30 novembre 2022
spot_img
AccueilSportLes vainqueurs de la Coupe du monde seront-ils francophones ?

Les vainqueurs de la Coupe du monde seront-ils francophones ?

Benzema

Avec huit équipes sur le devant de la scène, les Francophones ont toutes leurs chances de s’imposer parmi les favoris ou en bonne posture pour faire des outsiders acceptables. 

Selon les bookmakers, parmi la Belgique, le Cameroun, le Canada, la France, le Maroc, le Sénégal, la Suisse, la Tunisie, plusieurs ménagent des chances sérieuses, d’autres feront un parcours honorable et d’autres apparaissent moins crédibles, même s’il est cruel de le souligner à ce stade de la compétition ! 

La Tunisie dans un groupe hautement sélectif

La Tunisie a, peut-être, ses chances de briller face à l’Australie, qui s’est repêchée in extrémis en fin de session, face au Pérou. La Tunisie s’est inclinée 0 à 1 contre le Burkina Faso, qui n’est pas une grande équipe, lors de la Coupe d’Afrique des Nations. 

Mais elle devra affronter le pugnace Danemark. Le royaume nordique a, en effet, été le supplicié de la France, pourtant parmi les favoris de la Coupe du Monde, lors de la Ligue des Nations, en l’emportant sur les Bleus 2 à 0. On l’a considéré, avec raison, comme un mauvais présage, alors que les Français glanent bien des suffrages chez les parieurs, pour le Qatar. 

Concernant le sort des Tunisiens, dans le classement préalable des parieurs, on les situe en avant-dernière place, juste devant le Costa Rica. Peu de bookmakers, voire aucun, vous vendrait cette équipe comme capable d’un exploit tel qu’elle inverse complètement l’ordre des choses. 

- Advertisement -

Le 30 novembre, elle croisera le chemin de la France, qui devrait poursuivre sa route vers les plus hautes sphères, et faire de la Tunisie sa « victime collatérale ». Ceci nous donne déjà une idée que la solidarité francophone ne devrait pas faire de cadeaux. 

Les Lions du Maroc, en queue de peloton

La société britannique Opta offre au Maroc une cote de 0,01 % de chance de remporter la coupe du monde. Entre tout rafler et faire un parcours honorable, il y a une grande marge et on ne pourra empêcher un peuple de rêver que ses joueurs fassent « l’impossible » et y parviennent !

La Belgique, régulière performeuse

La Belgique, dans beaucoup de classements, s’en tire avec un pourcentage 7, 90 %  de chances de devenir le prochain vainqueur de cette coupe du monde, à la 5ᵉ place et avec une cote de 1200. Elle se situe juste en dessous des deux groupes de favoris (Brésil et France) et leurs outsiders les plus sérieux. Ceci lui ménage l’espace propice au « coup d’éclat », qui renverse la table au moment le plus inattendu. Le Canada pourrait en faire les frais

Le Cameroun face à des adversaires de poids

L’équipe de Yaoundé croise aussi la route de plusieurs équipes de renom, dont la Serbie, particulièrement combative, et un autre francophone, la Suisse. Si le pays helvète s’est souvent arrêté au stade des quarts de finale, dans de grandes compétitions et n’est donc pas « injouable » pour les Camerounais, il présente plusieurs obstacles de taille. D’abord la qualité de ses attaquants comme le rapide et technique Breel Embolo (Borussia Mönchengladbach).Ou Haris Seferovic (Benfica Lisbonne), qu’on devrait voir briller à la place d’avant-centre. 

Le Sénégal, illustre pays africain ? 

Les Lions de la Teranga (terre d’hospitalité en wolof) sont les vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations, contre l’Égypte. Un continent entier les pousse à sortir le meilleur de leurs tripes et à enchaîner les exploits à Doha. 

Sadio Mané, Nampalys Mendy, Kalidou Koulibaly sont des joueurs d’exception, mais ils cherchent la réussite collective, plus que l’exploit personnel. 

Le Sénégal arrive au Qatar parmi les pays les mieux placés, avec une cote à 4 000.

Cependant, logiquement, les Pays-Bas domineront ce groupe auquel appartient le Sénégal, qui devra étudier de près ses points faibles pour les surprendre. 

La France devra faire mieux que l’Angleterre et le Brésil

La France est la championne du monde sortante et aura à cœur de conserver son titre en redoublant de surprises contre ses adversaires les plus coriaces. 

On lui concède, soit l’égalité autour de 550 points, soit un certain avantage face à l’Angleterre, qui est une synthèse de quelques-unes des meilleures équipes du Monde, dont Manchester, Liverpool et quelques autres. 

L’autre grande équipe historique qui emporte bien des suffrages, parmi les sites de parieurs et spécialistes habitués du ballon rond, est le Brésil, avec le trio Neymar, Tiago Silva et Casemiro, qui est doté d’un effet magique de dream team. 

Certaines contre-performances dans l’année, -contre le Danemark- laissent place au doute. Mais, en temps de Coupe, les Bleus demeurent redoutables et vendront chèrement leur trophée. Benzema est favori pour le soulier d’Or et… pour le ballon qui va si bien avec… 

ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Le caricaturiste Aïnouche condamné à 10 ans de prison

Le caricaturiste Ghilas Aïnouche a été condamné à 10 ans de prison par le tribunal de Bejaia.  Jour sombre pour ce qui reste de la...

Les plus populaires

Commentaires récents