15 avril 2024
spot_img
AccueilSportLa FAF retient des noms d'un potentiel successeur de Belmadi

La FAF retient des noms d’un potentiel successeur de Belmadi

Belmadi
Belmadi.

Après l’annonce du départ de l’entraîneur Djamel Belmadi à la suite de l’élimination de l’équipe d’Algérie au premier tour de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), la Fédération algérienne de football (FAF) est encore a la recherche d’un meneur pour l’équipe. 

Le nouveau président de la FAF, Walid Sadi, est activement engagé dans la recherche d’un nouveau sélectionneur. La piste d’un sélectionneur algérien semble écartée.

Alors que plusieurs noms ont été évoqués, comme Zinédine Zidane, Hervé Renard, ou plus récemment Carlos Queiroz, deux candidats se distinguent désormais pour prendre en main l’équipe nationale algérienne.

Tebboune et la scoumoune Belmadi !

Selon plusieurs médias, Sadi souhaiterait recruter l’actuel sélectionneur du Nigeria, José Peseiro. Bien que son contrat se termine fin février, il aurait déjà reçu une offre de la Fédération algérienne de football.

- Advertisement -

Sa décision reste cependant incertaine en raison de la possibilité de prolonger avec le Nigeria.

Le président de la FAF, Sadi, courtise Pektovic

Un autre prétendant au poste de sélectionneur est Vladimir Petkovic, ancien entraîneur de Bordeaux (2021-février 2022) et de la Suisse (2014-2021). Walid Sadi espère finaliser le choix d’un nouveau sélectionneur avant la fin de la semaine.

Vladimir Petkovic semble être en pole position pour succéder à Djamel Belmadi. Walid Sadi est actuellement en Suisse pour poursuivre les négociations avec le technicien bosniaque de 60 ans.

Après le refus de Carlos Queiroz et le temps pris par José Peseiro pour étudier les offres reçues, Walid Sadi s’est tourné vers lui.

Les négociations entre les deux parties ont franchi une étape importante, le président de la FAF étant actuellement en Suisse pour concrétiser les discussions.

Walid Sadi envisagerait de proposer un contrat de deux ans à Vladimir Petkovic, avec un salaire mensuel de 120 000 euros, soit 80 000 euros de moins que la rémunération de Djamel Belmadi détenteur d’une CAN avec les Fennecs. (200 000 euros).

Les objectifs fixés pour le potentiel successeur de Belmadi comprennent les quarts de finale de la CAN 2025 au Maroc et la qualification pour la Coupe du monde 2026.

L’annonce du nouveau sélectionneur national devrait être faite mercredi lors de la réunion du Bureau fédéral de la FAF. Des développements supplémentaires sont attendus dans les jours à venir.

Avec AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents