4 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLes arrestations de jeunes Algériens se poursuivent

Les arrestations de jeunes Algériens se poursuivent

ARBITRAIRE

Les arrestations de jeunes Algériens se poursuivent

Le règne de Tebboune brille tristement par la répression et les arrestations d’Algériens.

L’impitoyable machine répressive continue de broyer les Algériens. Ce mercredi encore de nombreux jeunes ont été arrêtés aux quatre coins du pays. 

Le jeune Ramzi Hador a été arrêté aujourd’hui mercredi à Sétif et placé en garde à vue au commissariat central en attendant sa présentation devant le procureur jeudi 4 novembre, révèle le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Slimane Fadli a été placé en garde à vue au groupement de la gendarmerie de Boumerdes après sa convocation aujourd’hui 3 novembre 2021, en attendant sa présentation devant le procureur, informe les avocats.

- Advertisement -

Le jeune Kacem Saïd a été lui aussi arrêté par les services de sécurité ce 3 novembre à Oran. Il a été placé en garde à vue et sera présenté demain jeudi devant le procureur du tribunal d’Oran.

A Boumerdes, Slimane Fadli a été placé en garde à vue au groupement de la gendarmerie de Boumerdès après sa convocation ce mercredi 3 novembre 2021.

Le verdict est tombé aujourd’hui au tribunal d’Akbou (Bejaia) dans le procès des citoyens arrêtés le 1er novembre à Seddouk.

Les 6 prévenus dont Fouad Ouicher ont été condamnés à des peines alternatives à des travaux d’intérêt générales TIG de 600 à 300 heures. En revanche, quatre prévenus absents ont été condamnés à 1 an de prison ferme par contumace. Selon un communiqué du RCD ces quatre prévenus n’ont pas été prévenus de leur procès.

Le procureur a requis le mandat de dépôt pour Fouad Ouicher et 1 an de prison ferme et une amende pour l’ensemble des prévenus, informe le CNLD. Il faut rappeler que ces jeunes ont été arrêtés suite à un rassemblement de célébration du 1er Novembre 1954. Leur tort donc a été de vouloir rendre hommage au combat de libération nationale. Là encore tout le monde aura compris que le régime n’entend pas cédé sur le monopole de la mémoire dont il fait usage de fonds de commerce.

Auteur
L. M.

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Affaire Djamel Bensmaïl : une parodie de procès, selon Riposte internationale

Riposte internationale a publié un communiqué suite aux 49 condamnations à mort dans le procès de l'assassinat de Djamel Bensmaïl qui a eu lieu...

Les plus populaires

Commentaires récents