c’est qu’elle confirme l’association du parti avec le diable.

Petit à petit nous avons vu apparaitre des lieutenant(e)s « bien de leurs personnes », habillés comme des jeunes cadres aux manières et langages policés qui prouvent leur niveau d’instruction. La jeunesse de Neuilly avait remplacé les baroudeurs du djebel. Polytechniciens, Énarques, Sciences Po et autres hautes extractions d’instruction, le diable avait changé de visage. Du moins pour ceux qui étaient les cadres et les porte-paroles du parti.

Parmi bien d’autres transformations, l’image la plus représentative de la tentative de dédiabolisation fut celle de la cravate. Lorsqu’en 2022 les résultats des législatives ont fait entrer en fracas 89 députés à l’Assemblée Nationale, elle avait exigé d’eux le port de la cravate et un comportement qui devait trancher avec l’image traditionnelle de l’extrême gauche (c’est peut-être la seule vérité dont on peut la créditer).

La dédiabolisation était en marche, il fallait attirer la bourgeoisie, les diplômés et les urbains des grandes villes vers un parti qui n’arrivait pas à recruter dans ces strates sociologiques.

Le diable portait une cravate, les personnes de cette catégorie qui avaient honte de se déclarer des partisans et des militants du parti ont fini par être envoûtées par lui.

Mais la dernière campagne des législatives du mois de juillet a prouvé que le Diable ne portait pas de cravate. Alors même que les scores électoraux sont un raz-de-marée en pourcentage, en voix et en sièges, la cravate factice du diable a laissé place à son véritable visage.

Nous avons vu des très nombreux partisans du Rassemblement National revenir à l’ancienne figure du diable. Des centaines d’écrits racistes, des candidats aussi caricaturaux et peu formés comme le fut l’iconique père Le Pen. La vulgarité et l’exubérance dans l’immonde avait refait surface.

Le diable avait voulu se dédiaboliser en portant une cravate. Il avait oublié que dans sa représentation symbolique dont nous avions parlé au début de cette chronique, personne ne l’aurait imaginé en cravate. Il avait oublié que dans la littérature et les légendes sa beauté envoutante dissimulait avec mal la fourche et les cornes du portier de l’Enfer.

Et pourtant le titre du célèbre film de David Frankel nous dit que « Le Diable s’habille  en Prada » (majuscule lorsqu’il s’agit du nom propre). C’est dire combien ce perfide tente de m’induire en erreur.

Boumediene Sid Lakhdar

6 Commentaires

  1. Mwa etre etonnamment perplexe, en lisant ceci: « …C’est une jeune femme, assez jolie et d’apparence joviale. Elle avait compris que du côté des mœurs et de l’éducation, les dogmes chrétiens traditionalistes devaient se conformer aux transformations des sociétés. » – En Amerique, on appele ca PLAIN c.a.d. FADE, comme sa niece et toute la clique… au passage. Ca n’attire que ceux qui ont une profonde blessure de la Psychee, jamais guerrie . . . genre Zemmour. D’ailleur, de tous les prenoms son baba ira lui en trouver un nordique. Alors qu’AZZEMOUM est disponible et gratuit !!! Pour la marmite, Fatma ou Mariem lui colleraient bien. Si j’etais vivant et grate-papier, etc. j’aurait suggere’ au consultant de Looser-Camembert a dut choisir pour feconder son epouse et non sa femme – Kelwacha – putain decidemment j’ai herite’ de la grande gueule Americaine. M’ont-ils dit entre autre que tout ce qui n’est pas dit dans ce monde ne sera jamais dit. Ne vous inquietez, dans une 30aine d’anne’es, un robot-journaleux(de l’IA) trouvera cette analogie et concluera « Il y avait des genis et clairvoyants, en 2024, deja ! »
    Au passage le Data Center de Meta consomme l’equivalent de toute la Hollande(Pays-Bas), en electricite’. pratiquement tout de l’energie solaire.
    Le Data Center EUropeen allait s’installer a Janet, puis s’est retrouve’ dans le ventre de Taboune – Mi je mesure au centieme de millimetre la progression de l’epaisseur de son ventre – Ca va peter d’un moment a l’autre. Il n’y a d’equivalent que celui du fertas larbin de bouteflika.

  2. Giordano Bardella; one cannot have a more French labelling. Descending from that plethora of hispano-italiano-maltese that ruined all french colonial ambitions. Well done and Thanks

  3. vous êtes en plein délire. C’est dieu qui a tous les visages et mille est le nombre de l’infini. Ce n’est pas parce que vous trouvez beau ou belle physiquement une personne que vous devez partir dans un délire . il n’y a ni mesure, ni consistance dans vos propos, c’est vide. revenez un peu sur terre et soyez sérieux: la france est sous une emprise et le monde en général et il y a des gens qui s’en rendent compte même s’ils ne se rendent pas compte à quel point et vous vous faites parti de ceux qui ne savent rien. Ce n’est pas le serpent le mal, mais à l’origine on parle d’un crocodile et vous êtes loin loin loin de savoir quoique ce soit à ce sujet car le mal ne vous inquiétez pas qu’il a diffusé le mensonge et falsifié pour les esprits pauvres et délirants comme le votre. Marine le pen n’est pas son père, elle défendait des sans papiers quand elle était avocate et a été la seule à défendre la libye. roh torgoud rak zero fel zero.
    c’est dieu qui donne des visages par bonté et zeine zine lef3al. quelqu’un qui vit sainement ça se voit, et un khamedj fayeh ça se voit et le khmedj c’est le mal …bref, votre article c’est vide et juste sans aucun esprit. rendez le stylo et la plume, c’est mieux . merci aurevoir. celui qui veut la paix est mesuré, rigoureux, capable de faire la part des choses, vous vous délirez et vous calomniez en plus. allez voir plutot les diaboliques qui gouvernent depuis des lustres et manipulent les peuples, dont la france. vous me faites rire avec votre ignorance délirante et immature.

    • Waouh, Votre dieu existe ?
      Peut on le rencontrer, lui poser une question, Peut on voir son CV ?
      En réponse à votre diarrhée, c’est vous qui êtes en plein délire.
      A force de vous accrocher au guenilles de votre dieu, il a dû se suicider, par la faute de votre indigence.

      • Pour dire le vonDieu il n’est pas malade, il est seulement effraye’… par les monstruosite’s de sa propre creature. Il s’est retire’ sur la lune en 1er, et vite vite les khawteks l’ont demasque’ avec leurs potes americano-sovietiques. Plus de choix que de fuire plus loin sur Mars. Et la aussi, il a ete’ deniche’. Reconnaissant un appareil Humain, il s’est FLINGUE’, le povre !!! Son 3ami tebToz lui a dedie’ une salat des moches et des paume’s !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents