21 avril 2024
spot_img
AccueilSportLe footballeur brésilien Dani Alves condamné à 4 ans et demi de...

Le footballeur brésilien Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour viol

Dani Alves

La légende du football brésilien, Dani Alves, a été condamné jeudi 22 février 2024 à quatre ans et demi de prison par le tribunal de Barcelone. Le joueur brésilien était convoqué ce 22 février 2024 au tribunal pour connaitre le verdict de son procès, tenu du 5 au 7 février dernier.

Le footballeur brésilien Dani Alvesa été condamné à quatre ans et demi de prison pour avoir violé une femme dans les toilettes d’une discothèque de Barcelone.

Le tribunal, qui a déclaré dans un communiqué considérer le viol comme « prouvé », a imposé cinq années supplémentaires de liberté surveillée, une ordonnance de non-communication à l’encontre de la victime pendant neuf ans et demi et le paiement d’une indemnisation de 150 000 euros.

« Le tribunal considère comme prouvé le fait que l’accusé a brusquement saisi la plaignante, l’a jetée au sol et l’a pénétrée vaginalement, en évitant qu’elle ne bouge, alors que la plaignante disait « non » et qu’elle voulait s’en aller », a dit le tribunal, qui avait convoqué le footballeur à 10h (09h TU) pour l’informer du verdict. Il pourra faire appel de ce verdict.

- Advertisement -

L’ancien international brésilien, contre lequel le parquet avait requis neuf ans de prison, avait affirmé durant son procès avoir eu une relation sexuelle consentie et avait réfuté toute forme de violence à l’encontre de la plaignante au cours de sa déposition finale.

« Pas un homme violent »

Une version qui n’avait pas convaincu la procureure, qui avait conclu son réquisitoire en considérant que la plaignante, qui avait témoigné à huis clos (afin de protéger son identité), avait présenté un « récit absolument crédible » depuis le début de l’enquête, et que Dani Alves avait fait preuve de « violence » envers la jeune femme. Menotté, vêtu d’un pull blanc et portant des lunettes, l’ex-joueur de 40 ans s’était défendu en arguant que la plaignante n’avait « à aucun moment (…) dit quoi que ce soit » pour s’en aller. « Si elle avait voulu partir, elle pouvait partir à tout moment, elle n’était pas obligée d’être là », avait ajouté l’ancien arrière-droit, assurant qu’il n’était « pas un homme violent ».

Protéger son mariage !

En détention provisoire depuis un peu plus d’un an, Dani Alves a contesté les faits depuis le début de l’affaire, mais sa défense a été fragilisée par ses nombreux changements de version. Après avoir affirmé dans une vidéo début janvier 2023 n’avoir jamais rencontré la plaignante, il avait justifié son mensonge en expliquant avoir voulu protéger son mariage, avant de finir par reconnaître une relation sexuelle avec la plaignante, selon lui consentie.

Footballeur parmi les plus titrés de l’histoire, Dani Alves a connu la période la plus glorieuse de sa carrière au Barça, entre 2008 et 2016, où il a remporté 23 trophées. Le joueur, qui a aussi évolué à Séville (Espagne), à la Juventus de Turin (Italie) ou au Paris Saint-Germain, jouait dans le club mexicain des Pumas au moment de son incarcération. Ce club, avec lequel il était sous contrat jusqu’à la fin de la saison dernière, l’avait alors immédiatement licencié.

Avec RFI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents