20 février 2024
spot_img
AccueilMise en avantOpen de Paris : Louiza Abouriche médaillée de bronze

Open de Paris : Louiza Abouriche médaillée de bronze

Louiza Abouriche
@Ramzy Chibane

La karatéka algérienne, Louiza Abouriche (-55 kg), a terminé, dimanche, avec une médaille de bronze dans l’épreuve de kumite à l’Open de Paris (France), comptant pour le circuit « Premier League » de la Fédération internationale de karaté (WKF).

Pour aller chercher cette belle breloque en bronze, l’Algérienne a réalisé une entame de compétition parfaite. Louiza Abouriche a éliminé, tour à tour, la Lettonne, Marija Luize Muizniece, la Suissesse, Maya Schaerer et l’Azerbaïdjanaise, Madina Sadigova.

Toutefois, la belle série de victoire de l’Algérienne a pris fin en demi-finale face à l’Allemande, Mia Bitsch.

Contrariée de ne pas avoir pu atteindre la finale, la native de Freha (Tizi-Ouzou) s’est bien rattrapée lors de son combat pour la médaille de bronze en disposant de la Japonaise, Akira Yatoji. Cette victoire permettra à notre championne de se qualifier et gagner plus de points pour le championnat du monde 2025.

Médaillée d’or lors des Jeux Mondiaux 2023 des Arts Martiaux (U21), disputés à Riyad (Arabie Saoudite), en octobre 2023, l’Algérienne débute l’année 2024 avec un nouveau podium amplement mérité.

- Advertisement -

De son côté, Karima Mekkaoui n’a pas connu la même réussite que sa compatriote en terminant à la 7e position de la catégorie des -68 kg.

Avec Radio Algérie Multimédia

6 Commentaires

  1. La boxe devrait être abolie pour les hommes, et à plus forte raison pour les femmes. Mais je comprends ceux qui l’aiment. Ils ne peuvent pas s’en empêcher. Je le sais très bien, car jusqu’à la quarantaine passée j’étais passioné de la boxe. Je connaissais tous les bons boxeurs du monde entier et je ne ratais jamais un match à la télévision. Il m’est arrivé de conduire 60 kilomètres pour regarder un match en direct dans un bar quand il n’était pas disponible chez moi. Une fois que j’ai dépassé la quarantaine, presque tout d’un coup j’ai ressenti du dégoût à la vue de deux gars qui font de leur mieux pour se casser la gueule l’un à l’autre. Deux ou trois plus tard, ça m’est devenu insupportable. Question d’âge et de testostérone, je suppose.

    • Azul a Da Kichi, y’a pas que la boxe, beaucoup d’autres sports où on s’expose et on se bat comme des bêtes de somme.

      Il faut abolir l’argent dans le sport et la compétition féroce entre les humains, il faut que la pratique du sport redevienne un loisir non pas pour gagner et obtenir des médailles etc.

      Depuis longtemps que je ne supporte plus ça, j’aime le sport comme un loisir et comme un art rien de plus.
      Actuellement le sport est inhumain.

      Bien à vous tous.

      • Salut, Lhoss-ssine ! Avant, quand une équipe gagnait un match elle montrait son plaisir avec de la joie et des remerciements aux spectateurs. Je ne regarde plus aucun sport depuis longtemps, mais les images que je vois montrent des gars qui font des gestes féroces, obscènes ou belliqueux, comme des animaux.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici