19 juillet 2024
spot_img
AccueilA la uneLe sociologue Abdellali Medaci s'en prend aux héritiers Feraoun 

Le sociologue Abdellali Medaci s’en prend aux héritiers Feraoun 

Ali Feraoun
Ali Feraoun.

Dans une contribution publiée dans le site algerie54dz, le sociologue Abdellali Merdaci a violemment critiqué Ali Feraoun et sa sœur accusés de s’être adonnés à une entreprise de falsification, un révisionnisme visant la glorification du parcours de leur père. Comme si Mouloud Feraoun avait besoin de ça ! 

En véritable procureur qui se prévaut du monopole des valeurs patriotiques, le sociologue constantinois a instruit un véritable procès pour délit de patriotisme contre l’écrivain Mouloud Feraoun. A coups de raccourcis et d’alignement de petites phrases, Merdaci développe une rhétorique à l’égard de l’écrivain dont il se réfère pernicieusement à plusieurs reprises à ses origines kabyles. Il pointe son prétendu déficit d’engagement, voire prétendument mou en faveur de la révolution.

« Depuis quelques années,  les descendants de l’écrivain Mouloud Feraoun ont entrepris de réécrire l’histoire de leur père, souvent une triste hagiographie, circonvenant les faits réels et vérifiables », écrit le sociologue Constantinois.

« Ali Feraoun est volontairement dans l’injure pour liquider de supposés conflits avec les Éditions du Seuil et les Centres sociaux éducatifs, que  ne lui a pas légués l’écrivain-instituteur. Et dans le mensonge absurde, faisant de son père un membre de la glorieuse ALN, pour racheter les scories d’attachements politiques condamnables », se lache le sociologue.

« Ali Feraoun et sa sœur Faïza font table rase du parcours dans la littérature et dans les Centres sociaux éducatifs (1) de l’écrivain et « Instituteur du Bled ». Leur fallait-il pour sortir de l’oubli leur père souiller, en 2014, la mémoire d’Emmanuel Roblès et de Paul Flamand, des éditions du Seuil, à Paris, et en 2021, de Max Marchand, Robert Eymard, Salah Ould Aoudia, Marcel Basset, Ali Hamoutène, animateurs des Centres sociaux éducatifs en Algérie ? »

- Advertisement -

Répondant aux  propos d’Ali Feraoun au « Forum » de la RTO (Radio Tizi-Ouzou), début mars 2021, sur  la tuerie de Château-Royal, le preux professeur Merdaci se lâche : « Pour lui, les autres victimes assassinées ce jour lors de l’attentat qui a coûté la vie à son père n’étaient que des ‘‘victimes collatérales destinées à maquiller son assassinat et à faire croire à un attentat quelconque’’. Déclaration abjecte, enlevant leur destin et leur martyr à des hommes de conviction.

L’auteur du « Fils du pauvre » (1950, 1954) avait-il besoin de ce déferlement de haine de ses enfants pour revenir dans l’actualité de son pays ? Chaque 15 mars, les Algériens se souviennent de l’écrivain Mouloud Feraoun, assassiné peu de temps avant la signature des Accords d’Évian par les représentants de la République française et du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA).

(…) Cet homme était un écrivain prometteur de la jeune littérature algérienne de langue française. Mais aussi un acteur du champ politique de la colonie qui ne fut pas irréprochable : plus d’un demi-siècle après sa disparition, ses ayant-droit ne l’acceptent pas, quitte à se fourvoyer dans de désolants mensonges sur fond de haine et de règlement de compte », a fulminé encore A. Merdaci, reprochant  à Ali Feraoun de réécrire  » à   nouveaux frais, le passé politique de son père. En 2012, il annonçait un scoop à la journaliste d’El Watan,  se prévalant de documents qui attestent de l’intégration de son père à la Glorieuse Armée de libération nationale : «On reprochait à mon père de ne pas s’être engagé dans la Révolution. Or, aujourd’hui, je détiens la preuve qu’il était membre de l’ALN » (4).

Mais où sont ces documents qui en imposeraient à tous ? (…) Feraoun n’était ni un compagnon de route du FLN ni, encore, impliqué dans la marche de la glorieuse Armée de libération nationale. Aucune recherche historique, aucun témoignage de combattants n’en font état.

Rappelons donc d’ineffaçables pages de l’histoire coloniale. Conseiller municipal de Fort-National (Larba Nath Irathen), Mouloud Feraoun a été l’un des rares écrivains, sinon l’unique écrivain de l’après-Seconde Guerre mondiale, à briguer un mandat électoral et à se projeter pleinement dans la politique locale. Il rendra son mandat vers la fin du mois de décembre 1955, craignant les représailles du FLN.

(…) Les engagements politiques de Feraoun pendant la guerre d’Indépendance le portent du côté de la collaboration avec les forces coloniales. (…) Il faudra bien sortir de la fiction, construite par ses héritiers, d’un compagnonnage de l’écrivain kabyle avec la Glorieuse Armée de libération nationale. Au plus fort de la guerre, l’avenir de l’Algérie auquel aspirait Feraoun réunissait, toujours sous la protection de la France, les modérés des deux camps : « Vive la France, telle que je l’ai toujours aimée. Vive l’Algérie, telle que je l’espère », «Journal », pp. 319-320).

L’écrivain n’a jamais été aussi ferme dans ses choix politiques. Cette Algérie rêvée n’était pas celle pour laquelle mouraient ses frères et ses sœurs derrières les ubacs, dans les maquis embrasés par le napalm français. Pourquoi en faire un révolutionnaire de la Glorieuse ALN, le fusil au pied ? Odieuse falsification des faits. il n’y a de héros qu’avec un fusil pour ce courageux universitaire habitué des polémiques pour exister.

Réfutant les accusations portées par Ali Feraoun contre Emmanuel Roblès et Paul, Abdellali Merdaci sonne la charge : « En 2014, Ali Feraoun vilipendait les éditeurs de son père, Roblès et Flamand, dans des propos offensants et insoutenables (9). En cause, le traitement de deux romans de Feraoun « Le Fils du pauvre » (1954) et « L’Anniversaire » (1959, inédit ; réédité par ses héritiers, en 2007, sous le titre « La Cité des roses », Alger, Yamcom). Il en ressort une mise en cause tonitruante prononcée lors d’une conférence à Haïzer (Bouira) au mois de janvier 2014 : « Si on parle de l’assassinat de Feraoun, son entrée dans les éditions le Seuil, ça a été déjà une trahison et un assassinat. Et c’est Roblès qui l’a fait »(10). Propos ignobles, qui ne correspondent pas au travail éditorial de Roblès et à l’accompagnement fraternel qu’il a toujours voué à Feraoun. En quoi l’entrée au Seuil de Mouloud Feraoun, qui le révèle comme écrivain, fût-elle un « assassinat» et une «trahison » ? Roblès a-t-il vraiment détourné les textes de Feraoun, et le tout premier d’entre eux « Le Fils du pauvre », pour être châtié par le fils ? »

Les « autorités coloniales». Au « Forum » de la RTO, Ali et Faïza Feraoun mettent en cause les «autorités coloniales » accusées d’avoir censuré « la pensée » de leur père. Mais qui donc, hors de la sphère privée, connaissait, en ces années de guerre, la « pensée » du « Fils du pauvre », qui a été divulguée post-mortem dans les pages de son « Journal ». Mais regardons-y de plus près : ces « autorités coloniales » ne sont qu’un épouvantail, un «bourourou » (2).

Abdellali Merdaci doit dormir maintenant avec le devoir accompli d’avoir une deuxième fois exécuté Mouloud Feraoun. En jetant un voile de doute sur ses convictions nationalistes, le sociologue enfonce le dernier clou dans le cercueil de l’immense Mouloud Feraoun.

Samia Naït Iqbal

Notes :

-(1,2,3) Journal Liberté du 18.09.2021. Lien pour lire l’article de Liberté: https://www.liberte-algerie.com/culture/tizi-hibel-se-souvient-du-fils-oublie-de-l-algerie-355581)

-(4) algerie54.dz

Pour lire la contribution de A. Merdaci : « 59ème anniversaire de la disparition du « fils du pauvre » : Les procès en sorcellerie d’Ali Feraoun – Algerie54, Abdellali Merdaci  cf, https://algerie54.dz/2021/03/19/memoire-17/

40 Commentaires

  1. Nos colonels, avec les meilleurs intentions du monde, nous ont ferrés à une entité faite pour n’être qu’outrage perpétuel à ses peuples captifs. Avec quelle opération du saint esprit pensaient-ils en faire une démocratie ?
    Dans leur élan spontané, ils ont pris le maquis laissant les affaires étrangères aux planqués au Caire. Ils fuyaient là où tout se décide, pour le maquis où l’on décède. Mat49 en main, ils laissent aux arabo-islamique les affaires idéologiques. Au bougre de kabyle la nudité jusqu’à l’os; à ses enfants jeunes ou adultes le casse pipe; le raquette de son argent, de ses bijoux et de ses figues sèches. Aux talebs musulmans les affaires spirituelles, la rédaction des traités.
    On n’est pas sorti de l’auberge, maintenant que même nos grammas comprennent la langue urticante de ces énergumènes.
    Ce hibou de Constantine ignore-t-il que chaque année son pays permet à des dizaines de milliers d’algériens le pèlerinage des lieux d’où est venue la déchéance de l’Afrique, d’où sont venus ceux qui ont déporté des centaines de milliers des femmes berbères en Orient musulman. Ignore-t-il que possiblement son arrière grande mère a pu être envoyée en trophée à Damas. C’est un écrivain en français qui lui pose problème ? N’a-t-il rien à revoir dans sa propre petite personne, chez lui dans maison, dans son immeuble, son quartier, sa ville, dans son pays où le délire est sanctifié ?

    • discours ehtneciste ,raciste,makiste puant.
      cela ne m étonne pas d un mouvement faschiste ,ethnocentriste,et clairement anti NATIONAL.
      HONTE A VOUS.

      • Y a pas plus raciste que toi et tes amis qui n’ont que la Kabylie et tout ce qui est Kabyle comme ennemis. Meme durant les incendies allumés douteusement par des mains bizarres tes sbires ont tout fait pour bloquer les aides vers la Kabylie pour qu’il y est plus de morts. Meme votre macron, celui qui vous protege vous a desavoué. Pour ce qui est du MAK, c’et clair: Vous nous haissez tellement qu’il est impossible de cohabiter ensemble. Donc a chacun son chemin car rien, aboslument rien e nous unit. Vous, vous etes heureux de vivre sous le joug colonial, nous les Kabyles, on voudrait vivre libres, laics ou a libérte de culte est libre pour chacun et indépendants. C’est pas si compliqué que ca. Que chacun s’occupe de ses affaires – vous vous etes trop occupés a berner le peuple depuis 62. Et surtout ne comptez plus sur nous si vous avez des pépins car on sait que vous etes trop forts pour vous débrouiller.

        • toujours arogants ,incultes et prétentieux les faschistes du mak.
          d ailleurs ni ait meguellet,ni idir, ni takfarinas ,ni ali ideflawen n ont échapé à vos fetwas laiques de nouveaux pasdarans autoproclamés de la kabylie.
          vous ne voulez pas comprendre que ne serez jamais la kabylie ;vous n etes que sa maladie honteuse,son cancer .
          vous etes un.probleme de plus,vous ne serez jamais la solution
          dans votre faschisme puant,vous me déniez ma kabylité parce que je tiens a mon pays l algerie.
          quel arogance! HIER LE FIS ET SON OBSSESSION RELIGIEUSE ,AUJOURD HUI LE MAK ET SES LUBIES D UNE KABYLIE DÉTTACHÉE DE L ALGERIE.
          LE FASCHISME DU MAK NE PASSERA PAS.

          • Tu es hors sujet. On parle d’un corbeau qui critique un auteur Kabyle et tu fais semblant de parler d’autre chose en déviant le sujet. Alors que penses tu de la Issaba au pouvoir qui ne travaille que dans la manipulation et les contres pieds ? Ah je sais tu en fais parti. Mais en KDS on dirait que tu ne sait pas que pour eux tu es un harki et tot ou tard ils te passeront dessus. A leurs yeux tu es exécrable car personne ne te fera confiance. Si su trahis les tiens, comment ne vas-tu pas trahir les autres en tant qu’esclave heureux qui travaille au plus offrant ? Lassie le MAK a coté et parle nous de la misere qui frappe tes compatriotes ! Chiche.

          • Maintenant vous allez continuer avec vos mensonges comme d’habitude pour nous dire que c’est la MAK qui a cr eé le fis ! Vous ne savez pas que tout le monde sait que tout sort de vos labos ? Ma question: Pourquoi vous n’avez pas honte de mentir sans jamais vous tromper de vérité ? Vous ne pourrez jamais batir un état sur le mensonge et l’improvisation.

            • si tout sors des labos des services algeriens comme vous l affirmez,alors le mak.aussi sort des labos de la sécurité militaire comne certain le prétendent.
              vous voyez que vous ecrivez n importe quoi.
              pauvre de vous.

        • Un conseil: Achete le livre de Bruno Etienne – « Abdelkader et la Franc Maconnerie ». Tu pourras peut etre sortir de ton profond someil.

            • n importe quoi comme argument ,ça prouve votre ignorance abyssale et votre tribalisme.
              finalement il n y a pas que la raclure naima qui pose problème ,il y a aussi les moutons du mak .
              2 racismes puants qui se nourissent l’un l’autre.
              écoeurant.

            • oui AZDAYRI ,JAZAYRI,ALGERIEN ET FIER DE L ETRE MALGRÉ TOUT CEVWUI NE VAS PAS ET MALGRÉ LE CRACHAT DES FÉLONS ,OUI ÀZDAYRI ,JAZAYRI ,ALGERIEN comme lE SONT : KATEB YACINE, MOHAMED DIB,RACHID MIMOUNI,MALEK HADDAD,MOULOUD MAMMERI,ALLOULA,KAKI,MEDJOUBI,SONIA,DALILA HLILOU,FARIDA SABOUNDJI,SIRATE BOUMEDIENE,HABIB TENGOUR,MOHAMED KHEDA ,MESLI,MARTINEZ,ISSIAKHEM,BENANTEUR,AHMED WEHBI,CHERIF KHEDAM,MATOUB,JAMEL ALLAM,AIT MENGUELLET ,HASNI,RAINA RAI,BAGAR HADA,CHEIKHA REMITI,IGUERBOUCHEN,ROUICHED,SID ALI KOUIRET,BACHTARZI,BLAHA BOUZIANE,SAID ET MOHAMED HILMI, BOUDIAF,BACHIR HADJ ALI,HACHEMI CHERIF,HADJRESS,SAID SADI,TAHAR JAOUT,YASMINA KHADRA,BAALI,SOUAD MASSI,GUEROUABI,BOUADJAJD,DAHMANE EL HARACHI,JUGURTHA,MASINISSA, EL MOKRANI,EL AMIR ABDELKADER,ABANE,ZIGHOUT YOUCEF,BENMHIDI,ZABANA,BELBOULAID ……
              OUI AZDAYRI ,JAZAYRI ,AGERIEN N EN DÉPLAISE AUX SÉPARATISTES MAKISTES. ET À LA VERMINE NAIMA .

      • HONTE à toi, fasciste soumis à l’idéologie nauséabonde de l’arabo-islamisme. Le MAK est très loin de ta connerie que tu étales sans honte. Il avance et cela rend malades les idiots utiles de ton espèce. Le racisme anti-kabyle est devenu une banalité avec des abrutis comme toi par la haine et la frustration. La Kabylie sera indépendante bientôt et tu resteras dans ton anegirianité ! Ya ki bghel !

  2. Mouloud Feraoun est connus de par le monde, ce.kerdachi c’est la première fois que j’entends parler de lui et je ne dois pas être le seul !
    De toute façon c’est connu tout ce qui est Kabyle est suspect !
    On a pas fini de déguster avec ses fils de P……

    • Vous oubliez une chose: en répondant vous donnez de la ‘credibilite » a ce débile. Chaque ignorant et arabo-islamique qui veut se faire connaître et sortir de sa grotte de Hura, il n’a qu’à tapé sur les imazighen et les gens qui le dépassent. Alors oublions et ignorant ces obscurantistes que l’Histoire à oublier.. Laissez moi rire, surtout il se dit de Constantine (Sirta). Rien d’étonnant, c’est un sociologue diplôme en langue  » sacrée  » et sucrée arabo- musulmane ….

    • c est une critique des positions de feraoun qui sont vérifiables. tu n as qu a répondre par des contres arguments.

      à quand la fin du tribalisme criminel???

      • Mettre en cause les valeurs patriotiques des personnalités kabyles est devenu un sport national de certains pseudo intellectuels arabophones.
        Ce délire relève d’une stratégie pour déconstruire le rôle important de la Kabylie dans la libération du pays.
        Ils veulent minimiser le rôle des kabyles durant la guerre de libération pour lui enlever cette légitimité dont souffrent le pouvoir politique depuis 62.
        C’est plus facile de nos jours d’insulter et de critiquer une personnalité kabyle sans défense mais remettre en cause le patriotisme avec preuve à l’appui d’un arabophone par exemple Abdel Kader c’est la prison garantie pour atteinte à l’unité nationale.
        Franchement c’est pathétique , la lâcheté de cet énergumène n’a d’égal que son ignorance.
        Je crains énormément sur le clivage de plus en plus important dans la société à cause de ces énergumènes et leurs soutiens.
        Pauvre de nous.

        • Vous mentionez Abdelkader. Eh bien certains auront le choque de leur vie en apprenant qu’il est franc macon et la France lui a ouvert une loge pourtant son nom pour da reconnaissance. Verifez sur Google en cherchant « loge Abdelkader ». Mais les endormis trouveront tounours plus facile de bouffer du kabyle. Mais cette fois si le kabyle se fait avoir dans les aventures de la issaba Awer d’yezzi milles fois!!!

          • La loge abdelkader No. 1176. Les francs macons et les societes secretes n’ont pas de nationalite et c’est pour cela qu ‘il est enterre a l’etranger. Ou sont les plus grands voleurs de l’histoire de l’Algerie ? Tous enfouis chez eux a l’etranger. Jamais un vrai algerien volera autant d’argent a son peuple. La preuve est que le tunisien saidani qui faisait semblant d’embrasser le drapeau est ou ? Au Maroc. Alors a tous ces voleurs qui crient « au voleur » et a tous ces « nationalistes » a deux balles je dirait: FAKOU a la puissance 1 miiliard. On n’a ni besoin de se justifier ni besoun de vous expliquer quoi que ce soit.

  3. La sociologie a ceci de particulier qu’elle draine l’ivraie et la graine dans le même torrent.
    l’auteur de cet épitre, sociologue autoproclamé et historien occasionnel, verse dans le copié-collé pour descendre Feraoun et Jean Amrouche. Son article est d’un piètre intérêt.

  4. Un petit haineux qui se fait appeler sociologue dont il faut enqueter sur l’histoire de sa famille pendant la guerre contre les colons francais. Ferraoun histoire est bien connue : c’est comme tous les gens dignes et fiers de ces temps la qui revaient d’une Algerie comme celle que les Sud Africains ont construits. Comparez l’Algerie et l’Afrique du Sud aujourd hui et vosu en aurez la reponse sur qui avance et qui recule.

  5. BOF. Ce n’est qu’un ignorant qui ne sait pas quoi faire de sa journée, ni comment se rendre utile ou « important » aux yeux des autres. Il doit chercher un os, surtout un vieux a ronger. Aucune importance a donner a quelqu’un que rares sont ceux qui ont entendu parler de lui. Au pays des aveugles, le borgne est roi. Il ne faut rien justifier ni leur expliquer quoi que ces soit. Laissez les sombrer dans le noir, leur noir. Apparemment pour etre algérien, un kabyle doit toujours se justifier soit par l’exhibition du drapeau ou en montrant qu’il est le plus grand « f’hel » kabyle nationaliste qui commence par raser ses freres. Moi je ne suis pas de cette graine la. Laissons les chiens aboyer et surtout, SURTOUT, laissons les vivre dans leur ignorance totale. Il n’y a rien a justifier, ni a expliquer a qui que ce soit car quelque soit ce que tu fais tu seras toujours taxé de ce qu’ils adorent te taxer en silence. Ils ne t’aimeront pour quelques instants quand tu iras mourir pour eux. Le reste ? Ne jamais se justifier ni expliquer a qui que ce soit – Faut jamais leur apprendre quelque chose d’utile a un idiot heureux.

  6. Voila ce qu’il a écrit sur Kamal Daoud: « Le Kamel Daoud pour lequel beaucoup d’Algériens ont les yeux de Chimène est un pur produit de la France. En Algérie, il a été, le plus visiblement, un chroniqueur du « Quotidien d’Oran » (« Raïna Raïkoum ») et, sans doute a-t-il bénéficié sous le règne du président Abdelaziz Bouteflika d’un succès d’estime mesuré qui est celui du bouffon du roi, qui peut – sans risque assumé – lui cracher à la figure ses amères vérités. » – C’est clair qu’il est comme ce petit enfant jaloux qui voudrait attirer l’attention. Sait il qu’il n’est ni vu et ni connu ? Ils sont tous et toutes gravement malades. Rien a dire de plus.

  7. En effet ce livre de Bruno Etienne, un franc macon explique tout. C’est derriere tebboune que le grand portrait de ce franc macon est placé. Avez vous remarqué qu’ils portent tous une grosse bague spéciale au petit doigt de la mina gauche – Gaid Salah en portait une ? Une facon de se reconnaitre quoi. Et c sont ces gens qui « dirigent » le pays …

    https://www.fnac.com/a2199916/Bruno-Etienne-Abd-El-Kader-et-la-Franc-maconnerie-Suivi-de-Soufisme-et-franc-maconnerie

  8. « Azdayri mardi 23 mai 2023 At 11h08 » – Biensur thadzayri en fonction de la grosseur des sommes que tu recois pour services rendus dans tes comptes bancaires. Saidani aussi le fut et sans relache pendant presque 20 ans – Un tunisien devenu plus algérien que les 40 millions d’algériens qui se retrouve aujourd’hui ou ? Au Maroc, le pays adoré de la junte. Ouyahia, khelil, Ould abbas aussi furent les meilleurs « patriotes » du pays etc. etc. Mais tout le monde reconnait les voleurs qui crient « au voleur » a un certain moment. Une question s’impose pourtant: Pourquoi penses tu que toute personne qui n’est pas d’accord avec les oppresseurs, avec la hogra et l’arrogance du pouvoir en place est du MAK ? Comme c’est facile de trouver une « excuse » pour se cacher afin de déclancher votre justice du teléphone ! Jadis, si quelqu’un était contre la junte, il est automatiquement du FIS. Maintenant le disque du MAK ne s’arrête plus de retourner la même chanson mais il est rayé et vous serez a court d’idées bientot car la fontaine des mensonges est tarie. Sais tu que depuis 2019, c’est a dire depuis l’avénement de ce qu’ils appellent la nouvelle algérie la pauvreté est devenue rampante dans le pays que tu « aimes » zaama sans jamais souffler un mot ? Mais dans votre monde vous etes isolés de l’exterieur car votre « pays » et celui du peuple sont deux mondes differents. Hier vous idolatriez boutef, ensuite gaid salah et aujourd’hui chengriha et demain ? La roue tourne vite car dans une république bannanière basée sur le mensonge et les promesses chimèriques tout s’accelère, même le temps.

    • J’aimerai aussi m’étendre sur les raisons qui font que vous collez toujours l’étiquette du MAK a tout le monde. Comme votre devise est de diviser pour règner, vous souhaiteriez que la seule opposition a votre pouvoir illégitime soit le MAK – et les kabyles evidemment – comme c’est plus facile de cogner, oui taper, sur du kabyle – que vous êtes apparemment mais spécial KDS ou le kabyle du gain facile. Vous avez horreur d’admettre dans votre subconscient qu’il y a aussi les arabophones qui ne soutiennent pas l’injustice et la hogra – Après tout, nous sommes le même peuple qui subit le même “traitement” non ? Mais vous vous trompez car la seule difference est que le kabyle est plus rapide a réagir pour exprimer son rejet du pouvoir en place. Ses chromosomes sont ceux d’un être LIBRE. Voici donc les raisons qui vous poussent a RUMINER 24H/24H le mot MAK pour conditionner et asservir l’opinon pour qu’elle accepte inconsciemment que la “seule opposition négative” (les autres partis, étant des beni oui, ne sont juste que pour le dressing) qui existe en Algérie est donc le MAK. Alors je vous dis: FAKOU car vos manigances ne marcheront plus. Nous sommes en 2023 ou l’intelligence artificielle et le savoir, le vrai, battent leur plein dans un monde que vous ignorez.

      • wallah ghir j ai de la pitié pour toi.
        car tu as l ssurance de ceux qui ne doutes jamais,ceux qui ont toujours raison envers et contre tous.
        ton affirmation sur mon compte bancaire alimenté par je ne sais quelle officine est sincèrement ridicule ,je ne sais quoi répondre à cette énormité absurde et pitoyable :par un silence résigné oû par un rire tonitruant ??
        le seul compte en banque qui m appartient est allimenté par la sueur de mon front.
        de ma vie ,je n ai jamais reçu un centime du systeme,car je n ai aucune relation avec ,ni hier,ni aujourd hui ni demain,je n ai jamais été pro systeme et la dernierre fois oû j ai voté,ce fut en 1995.
        la seule ou 2 fois ou j ai soutenu le systeme et je le referai avec conviction et sans aucune hésitation ,c est lorsque l etat AlGERIEN A DÉCIDÉ DE FAIRE FACE AU DANGER DES HORDES DU FIS EN 90 LA PREMIÈRE FOIS.
        ET LA 2 EME FOIS LORSQU IL A DÉCIDÉ ENFIN A COMBATTRE DANS RÉPIT LE DANGER MORTEL DES SÉPARATISTES DU MAK,UN MOUVEMENT CLAIREMENT FASCHISTE,RACISTE,ETHNECISTE,VIOLENT,
        TOTALITAIRE QUI MENACENT ET COMPLOTTENT CONTRE L ETAT NATIONAL.
        CE QUE VOUS NE COMPRENEZ PAS OÛ QUE VOUS FEIGNEZ D IGNORER ,C EST QUE JE NE DEFFENDS PAS LE SYSYEME ,JE NE L AI JAMAIS FAIS,CE QUI M INPORTE C EST MON PAYS ,MA PATRIE L ALGERIE,C EST NOTRE ETAT NATIONAL ATTAQUÉ DE TOUTE PARTS PAR LES FÉLONS ET LES RENÉGATS .
        COMPRENEZ LE UNE FOIS POUR TOUTE,VOUS N ETES PAS LA KABYLIE,LE MAK NE LE SERA JAMAIS.
        CE N EST PAS PARCE QUE ON ATTAQUE CES VISÉES ANTI NATIONAL QU ON EST CONTRE LA KABYLIE.
        HIER ON ETAIENT CONTRE LE FIS ET CE PARTI FASCISTE DISAIT QU ON ETAIENT CONTRE L ISLAM.
        MEME PRÉTENTION À LA PURETÉ RELIGIEUSE OU RACIALE.MEME PROCÉDÉ POUR EXCLURE CEUX QUI NE PENSENT PAS COMME LA MEUTE TOTALITAIRE.

  9. Le danger ne viendra jamais du MAK et le pouvoir le sait si bien. Le danger ne vient jamais de pacifistes. Le MAK demande tout simplement au pouvoir en place pourquoi autant d’acharnement et de haine contre tout ce qui est kabyle ? Si le kabyle est l’ennemi principal pourquoi va-t-il rester avec ceux qui le destestent ? C’est logique non ? Alors toute division est voulue par la issaba pour trouver son « ennemi » interieur – Le Maroc etant l’ennemi exterieur. Un regime totalitaire ne survit jamais sans ennemis imaginaires. De la Coree du Nord a la Russie a alger c’est un systeme kif kif.

  10. concernant le préttendu pacifisme du mak,je t aurai volontier cru si l appelle de londre de ferhat à la creation de milices armées du mak (corps de contrainte )n avait pas éxisté.
    malheursement pour vous ,ferhat a bel et bien appelé à création de ces milices armées et heureusement ,la kabylie qui n est pas mak l ‘a royalement ignoré.
    j écoute souvent les discussions des makistes et les appelles à la violence et au lynchage je dis bien lynchage des kabyles qui ne sont daccord avec les dérives faschistes et suicidaires du mak sont légions et votre réfutation de ce que j avance ne servent à rien,car pure vérité et vérifiable et je suis absolument certain que vous le savez.
    pacifiste le mak et tolérant vous dites!
    qui a craché sur nos artistes qui refusent vos dérives : idir,ait menguellet,jamel allam,takfarinas,rabah asma,allaoua ,ali ideflawen.
    qui promet des tribunaux populaires et des potences a tout les kabyles qui tiennent à leur pays l ALGERIE? n est ce pas les militants fanatisés du mak??
    vous me dites le danger ne viendra pas du mak !
    ah oui???
    ces alliances clairement anti algerienne du mak avec le mekhzen et l entité sioniste ,c est pour jouer à faire peur ou pour préparer les futurs agressions à l irakienne,libyenne et syrienne de notre pays.
    nous ne sommes pas DUPES ya sikhouna ,ferhat et le mak travaillent toute conscience avec le mekhzen et les sionistes pour la destruction de l ALGERIE.
    c est de la haute trahison et ils assumeront devant l histoire .
    quant a ton discous éculé sur la corée du nord,la russie et autre fadaises que tu as bu à satieté sur bfmtv ,LCI et autres chaines de propagandes ,cela confirne seulement pour moi ce que j ai pensé de toi à la premiere lecture de ton premier commentaire.

    • « ferhat et le mak travaillent toute conscience avec le mekhzen et les sionistes pour la destruction de l ALGERIE. » Ceux qui sont au sommet ne travaillent plus pour détruire l’Algérie, ils sont déja passés a l’action et sont EN TRAIN de la détruire devant nos yeux en transformant le pays en prison a ciel ouvert. Pour le reste, sans « ennemis » exterieurs et interieurs, les dictatures ne pourront jamais survivre. Mais le mensonge ne dure pas trop car le peuple sait pertinemment qui est le vrai ennemi de l’Algérie. Pour ce qui est du makhzen, puisque c’est l’ennemi juré de l’algérie nouvelle, pourquoi la junte au pouvoir ne lui déclare pas une guerre ? D’une pierre, deux coups, ils libèreront même la rasd et le polisario. Ils ont coupé les relations diplomatiques pourtant. Qu’et ce que la « force de frappe » attend ? Mais a force de ne ruminer que le mot « makhzen » 24H/24H, les gens en ont raz le bol.

    • La roue de l’histoire tourne toujours. Les vrais traitres sont bien connus et seront jugés un jour. Si l’opposition a la hogra veut dire « traitrise », il est inutile de discuter. Mais comme toute la issaba est corrompue a travers tous ses pseudo ministres des dizaines de gouvernements qui se sont succedés depuis 62, qui sont soit en fuite soit en prison, on sait trop bien qui est traitre et qui ne l’est pas.

  11. Azdayri (‘naufragé’) est un nom qui sied bien à notre bien nommé. Nos ancêtres se trompent rarement lorsqu’ils mettent un nom sur un profil de personne. Il faut être kabyle pour accéder à cette subtilité. Sinon, c’est probablement un mot glané quelque part.
    Le naufragé qui s’aligne systématiquement sur les positions des contempteurs des kabyles n’est qu’un Azdayri en effet. Quand bien même il serait kabyle, il serait un cas spécial, de prendre comme ça position par principe contre les siens.
    Il existe quelques profils en effet qui nous la jouent « universalistes », « ouverts », eux qui n’ont même pas de porte ni de murs d’ailleurs, qui qui nous jouent l’air de l’ouverture. Choix par défaut qu’ils veulent vendre pour des principes. Soixante ans d’Algérie, ça laissent des traces.

  12. A voir un visage pareil, il n’inspire pas confiance car on voit qu’il est un menteur qui agit en fonction desordres qu’ils recoit. C’est une nouvelle facon de servir et de gagner un peu d’argent dans la nouvelle algerie. Dire des conneries sur les autres.

    • moi fasciste??allons donc soyons serieux !
      vous y croyez vraiment à vos mensonges ridicules??
      le fachisme,le racisme,l ethnecisme,la haine,la haute trahison assumée sont plutôt du côté du mak .
      je sais une chose :je suis ALGERIEN amezigh de kabylie ,je refuse l arabo islamisme comme idéologie ,mais ne suis pas contre le coté arabophone de mon pays,cela fait aussi partie de la réalité historique et de ma culture riche dans sa diversité.
      je ne suis pas contre la kabylie,car vous n etes pas la kabylie,vous n etes que son cancer ,sa honte,votre discours est exclusion,racisme,suprematisme,ethneciste,vous etes le reflet exacte des vermines naima,khettal,bengrina et autres ….
      vous etes violences et terrorisme intellectuel.
      deja vous menacez et promettez les potences pour tout les kabyles qui refusent la trahison de leur pays.
      aucun esprit libre de la kabylie n a échappé à vos fetwas haineuses :lounis ait menguellet,idir,jamel allam,akli yahyatten,ali ideflawen,takfarinas,malika matoub…. et j en oublie.
      vous pouvez rever de la séparation de la kabylie avec l ALGERIE,VOUS ATTENDEREZ LONGTEMPS ENCORE.
      la trahison ne passera pas.
      je ne deffends pas le systme ayebehloul,je deffends l ALGERIE,MON PAYS.

    • vous voyez que vous etes inculte et imbécile
      le monsieur sur la photo n est pas le sociologue merdaci ,mais monsieur ali feraoun ,le fils de mouloud feraoun.
      comme quoi l ignorance est le fanatisme est aveuglement.

  13. Abdellali Merdaci, en dehors de son cercle familial et de ses connaissances, est pour la le reste des algériens un illustre inconnu. il s’appuie sur le géant Féraoun pour essayer de ramener un petit rayon de lumière vers sa face. Il crie de toute ses haines « Au secours j’existe ! ». On aurait aimé qu’il nous aveuglasse par ses productions lumineuses dont on aurait été fiers d’être ses fiers contemporains. Hélas ! Sa rhétorique nihiliste ne fera que grandir encore et encore un monument de la littérature algérienne. Ce n’est certainement pas auprès de cet homme aigri qu’on puisera notre savoir.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents