22 février 2024
spot_img
Accueil360°Loi immigration : la droite française veut en finir avec les accords...

Loi immigration : la droite française veut en finir avec les accords de 1968 avec l’Algérie

Assemblée nationale

 La droite mobilisée contre l’Algérie au parlement et au Sénat français. En toile de fond, la surenchère sur l’immigration. Les Républicains, ainsi que certains députés d’autres partis politiques français, ont exprimé une vive détermination à mettre un terme à l’accord franco-algérien de 1968. 

Après avoir inscrit cette proposition à l’ordre du jour lors de leur « niche parlementaire », cherchant à abolir une exception juridique qui, selon eux, facilite excessivement l’immigration des ressortissants algériens en France, Les Républicains ont souligné la nécessité de mettre fin à ce qu’ils considèrent comme un «traitement préférentiel» accordé aux Algériens en matière de circulation, de séjour et d’emploi en France.

Cette initiative s’inscrit dans le contexte des débats, initiés par la droite, sur le contrôle de l’immigration et reflète la volonté du parti de droite de s’opposer vigoureusement à l’accord de 1968.

Contexte

- Advertisement -

Les accords de 1968 entre l’Algérie et la France font référence aux accords d’Évian, qui ont été signés le 18 mars 1962 à Évian-les-Bains, en France. Ces accords ont marqué la fin de la guerre d’indépendance de l’Algérie (1954-1962) et ont jeté les bases des relations entre l’Algérie nouvellement indépendante et la France.

Parmi les clauses de cet accord, des garanties sont prévues pour la protection des droits et des biens des communautés française et musulmane (algérienne) résidant dans chacun des deux  pays. Ces accords ont également établi des bases de coopération économique et culturelle entre l’Algérie et la France. Ainsi, des dispositions ont été prises pour faciliter les échanges et la circulation des personnes.

Période de rapprochement 

D’après plusieurs analystes politiques des deux rives, ce projet de loi ne risque pas d’être adopté en raison de l’importance des liens politiques et économiques que partagent les deux pays. Même si celui-ci était adopté, la résolution n’aurait pas eu de valeur contraignante, mais le gouvernement français prend en compte son impact sur les relations diplomatiques avec Alger.

Afin de ne pas risquer de compromettre ces relations, en mars dernier, la France et l’Algérie ont annoncé vouloir relancer plusieurs comités intergouvernementaux, notamment dans les domaines économique et stratégique.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’Algérie, premier producteur de gaz en Afrique et l’un des dix premiers au monde, est également très sollicitée par des Européens pressés de réduire leur dépendance à l’égard du gaz russe.

Après un grave coup de froid à l’automne 2021, Paris et Alger ont scellé un réchauffement de leurs relations à l’occasion du déplacement d’Emmanuel Macron à Alger en août dernier.

En effet, au mois de janvier, le président algérien Abdelmadjid Tebboune et son homologue français Emmanuel Macron ont convenu de programmer la visite d’État de M. Tebboune en France.

Cette visite prévue pour ce printemps, dont la date n’a pas été fixée et qui a déjà été reportée revêt une importance stratégique pour les deux nations.

Avec AFP

3 Commentaires

  1. C’est leur pays et ils ont le droit de choisir a leur guise leurs interets. Pourquoi accommoder des gens anti francais qui veulent chasser les francais de leurs pays ? Que les muzz muzz restent chez eux, dans leur paradis. Yakhi la nouvelle algerie c’est l’eden sur terre, que vont ils faire en France ?

  2. Il est temps, avant que la republique ne coule… La France merite bien les autres Europeens, ceux de l’Est surtout, qui ne depense pas un sou en France, n’arrivent a apprendre le francais ou la culture meme pour ceux qui essayent des decennies durant et envoient leur economies chez eux. Pour les « algeriens » ou plutot les apatrides d’Afrique en general, ils n’ont nulle-part ou envoyer leurs economies, ni de culture de substitution, et font de bons demi-francais. Et ca les Camemberts le savent tres bien. Mais faut bien se sentir mieux que quelqu’un d’autre pour eviter de se voir dans le mirroir des derniers, son point commun avec l’annegerie. Qui a contamine’ qui? Je ne saurais vous le dire. Une chose est sure, leur economie va prendre un sal coup. Mais comme l’a bien decrit Felag, virez les Francais en Algerie et vous verrez ce qui va se passer ! Mais a se demander si ce n’est pas les Arabes du Golf qui ont EXIGE'(on ne demande pas labas, sauf a Israel, sinon le baton !)… Mais en fin de compte, je crois qu’ils ne cherchent qu’a rendre ses islamistes a alger, ou qui sait les envoyer en mission pour leur recuperer le payisss ! Comme l’emir abdekka. Combien de ses compatriotes de sa region a-t-il goinfre’ pour devenir emir de la republique Camembert lui? Il s’est retrouve’ emir a Damas. Et le teboune, ils vont lui arranger le nez comme macron ou quoi? Ca serait pas mal qu’ils se fassent la quadruple bise du nez. C’est la que le macaron lui fait le ptit massage d’assurance sur l’epaule et le shrump qui lui dit… normalement c’est en bas, mais je l’ai perdu en Afrique du Sud, un Khawti Arabe l’a arache’ !!!

  3. Les algériens haïssent la France ils volent les prestations avec un nombres de retraités de 120 ans incroyable ils prennent la France pour un distributeur de soins et d argent
    Ils ont voulu leur indépendance et viennent vivre en France car ils pensent y être mieux mais lui crachent dessus
    Les enfants du FLN vivent riches à vandoeuvre en suisse sont ledec8ns avocats et ne retournent pas en Algérie que leurs pères ont volee

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici