16 juin 2024
spot_img
Accueil360°Les inondations de Bousaada passées sous silence !

Les inondations de Bousaada passées sous silence !

Tout va bien en Algérie !!! Il n’y a aucun problème. Même les inondations qui ont ravagé la ville de Bousaada n’ont jamais eu lieu !

Et pour cause ? La presse nationale, si prompte à louer les réalisations de aammou Tebboune, a fait semblant de n’avoir pas vu les déluges tombés sur cette ville du sud algérien. Il ne faut surtout pas fâcher le chef de l’Etat ! Ni lui gâcher sa campagne électorale qui vient à peine de commencer avec ses lièvres.

Pourtant des pluies torrentielles se sont bien abattues mardi sur Bousaada et ont causé des pertes matérielles. Les rares images vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent la violence de ces précipitations qui, en quelques minutes, ont emporté tout dans leur furie, y compris des voitures.

A part ça tout roule pour le meilleur des mondes. Il n’y a pas d’arbitraire, ni de détenus politiques en Algérie. L’Etat de droit est de rigueur !

L’accès aux soins, tous les soins, est garanti. Il n’y a pas de chômeurs, ni de haraga, aucun Algérien ne veut s’expatrier puisqu’on vit dans un pays d’abondance et de liberté… Les prix de la viande est particulièrement accessible et les moutons de l’Aïd se vendent comme des baguettes sur les marchés.

- Advertisement -

Non tout va bien en Algérie !

Sofiane Ayache

1 COMMENTAIRE

  1. Silence, on prépare le 7 septembre! Tiaret, Bousaada, Constantine, cachez-moi ces événements que je ne saurais tolérer à quelques encablures du 7 septembre, date de mon deuxième couronnement avec l’aide, Incha Allah, de la grande muette et de son chef d’état major qui ne me quitte pas d’une semelle.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ARTICLES SIMILAIRES

Les plus lus

La bourde de Nathalie Saint-Cricq sur France2

Nathalie Saint-Cricq fait partie de cette légion d'analystes faiseurs d’opinion qui professent pour leur clan sur les chaînes publiques. Ici c’est pendant le journal...

Les derniers articles

Commentaires récents