5 décembre 2022
spot_img
AccueilCommuniquéMDS-Oran : Non à la diversion, provocation et au complotisme

MDS-Oran : Non à la diversion, provocation et au complotisme

DECLARATION

MDS-Oran : Non à la diversion, provocation et au complotisme

Le Mouvement démocratique et social-Oran nous a fait parvenir la déclaration suivante.

Dans le respect, la poursuite et le renforcement du formidable élan citoyen autonome en cours, consolider l’union des forces patriotiques républicaines et de progrès pour pérenniser notre Etat nation dans le projet d’une société républicaine, démocratique et moderniste.

Le MDS Oran partage entièrement la douleur et le deuil des nombreuses familles (civils, Sapeurs pompiers, soldats de l’ANP…) touchées par les incendies infernaux qui ravagent nos régions de Kabylie ,de l’Est et du Centre, la nouvelle vague déferlante de la pandémie Covid-19 ainsi que celui particulièrement digne et honorable suite à l’intolérable et abominable lynchage de Larbaa Nath Iraten dont les exécutants et responsables doivent être formellement identifiés et sur lequel la Justice Républicaine doit se faire diligemment et dans la transparence.

Ses militants et ami(e)s partagent aussi fièrement les engagement et mobilisation humanitaire et citoyen admirables dans notre ville. Partie prenante d’un élan national incomparable de Solidarité en phase avec l’universalité remontant des profondeurs des valeurs particulières, anthropologiques et historiques de notre Algérianité, les oranaises et oranais ont brillamment répondu aux urgences de l’heure.

- Advertisement -

Dans de nombreuses initiatives convergentes ils ont librement déployé des trésors de créativité, de générosité, et d’engagement volontaire pour résoudre, après identification des besoins, les problèmes d’acquisition, de collecte des dons, et leur acheminement à leurs destinataires à Oran dans les services de réanimation hospitaliers et en Kabylie et dans d’autres régions pour les victimes des incendies, et ce, dans la confiance et la transparence.

L’abominable lynchage et le traitement fait au corps de Djamel par la bête immonde et monstrueuse d’une foule en folie, en rajoutant aux épreuves sociales et psychologiques en cours est venu gâcher une véritable  » fête » de l’engagement citoyen collectif qui doit impérativement se poursuivre. 

Il nous rappelle que dans notre peuple capable du meilleur, sont également en œuvre des valeurs réactionnaires, régressives et antirépublicaines, des archaïsmes et réflexes non citoyens encore portés par la conscience sociale et notre inconscient collectif (marqué par les atrocités du terrorisme islamiste de la décennie rouge et le refoulement amnésiant de la loi bouteflikienne de réconciliation) conséquemment aux tergiversations et retards de l’Etat hybride à déployer dans notre système éducatif sinistré abandonné à l’islamisme d’abord, puis par tous les appareils idéologiques ( médias, théâtre, cinéma…) une éducation citoyenne et républicaine performante ; les principes du respect de la liberté de l’Autre, de l’égalité des Femmes et des Hommes, de l’interdit de se faire justice soit même, du respect des convictions religieuses de chacun ,sont contraires à l’hégémonisme religieux(loi du Talion, Qissas) et aux idéologies totalitaires qui se sont fortement déployés ces dernières années, dans des discours de haine nationalo-régionalo-fasciste et d’obscurantisme islamiste anormalement tolérés. 

Les lois de la République doivent être exclusivement et strictement appliquées. 

Cet élan national, admirable et combattif dans un environnement défavorable doit être poursuivi. Les citoyennes et citoyens, au delà de l’urgence, devront se mobiliser et mettre à l’ordre du jour de leur action collective, de mieux en mieux organisée et coordonnée, les questions de l’efficience du système de santé, de l’existence transparente des plans ORSEC (prévision des catastrophes) et des moyens de leur mise en œuvre dans leurs territoires de résidence.

Dans leur action unitaire contre ces véritables « plaies de l’Egypte » ils doivent aiguiser leur vigilance contre les diversions, complots et provocations ainsi que toute tentative de récupération politicienne par une classe politique (pouvoir et son opposition confondus) dépassée, rejetée et disqualifiée.

Poursuivant dans cette voie résolue, autonome et pacifique notre génie national peut engranger sans aucun doute, de nouvelles accumulations qualitatives vers la double rupture avec l’islamisme et le système et le changement démocratique véritable dans la nouvelle République Algérienne voulue par les citoyens et citoyennes, notre Etat National et l’Histoire.

Les patriotes républicains et démocrates en œuvre dans l’Etat actuel en crise doivent agir dans cette perspective aux côtés des forces vives de la Nation admirablement mobilisées et participer à combler urgemment les lacunes du management officiel, et les dérives systémiques. Cette dynamique sociétale doit être respectée, libérée, ne subir ni entrave ni interdit et soutenue logistiquement et administrativement sans prétention aucune à un « encadrement  » récupérateur et castrateur. 

  • Mettre la science et la rationalité au cœur de la vie sociale et du fonctionnement des institutions du nouvel Etat à construire. 

  • Arrêt de la répression du mouvement citoyen moderne et démocratique.

  • Non à la diversion, provocation et au complotisme, Oui au débat patriotique constructif serein et pacifique.

  • Soutien et respect de l’autonomie de l’élan sociétal, humanitaire et de solidarité. 

  • Unité patriotique, républicaine, démocratique et sociale pour la fin du système rentier corrompu et despotique allié à l’Islam politique et le véritable changement républicain, moderne, démocratique et social dans une nouvelle République.

  • Construction par les citoyennes et citoyens de nouveaux instruments politiques, démocratiques et crédibles pour le projet de société moderniste et démocratique indispensable pour renforcer notre Etat Nation et le propulser enfin dans l’universalité des « temps nouveaux ».

            Le MDS-Oran

 




ARTICLES SIMILAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus lus

Ukraine, une terre à fragmenter

  Le 30 novembre dernier, le directeur du service de renseignement extérieur de Russie (SVR), Sergueï Narychkine déclarait que les dirigeants polonais ont l’intention...

Les plus populaires

Commentaires récents