19 juillet 2024
spot_img
Accueil360°Législatives : le RN en tête du premier tour avec 34% des...

Législatives : le RN en tête du premier tour avec 34% des voix, suivi du Nouveau Front populaire (28,5%)

Selon de premières estimations de notre partenaire Ipsos Talan, le parti d’extrême droite arrive en tête du premier tour des élections législatives ce dimanche 30 juin. La gauche unie sous la bannière du Nouveau Front populaire est 6 points derrière, tandis que le camp présidentiel se place en troisième position à 20,05%.

Les Français sont appelés aux urnes pour renouveler leurs 577 députés. Les résultats donnent le Rassemblement national en première place devant le Nouveau Front populaire qui aura besoin des voix des Républicains et des centristes pour vaincre le RN.

Les sondages sortis des urnes placent le Rassemblement national en tête du premier tour des élections législatives, avec 34% des voix. Le parti d’extrême droite est suivi du Nouveau Front populaire, à 28,5%, et du parti présidentiel Ensemble avec 20,05%.

Le chef de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon annonce le retrait des candidats LFI arrivés en troisième position dans les circonscriptions où le Rassemblement national est arrivé en tête. L’ex-Premier ministre Edouard Philippe appelle pour sa part les candidats Horizons arrivés troisièmes à se retirer pour éviter l’élection d’un député RN ou LFI.

Ce premier tour a été marqué par un taux de participation en forte hausse par rapport aux dernières législatives de 2022. A 17h, il était à 59,39% en France métropolitaine, soit 20 points qu’il y a deux ans à la même heure, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

- Advertisement -

Les députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. L’élection se déroule parallèlement dans 577 circonscriptions. Les deux candidats arrivés en tête au premier tour sont qualifiés pour le second. Il est possible que trois, voire quatre candidats accèdent au second tour en fonction des scores et de la participation. Il faut qu’un groupe politique décroche 289 sièges pour obtenir la majorité absolue.

 Yaël Braunt-Pivet appelle à voter pour le candidat « le plus républicain »

La présidente sortante de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet (Renaissance) a appelé à voter pour le candidat « le plus républicain » au second tour des législatives, à l’exclusion d’un « certain nombre de candidats » du Nouveau Front populaire.

Eric Ciotti appelle Les Républicains à le suivre

Le président des Républicains Eric Ciotti, qui s’est allié avec le Rassemblement national et est arrivé en tête au premier tour dans sa circonscription des Alpes-Maritimes, selon son équipe, a appelé les Républicains à « suivre le chemin » qu’il a ouvert.

La ministre et ex-cheffe des députés macronistes Aurore Bergé ne souhaite pas de désistement automatique au second tour

La ministre chargée de l’égalité femmes-hommes Aurore Bergé a rejeté dimanche tout désistement automatique au second tour des élections législatives, rejetant les appels lancés par la gauche. « Je ne veux pas dire ce soir que, quoi qu’il arrive, nous nous retirerions », a-t-elle indiqué sur BFMTV. « Il n’y a pas un candidat qui a eu des propos antisémites, qui a eu des propos racistes, qui a eu des propos homophobes, qui a eu des propos en dehors de l’arc républicain, de quelque parti que ce soit, face auquel on se désistera de manière évidente, a-t-elle poursuivi. Je ne retire pas un mot de ce que j’ai dit, ni face à l’extrême droite, ni face à l’extrême gauche. »

Hollande en tête, Roussel battu dès le premier tour, Ruffin deuxième derrière le RN

L’ex-président François Hollande, revenu en politique sept ans après avoir quitté l’Élysée, a viré en tête du premier tour des législatives dans son fief de Corrèze avec 37,65% des voix, selon des résultats quasi définitifs avec 99% des bulletins dépouillés. Candidat du Nouveau Front populaire dans la 1ère circonscription, il a devancé la candidate Rassemblement national Maïtey Pougey, deuxième avec 30,86% des voix, et pourrait faire face à une triangulaire en cas de maintien du député sortant Francis Dubois (Les Républicains), arrivé troisième avec 28,63% des voix.

Le secrétaire national du Parti communiste, Fabien Roussel, a quant à lui annoncé avoir été éliminé dès le premier tour par le candidat Rassemblement national, élu avec 50,3% des voix, dans la 20e circonscription du Nord. Le candidat du Nouveau Front populaire François Ruffin est pour sa part arrivé deuxième dans sa circonscription de la Somme, avec 36% des voix, derrière le candidat du Rassemblement national à 40%.

Jordan Bardella promet d’être un Premier ministre « respectueux de la Constitution » mais « intransigeant »

« J’entends être un Premier ministre de cohabitation, respectueux de la Constitution et de la fonction du président de la République, mais intransigeant sur la politique que nous mettrons en oeuvre au service de la France », a déclaré Jordan Bardella lors d’une allocution prononcée à Paris.

En cas de majorité absolue des lepénistes à l’Assemblée à l’issue du deuxième tour des élections législatives, hypothèse accréditée par plusieurs sondages, le leader d’extrême droite sera « le Premier ministre de tous les Français », a-t-il encore affirmé.

Edouard Philippe appelle les candidats Horizons arrivés troisièmes à se retirer pour éviter l’élection de députés LFI ou RN

L’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron a estimé qu’« aucune voix » ne devait « se porter sur les candidats du Rassemblement national, ni ceux de La France insoumise ». « En cohérence avec cette position, je proposerai aux candidats Horizons arrivés troisièmes, qui pourraient, par leur présence au second tour, sans espoir de victoire, favoriser l’élection d’un candidat des extrêmes, de se retirer au profit des candidats, des partis avec lesquels nous partageons les mêmes exigences démocratiques et républicaines ».

Les Républicains ne donnent pas de consigne de vote pour le second tour

« Là où nous ne sommes pas présents au second tour, considérant que les électeurs sont libres de leur choix, nous ne donnons pas de consigne nationale et laissons les Français s’exprimer en conscience », a indiqué la direction de LR dans un communiqué, estimant que « le macronisme est mort ». 

Jean-Luc Mélenchon annonce le retrait de ses candidats arrivés troisièmes là où le RN est en tête

« Nulle part nous ne permettrons au RN de l’emporter. (…) Notre consigne est simple, directe et claire. Pas une voix, pas un siège de plus pour le RN », a exhorté le leader de La France insoumise, qui a qualifié ce scrutin de « lourde et indiscutable défaite » pour le président Emmanuel Macron.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

Les derniers articles

Commentaires récents