18 juillet 2024
spot_img
Accueil360°Législatives : le RN inquiète le Maroc, l'Algérie et la Tunisie

Législatives : le RN inquiète le Maroc, l’Algérie et la Tunisie

Quel regard portent les pays du Maghreb sur la situation politique française ? De l’autre côté de la Méditerranée, les liens sont forts avec le Maroc, l’Algérie et la Tunisie et ces pays s’inquiètent de la possible arrivée au pouvoir du RN en France.

Le parti envisage de réduire l’immigration, de limiter l’accès à certains secteurs pour les binationaux et de revenir sur certains accords migratoires. Les pays du Maghreb se sentent particulièrement visés et redoutent la montée du parti d’extrême droite.

En Tunisie, « on va plonger dans l’inconnu »

Journaliste à Tunis pour le média indépendant Inkyfada, Zeïneb Ben Ismaïl suit avec attention l’actualité française : « C’est un peu la douche froide. C’est une tendance qui est en train de rattraper même notre voisin direct, un des plus gros partenaires de la Tunisie, où on se dit ‘ah oui, en fait, c’est réellement ce qui est en train de se passer’. » 

Zeïneb est franco-tunisienne et en tant que binationale, même sur l’autre rive de la Méditerranée, la montée du RN l’inquiète. « On va plonger dans l’inconnu. Mais on sait aussi que, malgré les prises de position du parti ou en tout cas leurs idéaux, dans les faits, ce n’est pas très réaliste de se dire que les relations seront peut-être sciées du jour au lendemain », se rassure la journaliste de 29 ans.

En Algérie, « on n’attend plus grand-chose »

Avec le voisin algérien, les relations sont déjà un peu distendues, souligne Lounes Guemache, le directeur du quotidien électronique Tout sur l’Algérie qui a titré un de ces articles, « Le RN aux portes du pouvoir » au lendemain du premier tour en France. « On a l’impression, vu d’Algérie, que la France n’est plus un partenaire fiable, assure le journaliste. On a vu quand même des discours de Madame Le Pen de Monsieur Bardella sur l’Algérie à la limite du manque de respect. Ils annoncent qu’ils vont mettre fin à l’accord de 1968 [un régime spécial pour les titres de séjour accordés aux ressortissants algériens], qu’ils vont arrêter les visas, ça va impacter une partie de la population. »

Au Maroc, deux visions se disputent

Étonnamment, certains Marocains attendent, eux, quelque chose du RN. Plusieurs membres du parti se sont prononcés en faveur de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, un territoire contesté réclamé par le royaume. Pour Abdellah Tourabi, journaliste politique et chroniqueur marocain, cela explique les deux points de vue qui se disputent dans son pays : « La question numéro un pour les Marocains, c’est la question du Sahara. Donc pour une partie des Marocains, on considère que la montée de l’extrême droite serait favorable à la position marocaine, décrypte-t-il. 

De l’autre côté, le RN est xénophobe, islamophobe et hostile aux étrangers. Il va prendre des mesures qui vont pourrir la vie à des milliers de Marocains qui vivent en France. » Si le RN arrivait au pouvoir, tous les trois s’inquiètent du sort réservé aux Maghrébins vivant en France et de la possibilité, pour eux, de se rendre sur la rive opposée de la Méditerranée.

Francetvinfo

5 Commentaires

  1. Je n’ai rien contre le Maroc, mais ce pays a depuis longtemps établi des relations fortes avec les Le Pen, déjà avec le Front National. Le RN a été structurellement connecté avec les services marocains : on y voit même des Marocains dont un imam -on a donc l’islamo fascisme contre cet islamo-gauchisme. ce qui en soi n’est pas grave si cela était le choix individuel – prendre la défense du rassemblement par des agents marocains. Il n’est pas exclu que le Maroc veuille le pourrissement des relations France-Algérie, non que les deux pays n’aient pas aidé dans ce boulot. Le paradoxe est que Mélonchon est autant pro- Maroc, donc l’enjeu en défaveur de l’Algérie .

  2. Si réellement la situation en France inquiète ces pays il n’ont qu’à faciliter à rapatrier leurs compatriotes en faisant de leurs pays respectifs des pays attractifs pour s’installer et y vivre en commençant déjà par le changement radical du système de gouvernance en changeant notamment le personnel politique corrompu et incompétent et instaurer une justice sociale et des états de droit.
    Les nôtres aiment se positionner en donneurs de leçons quand il s’agit des problèmes dans d’autres pays mais quand ils s’agit d’eux , point de réactions ni vu ni entendu.
    Il faut rappeler aux donneurs de leçons essentiellement algériens, que l’Algérie est le premier qui a interdit au binationaux l’accès aux hauts postes a responsabilité sans parler de la kabylophobie érigée en système avec des emprisonnements quotidiens des militants politiques et culturels dans leur propre pays au nom l’unité nationale sans parler de la Tunisie qui font la chasse aux migrants par peur pour leurs civilisations arabo musulmane.
    Ces pays pratiquent une politique d’extrême droite qui s’ignorent car pour eux c’est une norme.

  3. « par le changement radical du système de gouvernance en changeant notamment le personnel politique corrompu et incompétent et instaurer une justice sociale et des états de droit.

    1. Pour l’Etat de Droit, vous vous trompez ou cherchez a nous tromper ou ne savez pas de quoi vous parlez. La Sharia bat son plein, mieux et plus qu’en Arabie-meme, ou pas mal de Francais d’autres confessions, vont pour faire fortune rapide. Contrairement aux khortis-slamalek qui demandent en France les meme privileges qu’ils ont dans les PSEUDO-Pays MAKHRAbins.

    2. Reprennez vos slam-aleks ou plus de privileges de placer « des biens mal-acquis. » c.a.d. VOLE’S ou SARAKE’S.

  4. Vous êtes des musulmans arabes et fières, alors bon sang pour s’agenouille a ce point devant la France….. c’est une occasion en or pour reprendre votre destin en main et construire vos pays.
    Laisser l’immigration pour les kabyles et les amazi& que vous avez rendu étrangers même chez eux.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents