10 décembre 2022
spot_img
AccueilPolitiqueLes chiffres déroutants de l’approvisionnement en gaz Sonatrach/ENI

Les chiffres déroutants de l’approvisionnement en gaz Sonatrach/ENI

Gaz

Prenant position sur les rumeurs qui circulent ces derniers temps sur l’incapacité de l’Algérie à tenir ses engagements contractuels pour fournir le gaz à l’Italie, les deux partenaires aussi bien le géant italien ENI que Sonatrach par le biais de leurs responsables respectifs (01) ont livré le 21 septembre 2022 les chiffres qui confirment la position de l’Algérie comme étant le premier fournisseur de l’Italie. Mais il y a un mais.

La partie algérienne, par la voix de Toufik Hakkar, PDG de Sonatrach, soutient que l’Algérie a « la capacité à fournir les volumes contractuels sur toute la durée de contrat ». Cette déclaration est confirmée de l’autre côté de la rive méditerranéenne par son homologue italien, Claudio Descalzi.

Les deux parties répondant surtout à la rumeur fortement reprise par les journaux italiens, ont donné des chiffres à cette date. Sonatrach a livré 17,8 milliards de m3, soit 17% de plus que ce qui est prévu à la date de cette déclaration soit le 21 septembre 2022 et finira l’année 2022 à 25,2 milliards de m3, répartis en 21,6 milliards de m3 établis par des engagements contractuels et un supplément de 3,6 milliards de m3 sur le marché spot, probablement pour stresser sur les prix différents. Les deux sources soulignent qu’une «moyenne de 70 millions de m3  par jour s’écoulent du gazoduc Transmed, 36% des approvisionnements totaux pour la consommation italienne et plus de 3 fois ceux qui arrivent de Russie ».

Le rapport officiel d’ENI livre des chiffes désorientant

Dans  son rapport qui vient d’être publié et disponible sur son site Web, (02), on y relève qu’au premier semestre de janvier à fin juin 2022, l’Algérie a livré à l’Italie seulement 5,4 milliards de m3, y compris le Gaz naturel liquéfié (GNL). Ce qui voudra dire en tenant compte des chiffres donnés précédemment qu’en trois mois (juillet, août et 21 jours en septembre) l’Italie aurait reçu de Sonatrach 17,8 – 5,34 milliards de m3, soit 12,46 milliards de m3  encore une fois en moins de 3 mois.

- Advertisement -

Le Transmed confirmé par les deux parties fonctionne en moyenne à 70 millions de m3 par jour mais à pleine capacité, il ne dépasserait pas les 87 millions de m3. Donc, si l’on prend en compte les chiffres contenus dans le rapport d’ENI, de telles quantités sont de loin au-dessus des capacités du gazoduc Transmed et paraissent impossible à réaliser. Elles mettent en doute les déclarations des uns et des autres pour des raisons inavoués.

Rabah Reghis      

Renvois

(01) :

(02)-https://www.eni.com/assets/documents/eng/reports/2022/1-half-2022/Interim-consolidated-report-as-of-June-30-2022.pdf

ARTICLES SIMILAIRES

2 Commentaires

  1. Justement le président d’ENI vient en ce jour le 28 /09/2022 de réviser les prévisions de Sonatrach qui les arrête à 20 milliards de m3 au lieu de 25,2 milliards de m3 comme l’ont déclarés faussement les responsables de Sonatrach et déclare désapprouver une dépense accrue de l’Algérie et prône la diversification des fournisseurs LISEZ VOUS MÊME: https://www.borsaitaliana.it/borsa/notizie/radiocor/prima-pagina/dettaglio/gas-descalzi-diversificazione-e-infrastrutture-per-liberarci-di-import-russo-nRC_28092022_1014_218105888.html

  2. Chiffres déroutants dites vous? Le sont-ils vraiment? Que dire alors du chiffre de 120 millions d’estivants en 2022 avancés en direct, toute honte bue et toute dignité chue, par un ministre du tourisme qui semble ignorer la définition du mot estivant. Quant à M. Tebboune qui annonce, devant des ouailles (walis) bouches grand-ouvertes prêts à tout gober, que pas moins de 83% des problèmes des zones d’ombre, appréciez le niveau de précision, ont été réglés comme par magie en l’espace d’un exercice seulement, cela relève du blasphème et rien de moins. Les autorités algériennes et à leur tête M. Tebboune, sont passées maîtres en matière de fake news. Il va falloir donc s’habituer à ces chiffres aussi burlesques les uns que les autres à vous donner le tournis, Espérons juste que cela n’aille pas au-delà d’un quinquennat. Fake news, fake dreams c’est bhal bhal comme dirait le voisin qui nous veut du mal.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Rencontre avec Salem Chaker le 7 décembre à Paris

Salem Chaker intervient dans le séminaire mensuel du Lacnad (Inalco) le 7 décembre 2022 ; il sera question de son ouvrage "Berbères aujourd’hui. Kabyles et...

Les plus populaires

Commentaires récents