23 juin 2024
spot_img
Accueil360°Le quotidien Le Monde signe un partenariat avec OpenAI

Le quotidien Le Monde signe un partenariat avec OpenAI

Le directeur du quotidien, Jérôme Fenoglio, explique les raisons de ce partenariat avec le créateur de ChatGPT, critiqué par plusieurs concurrents.

« Il ne faut pas laisser auprès de l’IA une chaise vide qui ferait qu’elle se fonderait uniquement sur des sites peu fiables pour alimenter leurs moteurs de recherche », explique, mercredi 29 mai, Jérôme Fenoglio, le directeur du journal Le Monde, dont la diffusion atteint 610 000 abonnés numériques et papier.

 Le Monde est le premier média français à avoir conclu un accord avec une entreprise d’intelligence artificielle, avec OpenAI, le créateur de ChatGPT.

Face aux craintes soulevées par l’intelligence artificielle dans l’univers de l’information, « il faut défendre l’information de qualité et donc participer à ce développement-là en défendant nos droits, c’est-à-dire en signant des contrats qui reconnaissent que ce que nous faisons a de la valeur et que nous devons être payés de manière tout à fait substantielle« , plaide-t-il.

« On a fait valoir un droit à la source, qu’il ne nous pille pas »

« ChatGPT sur une partie de son activité, pour l’actualité récente, peut utiliser tous les articles du Monde pour élaborer des réponses courtes qui renvoient vers les articles du Monde, qui nous citent, c’est très important. On a fait valoir un droit à la source, qu’il ne nous pille pas« , explique Jérôme Fenoglio. Tenu par un accord confidentiel, Jérôme Fenoglio ne révèle pas le montant de ce contrat, « c’est très substantiel, ça nous permet vraiment aujourd’hui d’accroître notre développement« , explique-t-il. Le quotidien compte dans ses rangs désormais 540 journalistes, contre « 300 en 2010« , précise-t-il, affirmant que « c’est un bon accord ».

Jérôme Fenoglio explique que sa rédaction ne « se sert pas de ChatGPT à l’heure qu’il est« . « Ce n’est pas un accord exclusif, nous pouvons contracter avec beaucoup d’autres entreprises qui font de l’intelligence artificielle« , poursuit-il.

Néanmoins, le quotidien se sert bien d’outils d’intelligence artificielle, « ça nous a permis de développer un site en langue anglaise. Nous n’aurions pas pu traduire chaque jour 50 articles en anglais si nous n’avions pas l’aide d’un logiciel dit d’intelligence artificielle générative qui fait passer en anglais ces textes et qui nous permet d’accroître notre visibilité. C’est un exemple parmi d’autres et ce n’est pas ChatGPT« .

« Le Monde » présent aux Jeux olympiques

« On nous attend sur les événements mondiaux« , souligne Jérôme Fenoglio se défendant de vouloir élargir son électorat aux plus jeunes à l’occasion des Jeux olympiques. « C’est un événement mondial, sociétal, urbain, un événement extrêmement important pour la visibilité de ce qu’est la France aujourd’hui, de notre culture« .

Il assure que toutes les rédactions du Monde et du groupe Le MondeTéléramaCourrier International, sont évidemment mobilisées. « Nous avons plus de 100 journalistes qui ne vont pas seulement suivre le sport, mais tout ce qu’il y a autour du sport. Les JO ce n’est pas que du sport » conclut-il.

Francetvinfo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents