30 septembre 2022
spot_img
AccueilIdéeLe SG du FLN est guidé par la jubilation face à la...

Le SG du FLN est guidé par la jubilation face à la démesure de l’aberration

Djamel Ould Abbès

Le SG du FLN est guidé par la jubilation face à la démesure de l’aberration

Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi. »  (Proverbe de notre Algérie profonde)

Selon Wikipédia, Djamel Ould Abbes, né le 24 février 1934 à Tlemcen, est un homme politique algérien, membre du FLN.

Diplômé en médecine en Allemagne grâce à une bourse du FLN avec l’argent du (Sendouk Etathamoun) , il devient à l’indépendance le directeur de la santé de la wilaya de Tlemcen. Le plus important, est que le contenu de son engagement et sa participation à la guerre de libération nationale, sont contestés par d’anciens combattants du FLN (voir plus bas).

- Advertisement -

M. Ould Abbès s’incruste dans la hiérarchie du pouvoir durant les présidences interminables et anticonstitutionnelles de Bouteflika. Des portefeuilles ministériels chutent dans des entonnoirs à sous pour produire des expériences d’échec sur toute la ligne. Ces résultats de mauvais élève placent notre Algérie aux derniers rangs des nations, alors que des Etats offrant la meilleure qualité de vie à leurs citoyens, ces pays ont dépensé moins de mille milliards de dollars pour une population doublement importante que la nôtre, ils jouissent d’un développement économique et social à la mesure de l’excellence et que des comportements hystériques sont pris en charge sur le plan clinique.  

Le secteur de la santé, de l’action sociale ainsi que le secteur du travail, de la famille et de la communauté nationale à l’étranger ont connu des dégradations irréparables durant vos commandements  aux dérives dictatoriales. Il n’y a pas de quoi s’enorgueillir M. Ould Abbes. Comme disait ma mère, Dieu ait son âme, Tassusmi teghlev tamusni « Le silence est plus fort que la connaissance », (Proverbe Kabyle).

Vos injonctions historico-hystériques, démontrent un comportement névrotique et vos symptômes sont divers. Elles se manifestent par des somatisations (ou syndrome de Briquet) comme une aphonie, une paralysie ou des troubles sensoriels.

Le théâtralisme est une caractéristique prédominante dans vos relations avec les autres, vos comportements sur la scène publique expriment des attitudes de recherche du prestige et le besoin d’être la vedette. Votre cravate de couleur rose bonbon et votre acte d’humiliation de la directrice de l’EPSP de BEO le 23.09.2010 est une manifestation ostentatoire et une affirmation de soi qui prouvent votre autoritarisme sur autrui, ce qui explique vos attitudes de séduction.

Dans la perspective de vos réactions  vis-à-vis de certains membres des vos gouvernements successifs et de certains membres du Parti FLN, nous découvrons en vous un langage déraisonnable à la limite de l’alzheimer.

Je vous présente certains de vos réactions publiques qui stimulent une paralysie politique qui perdure sous l’éveille  de votre parrain.

Votre conflit avec M. Saïdani pour prendre le volant du FLN;

Votre conflit avec M. Tebboune pour justifier la prise de position de M. Bouteflika;

Votre conflit avec M. Ouyahia pour préparer le chemin de la succession;

Vos propos qui relèvent d’un niveau d’indécence incommensurable à l’adresse de M. Ali Benflis;

Et finalement vos accusations de traîtrise et vos insultes d’une extrême violence, à l’égard de nos enfants, massés devant l’institut français à la recherche d’une vie meilleure. Ces innocents de votre politique ne sont pas des traîtres mais des victimes à la recherche d’un avenir meilleur. Ils fuient votre hécatombe  pour aller poursuivre des études de qualité aux normes universelles. Ces enfants du peuple partiront au solde des économies  de la tirelire des parents pour fuir votre hystérie et pour retrouver de la dignité.

B. G.

M. Ould Abbès, Le silence du sage est plus instructif que le bavardage de l’ignorant.”«Proverbe oriental».

* Des moudjahidine l’accusent de «mentir » :Ould Abbès face à son passé révolutionnaire [archive], El Watan, 26 avril 2017.

Auteur
Brahim Gater

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

L’avenir du sport après Covid-19

De nombreux événements sportifs en direct sont désormais joués dans des stades presque vides. Voici donc les trois façons dont le coronavirus affecte l'industrie...

Les plus populaires

Commentaires récents